Eclat_De_Rire a écrit :

C'est ta conception du père Noël ou de l'au delà ?


C'est d'avantage une métaphore qu'une conception ,
mais cela peut être ma conception , du passage de l'au d'ici a l'au delà .
Le grand saut , dans la joie et l'adrénaline ,
sans regrets et sans craintes .

mais pas tout de suite .
On dit que le cordon d'argent relie l'âme au corp physique. Combien de temps faut-il pour se rompre ou se détacher, j'avions passablement lu sur le sujet mais ça surement changé... dans le temps on parlait de 3 jours pour être certain que tout ''contact'' était rompu... impossibilité de revenir
il y en a une vie hors du corps physique dans un monde de vibrations plus élevées et ceux et celles qui n'y croient pas ça les regardent de vouloir rester dans le bas astral, ce n'est pas mon choix pour l'avoir vécu.
https://www.youtube.com/watch?v=PkVyqISqgmI
C'est d'un non sens, je ne développe même pas, s'en est tellement grotesque :roll:

" tel que nous la connaissons" :lol: :lol: :lol:
_20180907_073028.JPG


L' EAU DE LÀ...
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Pour ma part, je ne sais pas s'il y aura une vie au-delà de la mienne, mais j'en accepte l'idée, elle n'est pas plus farfelue que celle du néant total.
Suis-je croyant?

Je dirai que j'ai été baptisé comme beaucoup de ma génération, j'ai fait mes deux communions, j'ai servi la messe, j'ai été cagoulard durant la période des rameaux, mais je ne suis pas catholique, je suis moi avec l'idée que je me fait de "Ma" religion. Je ne crois pas au Paradis, au Purgatoire ou à l'Enfer.

Je sais qu'à ma mort "civile", je serai incinéré et répandu quelque part ou mis à la poubelle après un temps.

Je me dis quand même que l'on n'est pas venu sur Terre pour faire une visite de presque 100 ans et puis s'en va. Ce que je suis, ce n'est pas mon corps, mais mon "MOI", pèse-t'il 22 grammes ou rien, je ne le sais pas, mais mon "Moi" est quelqu'un et si ce quelqu'un doit quitter ce monde à mes 123 ans de vie corporelle (oui, j'ai décidé de vivre un peu). 20 printemps et 103 ans d'expérience, il serait dommage pour la postérité que cette expérience disparaisse aussi vite...

Je n'imagine pas un après en mourant mais en "UN" quelque chose, un karma, etc... sans la connaissance d'une vie passée, un Alzheimer à rebourg ...

"Il est bon de croire en quelque chose quand on n'est pas croyant, même si c'est (ou cela paraît) idiot"

@micalement
creedence80 a écrit : Hello !!
Assez pragmatique de nature j'avoue que ce sujet m'a bien amusé .. mais sans raillerie ...apres tout si çà ne fait de mal a personne nul besoin de moquerie ni de critique déplacée coutumière sur ce site. Le hazard fait que je suis actuellement entrain de lire un bouquin qui relate ,traite , des phénomènes inexpliquables ... de Marc Lévy ...
< Et Si C'était Vrai >

Pour vs mettre en appétit , la 4 em de couverture
........Ce Que Je Vais vous dire n'est pas facile à entendre , impossible à admettre , mais si vous voulez bien écouter mon histoire ...

J'en suis aux dernières pages , a l'épiloque de ce recit surnaturel , de cette extravagante ,tendre et humoristique histoire ... Vont-ils s'aimer en live ? that is the question :lol:
Bonne lecture !
A s'arvir
Creed

et-si-c-etait-vrai-3945513.jpg



je l'ai lu aussi ce bouquin, étrange et passionnante histoire.

Je suis aussi pragmatique mais, mais...
Nous ne pouvons pas tout expliquer par le rationnel du moins aujourd'hui...

La mécanique quantique nous dit par exemple qu'une molécule peut n'exister que si on l'observe.... troublant n'est ce pas.... scientifiquement remarqué et admis pourtant.
Zeno86 a écrit : Il y a des années de ça mon oncle Paolo m'a conté cette histoire...

"Un drame avait bouleversé la vallée.. une enfant s'était noyée dans le torrent qui dévalait près de chez-nous. On n'avait pas retrouvé son corps et certains pensaient que l'enfant n'était pas mort. Quelques personnes affirmaient l'avoir aperçu à la tombée de la nuit errant près du torrent. ..
Un soir, du pont enjambant le torrent, j'aperçu une frêle silhouette près de l'eau et qui semblait me faire signe de ses deux bras, j'eus même l'impression malgré le tumulte des eaux qu'elle criait: "aiuto aiuto"! (aidez moi)
Un moment pétrifié de peur je me décidai tout de même à lui venir en aide...
Je descendis sur la berge sans la perdre un seul instant de vue . quand enfin je la rejoignit je m'aperçu que ce n'était qu'un arbuste que le vent agitait...."


