Perso je n'ai pas de seuil précis... Il fluctue selon les personnes, les situations et mon état intérieur...
Quand mon niveau d'Amour est très haut (en clair si je suis raide dingue de quelqu'une) je suis capable d'encaisser pas mal de choses...
Enfin ça c'était hier :lol: aujourd'hui je n'ai que moi à encaisser (encercueiller?) et Dieu sait que ce n'est pas drôle tous les jours :lol:
Bonjour Pimousse,vaut mieux vivre seule que d'être mal accompagner, pour répondre a Zeno 86, vivre comme dans un cercueil n'es pas une certitude de nos désirs ,a notre age devons nous subir ses gens qui ce jouent de nous (pour cette solitude) qui nous encombre ,24 heures sur 24 pourquoi se mentir ,une relation dés le départ doit être claire si tu a le doute part et vite cela n'est que mon avis ,je suis de tous coeur avec vous bisous a vous Bemole
mon seuil de tolérance... a été très haut

il ne l'est plus, à partir du moment où je souffre, je prends les décisions adéquates : discussions, éclaircissement et/ou départ et fin de la relation ou encore un peu de distance....

j'ai enfin compris que je n'étais pas là pour tout réparer.... et que l'autre n'avait pas non plus à réparer et à combler les carences affectives de l'enfance. Elles résonnent toujours, mais je sais les reconnaître, mes relations aux autres (amitiés, amour... ou entre les deux...) sont donc largement plus faciles !!! OUFFFFFFF :lol:
bonjour BRIGITTE lorsque l on s engage a changer sa vie affective il faut
savoir couper les ponts si l on veux avancer dans la sérénité il n est pas utile
de traîner les boulets de son passé qui freinent inexorablement la marche
en avant que l on voudrait belle et accomplis
pierre :?: :?: :? :? :?