Bonjour à tous,

Un sujet beaucoup moins "racoleur" que d'habitude ! :lol:

Pour la toute première fois dans ma carrière professionnelle; l'insécurité de l'emploi pointe son nez !

Mon horizon et mon morale s'assombrissent progressivement. :cry: :(

Ayant un peu discuté avec mon entourage, l'idée d'adhérer à un syndicat pourrait apporter des éléments pour mieux s'orienter et mieux se défendre. :roll:

Je viens donc ici pour solliciter pour vos avis : -
* Avez vous adhéré à un syndicat ?
* Si oui, vous a t il apporté du soutien ?

Au plaisir de vous lire
Far
Et voici le résultat ...!

Ce sujet a eu 63 consultations et mon forum BDSM a obtenu 18227.

:oops:

J'en tire les conclusions .

Bonne journée.
Far
Le syndicalisme ne remue plus les foules, Far!!!
je viens de découvrir ce forum...
dans les années 70 et avant, quand on avait le concours de l'école normale, on s'inscrivait à la MGEN, à la MAIF, et surtout au SNI, syndicat des enseignants.
Le jour où mon directeur, délégué syndical, a favorisé son fils à mon détriment, j'ai cessé d'alimenter leur caisse, et j'ai pleuré sur mes illusions perdues!!! (quoique)
quand je regarde les syndicats maintenant, je rigole...ce sont des entreprises...
tu veux te syndiquer parce que tu as un problème avec ton emploi? c'est ça? le seul truc utile sera sans doute l'accès aux informations, à moins de connaitre une personne bien placée au syndicat, je ne pense pas qu'il y ait une différence avec le lambda...
Conclusions bien trop hâtives, Far ... Je ne savais même pas que tu avais ouvert ce fil de discussion!

Oui, bien sûr, j'ai adhéré à un syndicat! J'y ai même exercé des responsabilités dirigeantes nationales! C'est donc un sujet que je connais bien ...Très, très bien, même!

Le syndicalisme, en France, est lamentablement divisé! Même le syndicalisme patronal est, lui aussi, divisé. Pourtant, les patrons savent bien mieux y faire pour défendre leurs intérêts. C'est dire à quel point les actions tendant à favoriser la remise à flot de cet outil qui est à la source de tant de conquêtes sociales est difficile aujourd'hui. Le résultat est, hélas! là : toutes ces conquêtes tendent à être remises en cause! C'est tragique ...

Un syndicat, c'est fait pour défendre des intérêts ... et rien d'autre!

Je t'invites à entrer en contact avec moi PAR MESSAGE PRIVE afin que je puisse t'éclairer dans tes démarches.
Nous avons eu besoin des syndicats quand ma fille ainée a eu un gros problème avec un employeur, harcèlement, intimidation et j'en passe au point qu'un soir en rentrant du boulot elle a évité l'accident de la route de justesse. Ils n'ont rien fait beaucoup de paroles ça oui, y en a une qui s'est déplacé mais elle était bien trop timide pour rivaliser contre ce mec (un roquet de première), donc si nous avions pas été là son père et moi, ma fille ne serait peut être plus de ce monde. Donc les syndicats pour moi il ne faut pas m'en parler. Par contre j'ai connu une personne qui pour elle le syndicat a été utile enfin un petit peu car d'un emploi à plein temps elle a eu un emploi à mi-temps tout simplement car elle avait du quitter l'autre emploi dans la même entreprise pour suivre son mari et il ne voulait pas la reprendre ici dans notre région. Donc bof.
Désolé, bizarre que le titre ne m'ait pas immédiatement interpellé. J'ai toujours été syndiqué, non pas pour me "défendre" de quoi que ce soit, mais pour impulser une forme de solidarité "à la base",alors qu'est-ce que je peux dire sans être partial? Que cela dépend du secteur d'activité (public ou privé), et je dirais bien du syndicat, mais bien plus de son dynamisme "local". En tant que délégué ou "correspondant" (puisque Françoise a fait allusion au SNI) je n'ai - ou plutôt, "nous n'avons" pas toujours été soutenus, et je connais de près la collusion avec la hiérarchie... mais j'ai pu aider "de l'extérieur" un certain nombre d'amies du "privé" victimes de licenciements abusifs, en les aidant à monter leur dossier et en les adressant à un conseiller Prud'homme (FO, en l'occurrence, je ne fais pas de propagande, on y trouve des militants super-dévoués comme de vrais boulets). [edit : et oui, "on" a gagné, et après un an à bosser sans toucher de salaire, il était plus que temps] On avait un spécialiste un peu allumé qui prenait à coeur chaque "cas" qui lui était présenté, et moi j'ai eu affaire à d'autres conseillers (en tant "qu'employeur" quand j'étais syndic bénévole) sans avoir besoin de montrer patte blanche. Bon, je ne dirais pas que c'est une règle générale, mais faire une démarche à l'union départementale (CGT, CGT-FO, les défroqués je ne sais pas) ou même auprès d'un "petit" syndicat, je crois que c'est aussi envisageable que de demander conseil à un notaire, ou faire remplacer gratuitement la vis d'une monture de lunettes.
Trevor, je n'ai pas osé écrire à far que la SNCF, c'est la CGT, le collège et lycée, c'est le SNUIP, le primaire, c'est la FSU, et cadre, sans doute la CFTC????? ca, je ne sais pas.....
Mmm..., je n'ai jamais été convaincu qu'il était vital d'adhérer au syndicat "majoritaire", et avant l'éclatement de la FEN j'ai rejoint FO malgré tous les préjugés que j'avais encore. Se retrouver à égalité avec le personnel de service, c'est pas dans les traditions "aristocratiques" des enseignants, mais ça décrasse un peu les méninges ;)
Quel salmigondis! Manifestement, Françoise ne sait pas vraiment de quoi elle parle! Trevor est beaucoup plus au courant!

