Edel, impressionnante l'histoire du marin qui meurt parce qu'il est persuadé qu'il fait très froid dans la chambre froide où il se trouve enfermé.
Personnellement, je peux donner le témoignage d'un cas similaire ( sans être aussi extrême), dans l'autre sens ( tromper l'inconscient pour en tirer avantage) mais avec la chaleur comme toile de fond .

Sous un climat tropical, avec une chaleur de plus de 40° à l'ombre et une grande humidité qui fait que la sensation thermique monte autour de 50°, j'ai connu un homme, la trentaine, capable de parcourir tous les jours environ 2 kms en pleine sieste et en plein soleil, en costume clair impeccable, sans une seule goutte de sueur sur le visage (ni ailleurs :-) ) et un port qui directement paraissait surréaliste dans ce décor. Il était français et arrivé depuis peu de temps ( aucune acclimatation possible). Il époustouflait tous ceux qui, depuis leur voiture et avec la clim au maximum, le rencontraient dans ces conditions.

Je l'ai connu personnellement et lorsque je lui ai demandé quel était son secret anti-chaleur - laquelle me faisait personnellement énormément souffrir - il m'a répondu que c’était « uniquement une histoire de contrôle mental ». Il estimait qu' il était hors de question que ces températures d'enfer incident négativement sur sa vie professionnelle qu'il avait eu assez de mal à réussir. Il disait aussi qu'il appliquait ce contrôle mental à bien d'autres aspects de sa vie et qu'il avait travaillé cette capacité d'auto-suggestion toute sa vie.

Par la suite, cet homme m'a souvent fait réfléchir à nos évidentes capacités d'auto-suggestion sous-estimées et à la manière de les entraîner et stimuler.
Lorsque je sais que je vais devoir affronter une situation difficile, je me «  programme «  ( le souvenir de cette personne est un excellent moyen de me persuader que si, je peux:-). Et se met en marche tout un réseau de causes à effets que j'ai sollicité grâce à ma totale conviction de que « je peux » et les images mentales accompagnent, stimulent et persuadent. (Là, tu vas objecter qu'il est question d'influencer le subconscient - appelé aussi 2ème inconscient - et non pas l'inconscient chargé des automatismes innés.)
Mais je me demande comment serait ma vie actuelle si j'avais appris à appliquer ce principe d’auto-suggestion depuis toute petite et au quotidien. (à coup sûr, ce ne serait pas la même )  (mais bon..... il n'est jamais trop tard :-)

Je suis intimement persuadée que l'on peut programmer notre inconscient également ; la preuve, ce pauvre marin qui a réussi à « lui faire croire » qu'il faisait un froid à mourir ainsi que l'exemple que je viens de donner où il est également question de température corporelle.
Le français dont je te parle a réussi à persuader son inconscient qu'il ne faisait pas excessivement chaud, il ne transpirait donc même pas sous cette chaleur étouffante, aucune signe de rougeur non plus, le tout accompagné d'un calme olympien ; il ne présentait aucun des mécanismes que notre organisme met en marche automatiquement pour nous protéger d'une situation de hyperthermie.
Dans les deux cas, l'inconscient a été bluffé par le conscient et dans la situation que j'expose, le bluff a « savamment » été calculé et orchestré dans le seul but d’éviter ces manifestations désagréables et inesthétiques provoquées automatiquement par l'inconscient.

Dans un autre ordre de considérations, qui peut nier qu'il n'est pas extrêmement satisfaisant de réussir à repousser ses limites  ? C'est un véritable baume à l'estime de soi, autre stimulant terriblement efficace lorsqu'il s'agit de challenge.

Edel et Sfinx, j'abonde dans votre sens ; avec beaucoup de travail, il est possible de s 'auto-manipuler. Personnellement, je n'en ai peur, on parle bien d'auto-manipulation ?
Ben tu vois, Claudia, tu écris peu, mais c'est toujours un plaisir de te lire.
Merci. :D
Merci, Sfinx, c'est gentil mais penses-tu que le stratagème utilisé par la personne en question peut illustrer - affirmativement - le concept d'auto-manipulation de l'inconscient ?
MP.
À propos de notre inconscient qui nous joue des tours !!

Il m'est arrivé plusieurs fois,dans ma vie de dire dans une conversation le contraire de ce que J'aurais dû, dans une rencontre de séduction (exemple) avec un homme (bien sûr) à qui je plaisais et réciproquement, autour d'un verre ou une simple conversation amicale, je m'entendais dire, soit un mot pas très élégant, ou de jouer la pote, faire de l'humour, mais rien à voir avec de la séduction que je sais très bien faire (normalement) en fait je lui casser (son affaire) et la mienne aussi, le pire c'est que je m'en rendais tout à fait compte, et je me disais (mais que fais-tu) et quand j'avais tourné les talons, j'analysais le pourquoi, c'était qu'il me faisait perdre mes moyens (me plaisait trop) et du coup, j'étais à sa merci, j'aurais été faible et fragilisé, (voire manipulable) et vu mon tempérament( je contrôle) c'était pas possible d'être "un jouet" et mon inconscient à parler pour moi, comme quoi, l' inconscient fait bien son boulot, et n'a pas laissé mon conscient agir normalement en mode séduction, et après réflexion, je me disais que c'était mieux ainsi, mon inconscient ne s'était pas laissé berner par une "apparence" car il sait très bien ce qui est bon ou pas pour moi, et lorsque cela se reproduit, je sais d'avance le pourquoi de mon attitude envers l'autre !! en séduction ou autre :)
PS : en général je mène ma barque :wink:
j
'aimerais me reprogrammer en effet toujours les mêmes circuits alors comment faire pour explorer et décloisonner ? Quelqu'un a t il une idée ? Pas la méthode coué je connais non plutôt un logiciel différent....
cron