Mon seuil de tolérance est très bas le curseur se nomme bêtise .. intolérance , étroitesse d 'esprit racisme , tout ce qui découle de la bêtise et de l'obscurantisme.
Le Mensonge detruit toutes les Relations
car la violence commence par cela .
Donc ne tolerer aucun mensonge futile ou pas.
:!: ...Nous avons tou(te)s un espace qui nous appartient !
Pour moi le seuil de tolérance dans n'importe quelle relation (couple, amitié...) est dépassé lorsque l'Autre empiète sur cet espace sans y être invité !

...ce comportement fait qu'il dépasse les limites !

C'est valable également pour nous mêmes vis à vis des Autres !

Mais nous évoluons et cet espace évolue avec nous !
...donc tout est toujours à reconsidérer !

En fait, dépasser le seuil de tolérance peut aussi créer de véritables relations...ou les anéantir !


:D :!:
ne pas dépasser les bornes des limites hein Maurice.......
@ solene

Ne pas pouvoir dire…… c’est durant mon enfance, On subissait en quelque sorte, la seule chose que je pouvais était d’essayer de convaincre ma mère de mettre un terme à cette relation qui n’était pas saine du tout pour elle et nous, les enfants d’être témoins de ça ce n’était pas mieux, mon père était aussi parfois méchants avec nous mais c’était pire avec ma mère.

Une fois devenue adulte j'ai quitté et je me suis promis que jamais je n’endurerais un millième de ce que ma mère endurait jour après jour…C’est évident que ça explique mon intolérance en ce sens.

@ francois…

À quoi bon ? Mes amis(es) savent comment je suis et j'ai conservé mes amis(e) depuis des décennies. Je crois qu’amoureusement c’est moins évident car on a la ‘’flush’’ facile . Les chances seraient élevées que la relation ne tienne pas MA route ;o)

@ MiziaM vous dites

Le silence, le mutisme n'a jamais rien réglé, bien au contraire, ce n'est que mon avis !

Je réponds que le silence, temporaire bien évidemment est bénéfique. Le fait de sortir prendre une marche, ça laisse aux deux parties le temps de réfléchir et revoir la situation dans sa tête. Ça donne le temps pour évacuer les frustrations si frustrations il y a de parts et d’autres.
Normalement, après un petit moment, l’un des deux a fait un bout de chemin qui va aller dans le sens de l’autre. Si nous voyons qu’il n’y aura pas d’entente, on met sur la glace un peu comme pour un litige en attente d’un arbitre qui devra trancher…Là, le temps fait son œuvre.

Nul besoin de bouder ni s’enfermer dans un mutisme, On met de côté ‘’temporairement’’ et on passe à autre chose pour le reste. On fait ainsi au point de vue professionnel alors pourquoii ne pas faire ainsi dans sa propre vie.
jaguar999 a écrit : @ MiziaM vous dites

Le silence, le mutisme n'a jamais rien réglé, bien au contraire, ce n'est que mon avis !

Je réponds que le silence, temporaire bien évidemment est bénéfique. Le fait de sortir prendre une marche, ça laisse aux deux parties le temps de réfléchir et revoir la situation dans sa tête. Ça donne le temps pour évacuer les frustrations si frustrations il y a de parts et d’autres.
Normalement, après un petit moment, l’un des deux a fait un bout de chemin qui va aller dans le sens de l’autre. Si nous voyons qu’il n’y aura pas d’entente, on met sur la glace un peu comme pour un litige en attente d’un arbitre qui devra trancher…Là, le temps fait son œuvre.

Nul besoin de bouder ni s’enfermer dans un mutisme, On met de côté ‘’temporairement’’ et on passe à autre chose pour le reste. On fait ainsi au point de vue professionnel alors pourquoii ne pas faire ainsi dans sa propre vie.


Bien sur Jaguar que le silence temporairement est bénéfique, surtout nous les hommes, plutôt de bons spécialistes du silence et moins causant que les dames ;)

Pas sur d'avoir compris le rapport avec le point de vue professionnel, du moins, mon fonctionnement est différent du votre, je suis dirigeant quasiment depuis le début de ma carrière pro. Je dirige plusieurs sociétés, et me met un point d'honneur à régler les problèmes le plus rapidement possible, je ne sais pas mettre de côté ni ne peux me résoudre à laisser de côté.

C'est encore mon mode de fonctionnement, je ne sais pas ranger dans un tiroir ce qui me contrarie, tout a une solution.

Vous posiez la question, quel est votre seuil de tolérance dans le couple, pour moi et bien sûr mon expérience, le mutisme, le silence.
Je l'ai eu, vécu, et ça a été mon seuil de tolérance, mais le mutisme, le silence n'est pas toujours voulu, ça peut être une forme de protection ancré au plus profond de certaine personnes ayant vécu des drames au cours de leurs enfances.
Un couple, c'est une femme et un homme, deux façons radicale de penser, on dit bien que la majorité des couples qui se séparent est dû à la non communication, ou du moins, savoir écouter l'autre !

Ensuite, le respect, la fidélité, l'honnêteté, le partage des tâches est une évidence pour moi et ma ligne de conduite, j'ai connu le pire enfant, j'ai choisi la revanche de la vie, mon frère et ma soeur, le silence, le mutisme derrière leurs remparts ou ils se sentent "protégés", ce n'est pas pour ça que se sont de mauvaises personnes mais ils ont raté leurs vie de couples !

