Si le non-être n'est pas (Parménide),il n'y a rien à dire sur le rien.
Ainsi tout est dit.
Si vous ne comprenez rien de rien au rien,rassurez vous,moi,non plus.
L'entendement de l'être humain a ses limites.Nous sommes tous bornés.
L'important est d'être borné haut. 
C'est rien de le dire...mais il le fallait : CQFD
Tes interventions " philosophiques " me font toujours sourire, Jacekov.
Tiens, je serais curieuse que tu nous expliques ton pseudo : il a sûrement des raisons
haut perchées. Je te taquine gentiment, aucune ironie dans mon propos.
Je serai bien mal placée, mon pseudo est bien haut perché , je n'oserais tout dire à son sujet,
surtout concernant le h... :lol:
Mais revenons à ton sujet de discussion, il me plaît bien :wink: .
Le non-être étant un être à venir, quelque-chose en devenir, on peut dire qu'il n'est pas visible
ici et maintenant, mais qu'il le sera ultérieurement.
Donc, s'll n'est, il sera, mais c'est toujours le verbe être .
Et si l'on considère que le temps ne se calcule pas de manière linéaire, mais se trouve
sur une spirale dans le même espace, on peut dire que la chose est quelque-part en un point
de cette spirale : elle existe donc bien dans cet espace.
Pour simplifier : le rien contient le tout.
" L'important est d'être borné haut "? Pour moi, l'important est de savoir naviguer entre les bornes
du bas et celles du haut, ce qui nous permet de pouvoir satisfaire nos différents besoins,
mais aussi nos différents désirs.
Tiens, une question me vient à l'esprit : avons-nous besoin de désirs pour vivre ?
J'arrête là, si je continue, je risque le court-circuit, là-haut, dans ce qui me sert de cerveau. :lol:
... :D Tiens... tiens... Henri de Sarlat avait écrit un commentaire très pertinent au demeurant : il a curieusement disparu...
Y a p'us... " RIEN " !...(cf " Les Mystères de l'Informatique "...sans doute ... :shock: :wink: )


zzzzz Blue.JPG
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
[quote="mayah12"]
Mais revenons à ton sujet de discussion, il me plaît bien :wink: .
Le non-être étant un être à venir, quelque-chose en devenir, on peut dire qu'il n'est pas visible
ici et maintenant, mais qu'il le sera ultérieurement.

Bah vi mais.... s'il ne venait jamais le non-être ? On va l'attendre jusqu'à quand ?

Donc, s'll n'est, il sera, mais c'est toujours le verbe être .
Et si l'on considère que le temps ne se calcule pas de manière linéaire, mais se trouve
sur une spirale dans le même espace, on peut dire que la chose est quelque-part en un point
de cette spirale : elle existe donc bien dans cet espace.
Pour simplifier : le rien contient le tout.

Ah mais non !!! C'est le tout qui contient le rien ! Mais comme rien... c'est rien çà ne va donc pas être trop encombrant... Euh... du coup j'hésite, va falloir me réexpliquer :wink: :?

" L'important est d'être borné haut "? Pour moi, l'important est de savoir naviguer entre les bornes
du bas et celles du haut, ce qui nous permet de pouvoir satisfaire nos différents besoins,
mais aussi nos différents désirs.

Alors là suis ok à 100 %... Les z'autres se privent de sauts périlleux instructifs et hilarants. Me vient une idée ? Et si on allait à Bornéo parait qu'il y a de beaux gorilles !!!!!!!! :wink:

Tiens, une question me vient à l'esprit : avons-nous besoin de désirs pour vivre ?

A mon avis non.... mais c'est moins bien forcément !
Parait qu'un post pertinent a disparu ? C'est dommage, t'as peut-être raté des compliments au passage :lol: Bon défilé tite abeille... et rassure-toi, je ne sais pas fumer :)
Xylakpa a écrit : ... :D Tiens... tiens... Henri de Sarlat avait écrit un commentaire très pertinent au demeurant : il a curieusement disparu...
Y a p'us... " RIEN " !...(cf " Les Mystères de l'Informatique "...sans doute ... :shock: :wink: )


zzzzz Blue.JPG



---

bonjour !

