Bonjour tout le monde !

Je vous propose un jeu amusant, mais pas seulement, car il permet à chacun de mieux se connaître et de mieux connaître les autres.
Le portrait chinois consiste à dresser son portrait en s'identifiant à un végétal, puis un animal, une couleur, une chanson etc. A vous d'imaginer.

Pour les amateurs de poésie, pourquoi ne pas le dresser en vers et en rimes ?

Je vous espère nombreux !

A bientôt !

Dom 
Il n'y a pas foule  :lol:

Mais je ne désespère pas ! :D  
Un animal, le chat pour sa façon bien à lui d'être "libre", tout en se faisant soigner et chouchouter.
Une couleur, le bleu, simplement parce que j'aime le porter et qu'il me va bien.
Un condiment, le sel, parce que j'en mets partout et qu'il n'y en a jamais assez.
Un plat, une soupe, parce qu'elle réchauffe et que je suis frileuse.
Une chanson, "Le Sud" de Nino Ferrer, parce que je l'aimais déjà à 20 ans et qu'elle est toujours d'actualité.
Une odeur, le mimosa, si fort et si éphémère en même temps.
Un livre, le dictionnaire des synonymes parce qu'il est permet d'habiller et d'enrichir l'expression.
Une saison, le printemps qui nous rappelle que tout peut recommencer, inlassablement.
Un sentiment, l'empathie, qui me joue parfois bien des tours!
Un mot, "communication" !
Tout d'abord merci à toi Odel, d'avoir ouvert le bal, ce n'est pas si évident de dresser son portrait, même chinois.

Le chat est un animal bien connu pour son indépendance et si maître il a, c'est lui qui le choisit. C'est aussi un animal sacré de l'Egypte ancienne (déesse Bastet), dont je suis admirative.
Le bleu est aussi ma couleur favorite, c'est le ciel, c'est la mer, c'est aussi la couleur de la tendresse.
Attention au sel, trop peu nuire à la santé :wink:  .
Ah oui, une bonne soupe les soirs d'hiver, j'apprécie aussi !
Une belle chanson en effet, et j'aime bien Nino Ferrer.
Hum, le mimosa, bien sûr, comment ne pourrai-je pas l'apprécier ?
En tant que poète amateur, le dictionnaire des synonymes est une aide non négligeable.
J'aime autant le printemps que l'automne, le printemps, c'est la jeune fille en fleur, l'automne c'est la dame de cinquante ans.
L'empathie, ça je sais que ça peut faire mal !
Communication, un joli mot, je l'accompagnerais de partage.

Un bien joli portrait que voilà, Odel, et une partie de toi que tu nous livres généreusement, merci encore.

Amitiés.

Dom 
Voici le mien en rimes... Allez, suivez-moi, ne boudez pas l'exercice !

Si j’étais végétal, je serais un lilas
Amalgame subtil de la délicatesse
D’une fleur fragile aux reflets incarnats
Et d’un arbre poussé en superforteresse.

 Si j’étais animal… Disons un hérisson
Dardant mes longs piquants dès la première attaque
Et pour me protéger, roulé en peloton
J’attendrais pour donner un bon coup de matraque.

Si j’étais sentiment, je serais un bouquet
De passion, de tendresse, inondé de tristesse
Refoulé dans mon cœur, comme un fruste paquet
Rêvant de retrouver ses lettres de noblesse.

Un objet ? Je serais une photographie,
Visages exhibés de ceux que j’ai aimés
Dans leur regard j’écris mon autobiographie,
Tout mon chemin de vie à jamais dispersé.

Une chanson ? Je serais sans hésitation
Exaltée par Edith, la fameuse « Gualante »,
Sans amour, on n’est rien, c’est une conviction,
Privée de cet émoi, la vie c’est la mort lente.