Par contre, avoir à faire à un taiseux, les hommes y sont plus enclins que les femmes, est une terrible torture.
jaguar999 a écrit : @ Sparte,

Je conviens parfaitement qu’on ne peut être d’accord avec les autres tout le temps et on doit aussi s’affirmer mais, MAIS signifier son désaccord ou s’affirmer ne veut pas dire se chicaner et hausser le ton ou intimider physiquement. Je n’ai pas de tolérance pour ça.

@ mayah,

Il m’est arrivé de dire à mon ex conjoint, je sors prendre une marche car je ne veux pas dire des choses que je pourrais regretter, je n’ai jamais eu à crier et si je l’avais fait, je lui aurais donné un droit de réplique. Je me souviens d’une fois où m’a dit, ‘’dit quelque chose, fâche toi’’ il attendait juste que je lève le ton pour répliquer, possiblement pour que j’en rajouter et lui de même… se taire et aller prendre une marche c’est selon moi, la chose à faire

Je vois que je suis un peu plus particulière sur ce point….ça doit aussi expliquer que je ne me chicane jamais avec mes amis(es). Ce que j’exige des autres, je l,offre en partant.

Se chicaner ne veux pas dire hausser le ton ou imposer,c'est exprimer un désaccord......la vie n'est pas lisse,en 30 ans de mariage je n'ai jamais manqué de respect à mon épouse,ni intimider......j'ai du caractère,mais l'amour que l'on porte a une femme permet de dire et de défendre son point de vue sans que cela devienne une guerre de tranchées,le traumatisme du divorce passé je suis en très bon terme avec mon ex,comme je l'ai avec les rares rencontres que j'ai eu le plaisir de faire.
chayonne a écrit : :!: ...Nous avons tou(te)s un espace qui nous appartient !
Pour moi le seuil de tolérance dans n'importe quelle relation (couple, amitié...) est dépassé lorsque l'Autre empiète sur cet espace sans y être invité !

...ce comportement fait qu'il dépasse les limites !

C'est valable également pour nous mêmes vis à vis des Autres !

Mais nous évoluons et cet espace évolue avec nous !
...donc tout est toujours à reconsidérer !

En fait, dépasser le seuil de tolérance peut aussi créer de véritables relations...ou les anéantir !


:D :!:


8) VI ! 8)
( En mode : Avis bref /consensuel, certes, mais sans " bavures " )



zzzzzz Blue.JPG

:wink:

Up ce thread !
Bizzz
XYLA
:)
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Franchement pour ma part j'aime qu'on empiete mon espace , j'aime la surprise , j'aime qu'on me tire de ma bulle et qu'on me fasse decouvrir un peu le desordre et qu'on me bouscule un peu , la vie quoi ... mais cela me permet de dire d'exprimer ce que je veux , et donc ça installe un dialogue et le dialogue installe l'amour , le rapprochement, l'evolution et surtout crée du lien , de la magie meme ....
Mon seuil de tolérance serait qu'elle veuille que je mette des pantoufles à mes 4 roues... ou qu'elle me crève un pneu :evil:
personne ne le sait ce seuil évolue en fonction de l amour que l on porte a une personne si on commence a mettre un curseur autant rester seul et depuis la (libération) des femmes il et de plus en plus bas car a force de tout vouloir pour soi on ne respecte plus l autre il faut savoir partager certaines vives avec un portefeuille ou l amour na plus sa place !!!!!!!!!!!!!
@peter1453

personne ne le sait ce seuil évolue en fonction de l amour que l on porte a une personne si on commence a mettre un curseur autant rester seul et depuis la (libération) des femmes il et de plus en plus bas car a force de tout vouloir pour soi on ne respecte plus l autre il faut savoir partager certaines vives avec un portefeuille ou l amour na plus sa place !!!!!!!!!!!!!

oh là là ‘’ autant rester seul’’ donc si je comprends bien autant endurer un comportement qui nous brime, nous froisse, nous désole etc… que de se retrouver sans partenaire?

C’est payer cher pour être accompagné, d’autant plus que le monde va continuer de tourner autour de nous même si on se retrouve sans partenaire de vie. Les amis, la famille, les collègues sont là pour combler les vides qui pourraient se retrouver autour de nous….non ??

a force de tout vouloir pour soi on ne respecte plus l autre

Je veux et choisi pour moi de travailler autant que je le souhaite de manière à être satisfaite de mon travail et rendement, je choisi et veut passer le plus de temps possible avec mes filles et petits enfants. Je choisis de partager du temps avec mes bonnes amies car, elles sont dans ma vie depuis des décennies et font partie de la famille. Parce que je choisis d’être en harmonie avec qui je suis, je manquerais de respect envers un partenaire de vie?
Pour eviter toutes discutions inutiles et tous mal entendus, tolerence 0.
Chacun à sa place et chacun son rôle et pas de debat possible. Point-barre!!
Bonjour Mafell,

Vous feriez un excellent premier ministre de Recep Tayyip Erdogan.

En tout humour, évidemment.
@levitan j'entends bien que c'est de l'humour.
Je pense que vous avez egalement compris que mon post est aussi sous le trait d'humour.
cron