Oui Zeno c'etait ton imagination mais tout n'est pas imagination... certaines situations sont tout aussi troublantes qu'imprévisibles....
avicenna a écrit : Amusant et intéressant de lire ce qui se dit et s'écrit sur ce forum.
On y trouve un brassage digne d'une émission du Christophe Dechavanne d'antan. Les uns (dont je suis) peuvent parler d'une expérience vécue mais non transmissible, les autres -- quelques hurluberlus -- disent que ça déménage grave ici, un athée accuse la religion de faire du marketing pour ses propres ambitions hélas trop terrestres, c'est la salade russe.
A mon avis, c'est normal. Comme nous autres mortels n'avons aucune preuve réelle d'une vie après la mort, il ne reste que la croyance personnelle -- parfaitement repectable -- ou une expérience troublante plus fréquente que ce qu'il y paraît ou la foi religieuse ou le déni d'une croyance pour nous guider.
A quoi tout cela mène-t-il?
Je crois qu'il faut d'abord faire la part de notre vanité. Nous sommes tous intensément individualistes et nous nous pensons indispensables à la rotation de la terre autour du soleil.
Je parle en tant qu'homme. Je viens d'une lignée fière d'un nom peu commun. Mes deux petits enfants ne portent pas mon nom. Mais j'ai appris au passage que la vanité de leur laisser mon nom n'avait pas grande valeur vis-à-vis de ce qu'ils sont. Je suis moi, ils sont eux. Je ne survivrai pas au travers d'eux. Leur futur est bien plus important que la trace administrative que je laisserai au travers de l'état-civil.
J'attache peu d'importance à la "résurrection des morts, à la vie éternelle, etc." comme le prétend le Credo. Nous n'en savons strictement rien.
...Et si je "résurectionne" dans 10'000 ans ou dans 1 million d'années, quelle g..... j'aurai, hein?
Mais j'avoue sans honte qu'il y a quelque chose. Un truc auquel nous ne ne comprenons rien qui fait qu'il reste un doute pour un esprit aussi matérialiste que le mien.
Je me consacre plus à régler mes affaires terrestres qu'à me préoccuper de ce qui m'arrivera quand je fermerai les yeux.
Mais j'attend le moment avec curiosité.


J'ai bien aimé ton discours avicenna, à mon avis on ne devrait pas dire : je crois en dieu, mais plutôt j'espère qu'il y a un dieu car effectivement nous n'en savons rien. La science peut être nous apportera des reponses et je pense à la mécanique quantique qui nous surprend avec ses découvertes recentes et nous amène à voir l'univers autrement, étrange même ....
Zeno86 a écrit : Pour redevenir un peu sérieux pourriez-vous imaginer une autre dimension, un au-delà où Hitler croiserais Anne Frank, Staline Churchill, Jack l'éventreur Gandhi etc... etc..??? Pfff!!! :mrgreen:


nous savons déjà qu'il existe d'autres dimensions Zeno mais de là à l'imaginer.... interesse toi à la mécanique quantique, regarde les videos sur you tube il y en a plein, tu verras c'est passionnant même si parfois on ne comprend pas toutes leurs demonstrations... enfin moi... peut être tu comprendras mieux. Et de toutes façons tu auras le début de certaines reponses ou matière à penser autrement... peut être...
Jeanvlajean a écrit :
Zeno86 a écrit : Pour redevenir un peu sérieux pourriez-vous imaginer une autre dimension, un au-delà où Hitler croiserais Anne Frank, Staline Churchill, Jack l'éventreur Gandhi etc... etc..??? Pfff!!! :mrgreen:


Oui effectivement on a du mal à s'imaginer. J'ai vu un reportage il y a quelques temps montrant Hitler enfant. Puisque nous sommes dans le paranormal, je me suis posé cette question un peu saugrenue. Qu'aurions nous fait si nous avions eu la certitude que cet enfant allait commettre quelques années plus tard un des plus grands génocides que jamais l'histoire n'avait connu jusqu'alors ? :(


Jean quand tu vois un moustique pret à te piquer... souvent tu le tues n'est ce pas ? Alors imagine Hitler... on l'aurait tué avant qu'il devienne Hitler, enfin je pense...
Bonjour a tous
Sujet très intéressant et donnant lieu a de multiple ressenti.
Pour ma part en lien évidemment a un de mes centre d’intérêt préféré j'aimerais avoir votre opinion ou votre ressenti concernant la théorie de la réencarnation ou selon les interprétations renaissance
...

... Je m'attache prioritairement à bien vivre l'instant présent ...
Si, par le plus grand des hasards, il y a autre chose après,
... ce n'est pas ce que j'appellerais "une autre vie" ...
(puisque cela ne "ressemblerait" en rien à notre existence terrestre)

Par ailleurs, on pourrait aussi se poser la question suivante :
" Qu'est-on avant notre vie ? "

... @Tous ... Bonne journée !

Image
Tout à fait chlo. Avant j'étais spermatozoïde. Et avant telle est la question, d'ailleurs, quel intérêt.
Pour moi, s'attacher à vivre, aimer, rire, manger, et tout le reste, juste dans cette vie.
Bonjour en écho a Carolle qui a voyagé astralement il y avait un article sur sciences et vie de Mars 18 apportant des réponse neurologiques au déplacement ou sortie astrale,pour ma part sur 3 sortie sur deux sont liées a des situations potentiellement mortelle et l'autre a une séance de méditation.
Je crois en la vie après la mort....... Jen'ai pas fait de voyage astral mais j'ai eu des expériences de personnes décédées venues chez moi