Et si j’étais couleur, je serais dans le ciel
Bleu azur ou bleu nuit, turquoise ou tanzanite,
Ou lapis-lazuli pour cacher l’essentiel
Quelques filaments d’or sur mon cœur en orbite.  
@ Odel15, j’aime beaucoup tes choix mais bon pas de surprise je te perçois ainsi

@DoMiDoM, j’avais écrit « ici » et si tu commençais par ton portrait chinois ???. Mais tu m’as devancée et ce que tu as réussi là me laisse ébaubie ^^ mais surtout respectueuse de ton talent. Bravo voici une autre plume … Alors de grâce exprime-toi car c’est nous priver je le crois de bonnes lecture que de te taire

Maintenant je me jette dans la fosse (rire)

Si j’étais :

• Un animal, je serais un chat pour son indépendance et sa capacité à disparaître tout en étant présent
• Un arbre, je serais le chêne vert, arbre de « chez moi » à croissance lente mais résistant à presque tout et ayant besoin de presque rie
• Une couleur, je serai le vert de la nature au printemps car ils sont multiples et la palette est tellement étendue et changeante de jour en jour que ça me fascine
• Une odeur, je serai l’odeur de la terre après un orage bref l’été
• Une ville, je serai Pétra tout simplement parce que je rêve de visiter ce lieu
• Un moyen de transport, je serai mes pieds car ils me supportent et je dois leur rendre grâce
• Un Objet, je serai livre ancien qui fleure bon le papier et l’encre et à manipuler avec précaution car fragile
• Un plat, je serai une bonne soupe au pistou qui fleure bon le basilic
• Une fleur, je serai la violette pour me transformer en bouquet à offrir aux gens que j’aime
• Un homme je serai mon grand père, qui nous a inculqués que l’on devait toujours marcher dans la vie comme dans la rue … et que l’on avait toujours le choix
• Une femme je serai une de las locas de la plaza de mayo à Buenos Aires qui osent avec seule arme la photo de leur cher disparu défiler tous les jeudis sur la plaza de mayo avec tant de courage depuis 1977 et qui me forcent le respect http://youtu.be/yrpjK3Xmf60
• Une chanson, je serai aujourd’hui –demain peut-être une autre – l’étranger de Graeme Allwright parce que je la trouve divine tout comme c’est monsieur http://youtu.be/3gWWLQYewEY
• Une réforme, immédiatement j’hésite entre deux … le droit de vote des femmes ou le droit à l’avortement… Bref très féministe comme réforme dans tous les cas ^^
• Un lieu, je serai la pointe de la pointe rouge où nous allions refaire le monde avec quelques amis les nuits de blues… c’était à 1977 …
• Un livre, je serais les vaisseaux du cœur de Benoîte Groult et pour savoir pourquoi lisez-le ^^

Je m’arrête, je me laisse trop gagner par ce jeu ^^ 
Ecrit sous forme de lettre d'amour :
Si j'étais un animal je serais un chien pour la fidélité et la protection que je t'assurerai pour recevoir des caresses tant attendues
Si j'étais une fleur ce serait une pivoine au parfum subtil , que chaque pétale effeuillé me révèle un peu plus à toi
Si j'étais une pierre, je serais celle qui construira le chemin qui me mènera jusqu'à toi et que nous parcourrons ensembles.
Si j'étais un oiseau je serais une frégate pour parcourir les cieux pour te voir
Si j'étais le ciel, je serais un nuage au gré de mon humeur
Et si j'étais tout ça, je serais surement près de toi
Domidom

Je n'ai pas tes talents mais je veux bien tenter l'exercice comme mes 2 copines

Si j'étais :

- un animal : un chat pour son indépendance (je sais pas très original) mais aussi pour sa capacité à rester de longs moments à observer avant de se lancer
- un végétal : la sensitive qui érige ses barrières et qui se replie sur elle-même dès qu'on essaie de les franchir
-une couleur : le violet, la couleur de la douceur, de la courtoisie et de la paix, sans pour autant sous-entendre la passivité. Mélange de bleu et de rouge, il associe action réfléchie et lucidité, équilibre entre le ciel et la terre, le sens et l’esprit, la passion et l’intelligence, l’amour et la sagesse. Pas de moi la définition mais c'est ma couleur préférée avec toutes ses déclinaisons
-un sentiment : le respect, respect envers les autres, respect de soi-même et des autres envers soi. Il fait partie de mes valeurs profondes
-un lieu : l'Ile de la Cité, une île au cœur d'une grande ville pour pourvoir bénéficier à la fois de la foule et de la solitude
-une chanson : Une maison bleue de M. Leforestier pour la convivialité et la simplicité
- un livre, le dictionnaire. C'est le seul livre que je n'arrive pas à garder en bon état

Zut, j'en ai trop dit, je retourne sur mon île
MamyAthos a écrit : Ecrit sous forme de lettre d'amour :
Si j'étais un animal je serais un chien pour la fidélité et la protection que je t'assurerai pour recevoir des caresses tant attendues
Si j'étais une fleur ce serait une pivoine au parfum subtil , que chaque pétale effeuillé me révèle un peu plus à toi
Si j'étais une pierre, je serais celle qui construira le chemin qui me mènera jusqu'à toi et que nous parcourrons ensembles.
Si j'étais un oiseau je serais une frégate pour parcourir les cieux pour te voir
Si j'étais le ciel, je serais un nuage au gré de mon humeur
Et si j'étais tout ça, je serais surement près de toi



Un portrait chinois que je trouve très original, car il s'adresse à une seule personne : l'élu.

