:!: ...OHHH...! bigre...!
...le Grand HenrideS condescend à rire à nos écrits...
...je suis émerveillée...
...cela prouve que vous nous lisez...!
...vous nous porteriez donc un quelconque intérêt...?

...quel dommage qu'un homme que je suppose fort intelligent au demeurant ne mette ses capacités intello qu'au service d'une mesquine discourtoisie...
...besoin d'afficher sa bêtise...?
...de se flageller les neurones ?
...maso et étriqué, le HDS...
...rassurez vous, vous mourrez aussi...!
:!:

(...mais, j'ose espérer, pas tout de suite...vous nous manqueriez...!)
@ Chayonne : eh bien moi je suis très déçue des propos d'HDS : c'est creux, c'est plat,
ça manque de punch ...bref, rien de quoi titiller mes neurones dans un sens ou dans l'autre.
Même dans son domaine de prédilection, la discourtoisie: il n'excelle pas.
Y'a du relâchement, effet de la vieillesse à n'en pas douter. :roll:
Ce qu'il y a de bien, c'est que certaines personnes arrivent aux portes de la mort l'esprit
tellement cramé qu'elles en ont perdu jusqu'à la notion d'une quelconque peur.

Un pauvre bûcheron tout couvert de ramée,
Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
Gémissant et courbé marchait à pas pesants,
Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
Enfin, n'en pouvant plus d'effort et de douleur,
Il met bas son fagot, il songe à son malheur.
Quel plaisir a-t-il eu depuis qu'il est au monde ?
En est-il un plus pauvre en la machine ronde ?
Point de pain quelquefois, et jamais de repos.
Sa femme, ses enfants, les soldats, les impôts,
Le créancier, et la corvée
Lui font d'un malheureux la peinture achevée.
Il appelle la mort, elle vient sans tarder,
Lui demande ce qu'il faut faire
C'est, dit-il, afin de m'aider
A recharger ce bois ; tu ne tarderas guère.
Le trépas vient tout guérir ;
Mais ne bougeons d'où nous sommes.
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes
Jean de LA FONTAINE " La Mort et le Bûcheron ".

@ HDS : t'as pas été un bon élève à l'école en Absurdie, mais voici une image pour toi
juste pour t'encourager. :wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Surtout ....
ne pas oublier le "D" au milieu !!!
on ne sait jamais !!! :lol: :lol: :lol: :lol:
Pour ceux que la mort effraie, Il y a une solution : les morts violentes.
Au besoin, faites vous aider.
Oui, on peut le voir comme ça.

Tu apportes les oranges ?

Le meurtre commis avec préméditation constitue un assassinat. Il est puni de la réclusion criminelle à perpétuité. Les deux premiers alinéas de l'article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables à l'infraction prévue par le présent article.1 mars 1994

:mrgreen:
@ sphinx : une mort violente aidée ? J'en vois bien une : mourir d'amour à cause
d'un orgasme trop intense :lol: . Suis sûre que toi et moi opteraient bien volontiers
pour ce moyen légal et de plus " mortellement jouissif ". :wink: :lol:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Ahhhhhhhhhhhhhhh ............
"épectase" .... quand tu nous tiens !!!

OK .......... :arrow: :arrow: :arrow:
La mort violente c'est choisir le jour et l'heure de sa mort....
Si on pense que l'après vie sera mieux....pourquoi pas !

J'ai eu un ami qui préparait sa deuxième vie... je lui disais, profite déjà de celle ci....au moins tu es sûr qu'elle existe.....
Mort violente par meurtre : je ne pense pas qu'on la choisisse.
Celle par épectase : on ne peut que la souhaiter, c'est comme les antibiotiques,
c'est pas automatique. :lol:
"Le trépas vient tout guérir " La Fontaine
C'est sûr , c'est définitif ! on a plus mal aux dents .....tous les maux sont terminés et c'est bien pour cela que ceux que l'on a vu souffrir moralement comme physiquement sont délivrés .

"Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des hommes"

Beaucoup de religieux pensaient cela , du temps de La Fontaine : la souffrance était rédemptrice .. ( tu accoucheras dans la douleur....etc ) et l'est encore pour certains aujourd'hui malgré les progrès de la science .
«A travers la tradition de la Bible jusqu'aux textes fondateurs de la psychanalyse, la femme souffre. Et il doit en être ainsi pour que s'opère la distinction entre le ciel et la terre, entre le masculin et le féminin.» Des milliers d'accouchements sacrificiels et d'avortements expiatoires ont été exécutés sous l'emprise de ces délires à prétention spirituelle. "


Les religieux aujourd'hui ont un double discours

«Tout homme qui porte secours à des souffrances, de quelque nature qu'elles soient, est un bon samaritain. Secours efficace, si possible.» De même, au sein de l'Eglise réformée, France Quéré, membre de la Fédération protestante, estime que la logique est de combattre la douleur: «Le sens de la souffrance se situe toujours dans la lutte que l'homme va mener contre elle.»
.

En ce qui concerne la lutte contre la douleur, il est très difficile de concilier les commentaires de la Bible, de la Thora et du Coran .... les religieux doivent changer leurs sermons !! la science fait des progrès . et c'est bien pour tout le monde :D
@Mayah, je pensais au suicide....c'est la personne elle même qui choisit, pas les autres et ce n'est pas un meurtre, ou alors si...on pourrait le considérer peut être comme cela....infligé à soi même. ..
@ Uto : :D . Merci pour cette brillante démonstration qui ne peut que me convenir. :wink:
Ceci dit, Bouddha a établi toute sa spiritualité sur la souffrance et comment la gérer
au mieux pour notre bien-être. :wink:

@ Solène : le suicide par médicaments par exemple n'est pas violent.
Pascal parlait d'une mort violente aidée par autrui.
Même le suicide médicalement assisté n'est pas violent.
Sinon, le suicide est bien le meurtre de soi-même, mais motivé par le désespoir...
Se pose alors la question du choix, quand la personne pense qu'elle n'a pas d'autre choix...
Et là, on en revient au 1er des 3 postulats de Camus dans son mythe de Sisyphe :
suicide - révolte - acceptation . :wink:
Mayah ....
on peut "voter" ?
pour moi ... alors ...
le 2
@Mayah, les suicides peuvent être violents, ça dépend comment....le fils d'une amie s'est jeté sous le TER, l'an dernier....une amie m'avait confié que le fils d'une de ses amies avait avalé du desherbant et bien d'autres façon qui pour moi sont très violentes.....
Et on peut être motivé à le faire en pensant que l'après vie est meilleure. ....
cron