je ne fais que passer... je l'ai lu le post d' HDS , à mon avis auto-censure prudente et sage !
oui je l'ai lu aussi....comme d'hab..... prudence pour des bons échanges. ...
Hello Jazzie : ptdr, on peut bien s'amuser avec des questions hautement philosophiques
ou existentielles, n'est-il pas, ma chère ? :lol:
- " S'il ne venait jamais..." : tout vient à point à qui sait attendre, mais il paraît, d'après certaines spiritualités, que l'on est capable de faire survenir ce que l'on désire, ils appellent ça :
le pouvoir de l'intention ( créatrice ). :wink:
- " C'est le tout qui contient le rien ! " : tu sais, moi, je suis blonde, alors, les choses compliquées..
j'aime bien qu'elles soient simplifiées pour les comprendre, comme dans cet adage :
" la nature a horreur du vide ". :roll:
- " un post pertinent a disparu , c'est dommage, t'as peut-être raté des compliments au passage " :oui, c'est ce que j'ai pensé aussi. Zut ! Mon narcissisme en prend un coup, là, il ne doit pas
être nourri que par moâ pour bien se porter. :lol:
- Je me suis bien amusée avec mon petit délire sur le rien, et sans fumer ( doit y avoir des trucs
dans ma vapoteuse alors : on ne nous dit pas tout ! ).
Mais je suis triste que Jacekov nous propose des " jeux " et ne continue pas de jouer lui-même.
Sniff ! Heureusement que tu es là, sinon, me sentirais bien seule au milieu de la foule. :wink: :lol:
NON, je ne regrette rien mais, rien que de le dire ça me fait quelque chose...
Sur ce quelque chose il n'y rien à dire non plus mais de ne pas le dire n"aurait pas été bien, d'autant que ce petit rien me revient chaque fois que j'y pense et d'y penser parfois, c'est toujours quelque chose...
Enfin, n'y pensons plus, c'est mieux pour tout le monde, et allons défiler pour commémorer ces petits riens qui font l'HISTOIRE du MONDE!...
Mine de rien ça fait du bien de ne rien dire.
:) Merci @ Paprikalan fallait le dire.... sinon à quoi çà sert que Ducros ???
Vais remettre sur ma table de chevet ce "Voyages en absurdie" que j'adore... A relire sans modération.
Et ça fait drôlement du bien de le lire :D merci Paprikalan :)
@ paprikalan et jazzie : merci les amis, toujours un plaisir de vous lire . :D
" "Voyages en absurdie" ": connais pas, mais tu me donnes sacrément envie de le lire.
Vais l'acheter pour occuper mon temps libre en août. :wink:
( merci pour l'info, t'es vraiment une bonne copine, toi ).
Je ne sais ce qu'il y a dans mon e-liquid, en plus des fruits à coque que les gorilles
ne renieraient pas, mais c'est du lourd, ça me titille grave l'inspiration ...
Tenez, voyez ce que ça donne :
1- rien : n'est jamais gagné d'avance.
2- rein : le siège du courage .
3- reni : tout mauvais sentiment.
4- ni-er : ne sert à rien, transformer, c'est mieux.
5- ri-en : ton for intérieur, de toutes les bêtises dont l'homme est capable...
6- ne-ri : pas des autres, les autres et toi : c'est du pareil au même.
7- ni-re : tiens ta colère, elle est mauvaise conseillère.
Voilà, en 7 points, ce que le rien m'inspire.
" 7 : symbole d’esprit, d’absolu, de connaissance, d’analyse, de recherche, de vie intérieure, d’originalité, mais aussi de solitude et de renoncement.
Le 7 est chercheur de vérité. En conséquence, son objectif est consacré aux enquêtes dans l’inconnu, et à trouver des réponses aux mystères de la vie ".
Désolée Jacekov : on ne sait pas rester sérieux bien longtemps sur ce site.
Que veux-tu : c'est notre cour de récré, nos cours devrais-je dire, car il y a celles
des grands et celles des petits, suivant notre degré d'intelligence, d'instruction ou de maturité. :lol:
Et ce ne sont pas Xylapka, Stirner et Henridesarlat, qui sur ce point, vont me contredire. :wink: :lol: :arrow:
Tiens,il y avait un tiercé gagnant aujourd'hui 8)

Mayah :wink:
................. héhéhéhéhé !!!!!
mais n'oubliez pas toutes et tous ............
que c'est avec pleins de petits " riens " .....
que l'on fait un joli, beau ... grand ... "tout" !!! :)
et que ces "petits riens" .....
sont justement le sel de la vie, de l'amitié et parfois de l'amour !! :roll:
HS
:roll: Redevenons sérieux... Pas de place pour les tiercés perdants. Y'a du grain à moudre !

Le défilé de ce matin m'a mis le brain en état d'alerte militaire. Suis allée au pas cadencé découvrir le "Parménide" platonicien..... La seule phrase qui m'a interpellée en égoïste assumée que je suis c'est la citation du poète Ibycos :

"Moi aussi c'est à contrecoeur que je me vois à mon âge, poussé de force sur le chemin de l'amour"

Du coup, j'ai un peu honte de ma blondeur mais je sais que @ Jacekov me pardonnera, j'ai reçu avec plaisir un petit signe amical. :oops: :wink: Au secours vite !!! Y'a-t-il un philosophe dans la salle :?:

@ Mayah Il me plait bien ton chiffre 7 :)