Les bienfaits du voyage

Les bienfaits du voyage

16 | 16167 Consultations

Paulo Coelho disait : "Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, je vous propose d'essayer la routine... elle est mortelle."  Quand on a la chance de réaliser que la vie a d´autres couleurs que celles qu´on lui connait, on ne peut plus voir le monde de la même façon. Même quand on apprécie la vie qu´on mène, il arrive toujours un moment où son ordinaire devient vraiment trop... ordinaire.  Alors qu´il y a tant d´endroits magnifiques à découvrir, de routes passionnantes à parcourir, de manières de vivre fascinantes à explorer et de gens si intéressants à côtoyer, pourquoi se satisfaire de rester tranquillement chez soi? 

 

Elargir sa vision du  monde

Voyager c´est faire preuve de plus de recul sur les aléas de la vie. On apprend à se  passer facilement de choses que l´on croyait indispensables. On peut même découvrir les qualités de la société qui est la sienne et apprécier davantage la chance que l´on a d´en faire partie. Lorsque nous prenons conscience qu’il y a différentes façons de voir le monde, nous pouvons apprendre à nous éloigner de nos propres associations. Ce phénomène est particulièrement évident au travail si vous engagez la conversation avec quelqu’un qui ne parle pas très bien français. Les barrières linguistiques vous forceront à prendre votre temps et à expliquer certaines notions de base qui vous semblent évidentes. Vous découvrirez alors que tous n’ont pas la même compréhension de ces notions. Les suppositions diffèrent d’une culture à l’autre, et même d’une région à l’autre dans un même pays. Les voyages nous mettent en contact avec des conceptions différentes qui éveillent l’imagination et stimulent la réflexion. Cette expérience peut assouplir les habitudes cognitives rigides qui, peut-être, nous empêchent d’avancer. De nouvelles avenues s’ouvrent, quoi de mieux pour apprendre la tolérance?

 

Se découvrir soi-même 

"En route, le mieux c’est de se perdre ; lorsqu’on s’égare, les projets font place aux surprises et c’est alors, mais alors seulement, que le voyage commence", Nicolas Bouvier (écrivain, photographe, voyageur). Voyager nous amène à préciser nos valeurs, nos priorités et nos motivations. Il permet aussi de découvrir des aspects méconnus de notre personnalité. Effectivement on ne voyage pas comme on va au cinéma. A la fois metteur en scène et acteur, la place du voyageur est plutôt sur l´écran que dans la salle. Voyager représente un défi différent de celui de la vie quotidienne, c´est ce qui en fait tout son intérêt : développer notre esprit d´initiative, d´autonomie, de débrouillardise et de confiance en soi. Voyager c´est se dégourdir et parfois même c´est se découvrir des talents cachés et de nouvelles passions comme la photographie  (le plaisir de faire la chasse aux images),  l´apprentissage des langues étrangères, la cuisine (certains plats typiques locaux ne vous ont-ils pas donné envie de les cuisiner chez vous ?),  la danse (après avoir dansé sur des rythmes traditionnels africains ou sud-américains) etc. S´immiscer dans la vie et la culture locale est le meilleur moyen d´apprendre. J´ai personnellement été fascinée par le Maroc : l'intense lumière solaire qui inonde ses paysages, son artisanat riche et coloré ont éveillé en moi le désir de peindre.

 

Rester en forme

Demeurer jeune de cœur et d’esprit et en bonne santé. C’est du moins ce que révèle une analyse effectuée en 2014 aux Etats-Unis  qui établit des liens de cause à effet entre le voyage et la baisse des risques de maladies du cœur et des troubles dépressifs. D’après le rapport de cette analyse, produite par le "Global Commission on Aging" et le "Transamerica Center for Retirement Studies" , les femmes qui prennent des vacances tous les six ans ou moins risquent davantage d’être victimes d’un infarctus ou d’une maladie coronarienne que celles qui s’offrent des vacances deux fois par an. Les hommes qui ne prennent pas de vacances annuelles auraient 30 % plus de chances de mourir d’un infarctus. Selon un neuropsychologue cité par le "Chicago Tribune", voyager pourrait même permettre de diminuer les risques de contracter la maladie d’Alzheimer. «Quand vous exposez votre cerveau à un environnement inédit, nouveau ou complexe, ses neurones se développent et accroissent son rendement», explique l’expert. Même le stress inhérent à certains voyages peut être bénéfique, en forçant le cerveau à demeurer aux aguets.

L’étude a également démontré que 59 % des américains caressent le rêve de partir en voyage à leur retraite, et que les périples les plus significatifs sur leur bien-être sont ceux qu’ils effectuent en famille ou entre amis.

 

Quels sont pour vous les bienfaits du voyage? Racontez-nous!

 

 

Photo © Fotalia –  Remains

Betty_Nelly, 08/11/2015

Cet article ne dispose encore d'aucun commentaire.