CGT : Confédération Générale du Travail créé en 1895
CGT-FO (le nom officiel de F.O) : Force Ouvrière créé en 1947 par scission d'avec la CGT
CFTC : Confédération Française des Travailleurs Chrétiens créé en 1919
CFDT : Confédération Française Démocratique du Travail, transformation de la CFTC en 1964
CFE-CGC : Confédération Française de l'Encadrement -Confédération Générale des Cadres
FSU : Fédération Syndicale Unitaire issue de l'ancienne Fédération de l'Education Nationale, elle même issue de la CGT mais qui n'a pas voulu ni rester dans la CGT ni rejoindre F.O en 1947, au moment de la scission CGT/FO

Il existe de nombreux autres syndicats, moins connus, pas toujours ni fédérés et encore moins confédérés.

Ceux qui veulent des renseignements peuvent m'écrire où se faire connaitre d'une manière ou d'une autre ... Si c'est pour m'envoyer des insultes, ne perdez pas votre temps! J'ai largement démontré que j'y étais, émotivement, complètement insensible ... Attention à ce que vous écrivez : pour certains, les tribunaux pénaux répressifs ne sont plus très loin! Ok? Loud and clear for everybody?
oh jacques je n'y connais rien? ok, si c'est ton opinion..... ne t'en fais pas, je comprends que tu aies cette opinion de moi.... cependant, je remarque que par l'explication des sigles, tu ne réponds pas vraiment à l'interrogation de Far.....
Mais de quoi te mêles tu? Que sais tu des échanges que j'ai eu avec Far? Manifestement, rien ...
(Jacques, nous savons que tu existes, inutile de te montrer désobligeant ou de faire partie de la secte très présente des "fers mes las je sais tout" las, lasse pour ce qui me concerne, de cette petite bande qui se dispute mais se ressemble tant dans le fond - tout ça pour dire tu n'es pas obligé de rabaisser pour te rehausser, mets des talonnettes !)

@ farrington
l'union fait la force, il est évident que d'avoir recours à un syndicat est un vrai plus (c'est bien la raison pour laquelle bcp "rêvent" qu'ils n'existent plus en France ou dans des proportions non gênantes, on y vient on y vient ...).

Tu peux aussi (ou en association) envisager de faire partie des salariées protégées ( (articles L. 2411-1 et L. 2411-2 du Code du travail) que tu sois en cdi, cdd ou intérim, en tentant de te faire élire parmi : les délégués syndicaux, les délégués du personnel, les membres du Comité d’entreprise (CE) ; les représentants du personnel au Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ou les conseillers prud’homaux.

La loi travail est en train de casser tout cela ... mais apprendre le droit est enrichissant (pas que du point de vue intellectuel) tu apprendras des tas de choses je pense à leurs côtés, pour toi et pour les autres.

bon courage, n'hésite pas à demander ici ou ailleurs des conseils (mais il faudra en dire plus ... là c'est un peu léger) tu auras des avis divergents bien évidemment mais surement utiles quels qu'ils soient.

Comme je n'ai pas fait d'article sur la manif du 10/10 (jacques y participes-tu je m'étonne de ne jamais t'y croiser) :) je me permets de mettre trois photos histoire de voir sur les ballons quelques noms de syndicats

WP_20171010_001.jpg

WP_20171010_002.jpg

WP_20171010_003.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
En effet, je n'en sais RIEN! et c'est tant mieux, c'est en MP!!!!!
Par contre, comme tu m'as mis en cause en disant que je ne savais pas de quoi je parlais, j'estime avoir le droit de te répondre.
Pour quelles raisons ne pas se syndiquer et ainsi être une force dans l'entreprise face aux patrons?
D'ailleurs les patrons l'ont bien compris, Eux! Ils ont le Medef... entre autres.
Alors CGT FO CFDT SUD FSU etc.. vive le syndicalisme :D
@Far, je n'ai jamais travaillé en France, donc, pas de conseil au niveau syndicat et en lisant ce forum, je vois que, seule, LeScriptoria t'apporte quelques idées. Je suis comme elle, j'aime le Droit. En ce moment, j'étudie le Code du Travail français, pas pour moi mais pour mes enfants... On ne sait jamais, ça pourrait se passer quand ils auront atteint ton âge, ce qui ne saurait tarder pour ma fille.( Excuses-moi, j'ai osé regardé ton profil.).

Mais à mon humble avis, le Prud'homme en cas de problème est le mieux dans ton cas.

En aparté pour te remonter le moral, BDSM nous faisait fantasmer ! :lol:
cron