Personne ne te contredira quand tu parles de la fidélité d'un chien et de son instinct protecteur. Inutile de dire que j'adore les chiens. J'en ai eu pas mal, tous différents, mais tous si attachants.
Je ne répéterai pas que j'aime toutes les fleurs... Si ? je l'ai fait... Ah bon ! La pivoine est aussi, dans le langage des fleurs, symbole de modestie.
Un magnifique symbole que cette pierre qui construit le chemin, qui sera parcouru à deux.
Et cet oiseau qui vole, juste pour un regard !
Le nuage dans le ciel, astucieux pour définir l'humeur.

Tu n'es pas tout ça, tu es mieux que ça, et je perçois une très belle sensibilité à travers tes mots.

Que dire de plus sinon un grand merci MamyAthos pour cette jolie participation.

Amicalement,

Dom 
lainedever a écrit : Domidom

Je n'ai pas tes talents mais je veux bien tenter l'exercice comme mes 2 copines

Si j'étais :

- un animal : un chat pour son indépendance (je sais pas très original) mais aussi pour sa capacité à rester de longs moments à observer avant de se lancer
- un végétal : la sensitive qui érige ses barrières et qui se replie sur elle-même dès qu'on essaie de les franchir
-une couleur : le violet, la couleur de la douceur, de la courtoisie et de la paix, sans pour autant sous-entendre la passivité. Mélange de bleu et de rouge, il associe action réfléchie et lucidité, équilibre entre le ciel et la terre, le sens et l’esprit, la passion et l’intelligence, l’amour et la sagesse. Pas de moi la définition mais c'est ma couleur préférée avec toutes ses déclinaisons
-un sentiment : le respect, respect envers les autres, respect de soi-même et des autres envers soi. Il fait partie de mes valeurs profondes
-un lieu : l'Ile de la Cité, une île au cœur d'une grande ville pour pourvoir bénéficier à la fois de la foule et de la solitude
-une chanson : Une maison bleue de M. Leforestier pour la convivialité et la simplicité
- un livre, le dictionnaire. C'est le seul livre que je n'arrive pas à garder en bon état

Zut, j'en ai trop dit, je retourne sur mon île


Lainedever, dresser un portrait chinois, c'est faire preuve d'un talent d'imagination, la poésie étant pour moi une seconde nature, je n'en tire aucune gloire sinon le plaisir du partage.

Tu cites le chat pour son indépendance, mais aussi pour son don d'observation, preuve que tu l'as aussi ce don, ton choix est donc le bon.

La sensitive, autrement nommée mimosa pudica, est-il besoin d'ajouter quelque chose ? Bien trouvée !

Le violet est en effet le reflet de la paix, de la courtoisie, ce qui ne veut pas dire la passivité, puisqu'elle porte en elle le rouge : le feu, la vie ! J'aime toutes les couleurs, avec une préférence pour le bleu et pour le mauve (le lilas et le myosotis sont mes fleurs préférées).

Le respect, un sentiment qui se perd, malheureusement, et pourtant il est la base de toute relation saine. Merci de l'avoir mis ici en vedette.

L'île de la cité... un lieu isolé dans la ville. Il devrait en exister dans chaque ville, pour pouvoir de protéger de la cohue quand bon nous semble.

Un maison bleue, ouverte à qui veut, pour partager un café, ou même un repas, qui n'en rêverait pas ? 

Le dictionnaire : indispensable à mes yeux ! Et aussi un réflexe pour chercher la signification d'un mot.

Je vois là le portrait d'une personnalité profonde, je ne t'en apprécie que plus.

Merci pour t'être prêtée au jeu Lainedever.

Amicalement,

Dom 
je me lance, en toute simplicité, car lécriture m'est facile, mais je n'ai pas de talent de poête :

Si j'étais un animal : un oiseau pour pouvoir  voler, voler en toute liberté,
une couleur : le violet sans hésiter, ma couleur préférée,
un livre : le mandarin aux pieds nus du Pr Minkowski, débordant de vitalité, un peu excessif, mais fragile et fraternel, ami des femmes,
une ville : Barcelone pour son architecture, la Sagrada familia, et toute l'oeuvre de Gaudi,
une chanson : Prendre un enfant par la main, et j'ai encore les larmes aux yeux rien qu'en écrivant le titre,
une saison : l'été parcequ'il permet d'accompagner jeunes et moins jeunes en promenades,
un condiment : le piment, j'en mets dans tous les plats,
une danse : la salsa endiablée car j'aime la musique ensoleillée,
Ah j'ai oublié, une femme : Mère Teresa, respect
une situation particulière : un apéritif aves les ami(e)s, moment de convivialité.
Bon, voilà à qui le tour ? ..... 
tatatan........
Si j'etais un animal je serais un sloughi, lévrier d' Afrique du Nord qui vit encore avec les Touaregs...lévrier trés particulier car primitif ...propriétaire de tout l'espace qui l'entoure, distant mais protecteur et qui ne sait absolument pas ce qu'est l'obéissance...

Une fleur sans doute une rose blanche ancienne un peu mousseuse et au parfum sublime..

Une couleur: sans hésiter le blanc....une évidence lumineuse .....pure ...sans détours....élégante...

Une texture: le cuir sans hésiter non plus..tellement agréable et sensuel sur la peau....

Une odeur: l'odeur du foin coupé ...sucrée, un peu enfantine...

Un lieu: là où j'habite... face à l'océan ...mon refuge, ma source d'énergie, mon nid de réflexion, d'apaisement....des heures de contemplation que jamais l'ennui ne rattrape...

Un sentiment: la tendresse fragile, légère, peu envahissante et tellement bienveillante...

Une ville : Rome où je revis mes versions latines à chaque coin de rue....

Un pays: la Gréce que j'ai beaucoup parcouru où j"ai souvent eu le sentiment trés fort d'y avoir déjà vécu...sa souffrance actuelle me fait de la peine ....

Ma colonne vertébrale: mes chevaux et cela fait 50 ans que cela dure...

Ouh là ...c'est presqu' impudique ton jeu Domie! sourire
marynina a écrit : je me lance, en toute simplicité, car lécriture m'est facile, mais je n'ai pas de talent de poête :

Si j'étais un animal : un oiseau pour pouvoir  voler, voler en toute liberté,
une couleur : le violet sans hésiter, ma couleur préférée,
un livre : le mandarin aux pieds nus du Pr Minkowski, débordant de vitalité, un peu excessif, mais fragile et fraternel, ami des femmes,
une ville : Barcelone pour son architecture, la Sagrada familia, et toute l'oeuvre de Gaudi,
une chanson : Prendre un enfant par la main, et j'ai encore les larmes aux yeux rien qu'en écrivant le titre,
une saison : l'été parcequ'il permet d'accompagner jeunes et moins jeunes en promenades,
un condiment : le piment, j'en mets dans tous les plats,
une danse : la salsa endiablée car j'aime la musique ensoleillée,
Ah j'ai oublié, une femme : Mère Teresa, respect
une situation particulière : un apéritif aves les ami(e)s, moment de convivialité.
Bon, voilà à qui le tour ? ..... 


Marynina, je suis ravie de te voir participer à ce jeu, et je t'en remercie.

Après l'indépendance du chat de deux de nos amies, tu me présentes le symbole de la liberté : l'oiseau. Je ne peux qu'approuver, moi qui ne supporte aucune entrave.
Le violet a été cité dans un autre portrait, celui de Lainedever si j'ai bonne mémoire (ce qui m'étonnerait, alors d'avance pardon si je me suis trompée). Le violet est l'union du bleu et du rouge, mais ça, tout le monde le sait.
Je ne connais pas le livre que tu cites, mais le titre me plait bien, je vais donc relever les références et tenter de me le procurer.
Je suis souvent allée à Barcelone lorsque j'étais enfant, et j'en garde quelques souvenirs, c'est en effet une ville magnifique.

"Prendre un enfant par la main", quelle belle chanson. Les enfants sont notre avenir, protégeons-les et guidons-les au mieux.
J'aime l'été aussi, bien que ce ne soit pas ma saison préférée, mais j'aime avoir chaud.
Le piment, diantre ! Rien que ça ! J'en ai la bouche en feu... rire !

Un bon choix, la salsa, une musique qui bouge et qui fait bouger.

Mère Térésa, l'abnégation faite femme, rien à dire sinon comme toi : respect.

Un apéritif entre amis, une joie de partager un moment convivial, je ne peux qu'applaudir.

Marynina, en te lisant, j'ai eu l'impression de voyager dans plein de pays et pour moi, ça a un charme certain. Soit tu es issue de plusieurs cultures, soit tu as beaucoup voyagé, et l'un comme l'autre donne une grande richesse.

Encore un grand merci à toi.

Amicalement,

Dom 
Edel13 a écrit : @ Odel15, j’aime beaucoup tes choix mais bon pas de surprise je te perçois ainsi

@DoMiDoM, j’avais écrit « ici » et si tu commençais par ton portrait chinois ???. Mais tu m’as devancée et ce que tu as réussi là me laisse ébaubie ^^ mais surtout respectueuse de ton talent. Bravo voici une autre plume … Alors de grâce exprime-toi car c’est nous priver je le crois de bonnes lecture que de te taire

Maintenant je me jette dans la fosse (rire)

Si j’étais :

• Un animal, je serais un chat pour son indépendance et sa capacité à disparaître tout en étant présent
• Un arbre, je serais le chêne vert, arbre de « chez moi » à croissance lente mais résistant à presque tout et ayant besoin de presque rie
• Une couleur, je serai le vert de la nature au printemps car ils sont multiples et la palette est tellement étendue et changeante de jour en jour que ça me fascine
• Une odeur, je serai l’odeur de la terre après un orage bref l’été
• Une ville, je serai Pétra tout simplement parce que je rêve de visiter ce lieu
• Un moyen de transport, je serai mes pieds car ils me supportent et je dois leur rendre grâce
• Un Objet, je serai livre ancien qui fleure bon le papier et l’encre et à manipuler avec précaution car fragile
• Un plat, je serai une bonne soupe au pistou qui fleure bon le basilic
• Une fleur, je serai la violette pour me transformer en bouquet à offrir aux gens que j’aime
• Un homme je serai mon grand père, qui nous a inculqués que l’on devait toujours marcher dans la vie comme dans la rue … et que l’on avait toujours le choix
• Une femme je serai une de las locas de la plaza de mayo à Buenos Aires qui osent avec seule arme la photo de leur cher disparu défiler tous les jeudis sur la plaza de mayo avec tant de courage depuis 1977 et qui me forcent le respect http://youtu.be/yrpjK3Xmf60
• Une chanson, je serai aujourd’hui –demain peut-être une autre – l’étranger de Graeme Allwright parce que je la trouve divine tout comme c’est monsieur http://youtu.be/3gWWLQYewEY
• Une réforme, immédiatement j’hésite entre deux … le droit de vote des femmes ou le droit à l’avortement… Bref très féministe comme réforme dans tous les cas ^^
• Un lieu, je serai la pointe de la pointe rouge où nous allions refaire le monde avec quelques amis les nuits de blues… c’était à 1977 …
• Un livre, je serais les vaisseaux du cœur de Benoîte Groult et pour savoir pourquoi lisez-le ^^

Je m’arrête, je me laisse trop gagner par ce jeu ^^ 


Edel, je suis confuse, je t'avais fait une réponse et je ne sais pas où elle est passée ! :cry: :(  
Je la recommence demain, ce soir, je fatigue et ce ne serait pas une jolie réponse. 

Toutes mes excuses !

Et plein de bisous pour me faire pardonner.

Dom 
tiens je vais essayer,

si j'étais un animal, un tigre, un félin, ça représente la force la souplesse la grâce la puissance

si j'étais une fleur, un coquelicot, fleur fragile mais vivace, qui pousse partout qui illumine par sa couleur rouge et qui s'adapte

si j'étais une couleur, le rouge et toute ses variantes en passant par le rose jusqu'au jaune

si j'étais une odeur, l'herbe coupée et toutes ces odeurs qui viennent de la terre

si j'étais une chanson, je vais t'aimer de Sardou

si j'étais une région, le bassin d'Arcachon, là ou vivait ma grand mère

si j'étais une saison, l'automne avec ses couleurs qui vous enflammes



voilà je me suis un peu dévoilée
cron