Un choix exprimé par personne me semble raisonnable compte tenu de la récolte :wink:

1 - OXYTANY
Je suis Inuit et je n'ai plus de maison : mon IGLOO a fondu.
Il parait que c'est parce que la Terre se réchauffe.
Je vais devoir m'improviser MACON pour en bâtir une autre mais en attendant, je vais devoir squatter une des GROTTES désertées par les ours polaires, disparus eux aussi car ils n'ont pas pu SE PROTEGER de la fonte glacière.
Ce ne sera pas d'un grand CONFORT certes mais çà sera quand même mieux que de se retrouver à la RUE comme ces milliers de gens dont les CASES ont été avalées par la montée des eaux ou comme ces autres refugiés qui errent sur les routes dans des ROULOTTES déglinguées pour fuir la misère quand ils n'ont pas été victimes de ces incendies fous qui ruinent tous les ARBRES de leurs forêts sacrées.
Qui en est responsable ?
Et pour qui la PRISON ?

2 - OLONNA
Né dans les années 70, Maikan ne connaissait que par la tradition orale la vie de ses ancêtres inuits. Ses parents appartenaient à la première génération qui avait abandonné l’IGLOO pour une vraie maison dans une des nombreuses cités bâties par les MAÇONS que rémunérait le gouvernement canadien. A vrai dire on ne leur avait pas trop laissé le choix, on les avait pratiquement obligés à se moderniser, à abandonner leur mode de vie traditionnel.
Maikan ne se lassait jamais des récits des anciens. Comment on construisait une GROTTE de neige compacte pour SE PROTÉGER du froid intense. Comment on dormait sur des peaux de phoque disposées sur des armatures de bois, comment on se chauffait en brûlant la graisse de baleine, comment on mangeait les produits de la chasse, de la pêche et de la cueillette, comment on veillait le soir assis en cercle autour de la lampe à huile.
Malgré les aides du gouvernement, malgré le CONFORT, Maikan avait la nostalgie d’une vie qu’il ne connaîtrait jamais. Il regardait par la fenêtre et voyait une RUE boueuse entre deux rangées de maisons toutes identiques.
Ici ou là un ARBRE subsistait tant bien que mal. Ses fils et d’autres jeunes traînaient désœuvrés, ils ne tarderaient pas à regagner la ville pour y commettre des vols à la ROULOTTE et retourner à la CASE PRISON.
Etait-ce la vie dont ses parents rêvaient pour lui lorsqu’ils avaient choisi son beau prénom, Maikan, le loup ?

3 - RHODIA

A QUOI RESSEMBLE LA MAISON IDEALE ?

Pauvre ? Riche ? Jeune ? Vieux ? … Qui n’a jamais rêvé d'une maison à son image, personnalisée et chaleureuse ! A quoi ressemble donc la maison idéale à laquelle j’aspire ?
Alliant confort (oui, précieuse, je prends énormément soin de ma petite personne), sécurité (SE PROTEGER des agressions de toute nature est une de mes préoccupations essentielles car ma maison est mon refuge), et … design (Non, je ne cours pas après une quelconque maison d’architecte livrée ou seulement confiée aux mains de MAçONS aux qualifications douteuses). Agoraphobe, la maison de mes rêves se situerait loin des villes. J’appréhende et je fuis les foules qui grouillent nuit et jour comme des fourmis. Je rêve d’une maison implantée au fond d’une RUE étroite, très peu passante où règne le calme, où je me sentirais bien et où j’envisagerais l'avenir avec sérénité.
Grande ? Lumineuse ? Proche de la mer ? Ecologique ?
UN IGLOO ?
Je ne pense pas avoir vocation pour me transformer en Inuit. Un abri construit en blocs de neige, plus le froid glacial, très peu pour moi. Ce n’est réellement pas la vie que je convoite, et surtout pas pour mes vieux jours.
LA ROULOTTE BOHEME ?
ROULOTTE BOHEMIENNE.jpg
ROULOTTE BOHEMIENNE.jpg (22.44 Kio) Consulté 34 fois

Dotée d'un jardin, d'une piscine extérieure et d'une vue sur le jardin. Ce serait un hébergement climatisé, avec une connexion Wi-Fi gratuite et un parking privé sur place. Ce logement comprendrait aussi un coin repas ainsi qu'une kitchenette équipée d'un réfrigérateur et de plaques de cuisson et une terrasse à disposition sur place.
L’extérieur offre une image attractive et un environnement idéal pour passer 15 jours de vacances revitalisantes, dans un calme absolu. Mais ce n’est pas encore la maison de mes rêves.
Une mystérieuse GROTTE au bord de la mer !
GROTTE.jpg

Un trou dans la montagne, des labyrinthes souterrains. Certaines ressemblent à des cathédrales de pierre. D’autres sont longues et étroites – si étroites, qu’il vous faudra parfois vous y faufiler en rampant. Toutes sont assez extraordinaires. Ces chefs-d’œuvre de la nature sont merveilleuses, fascinantes à souhait, mais je les laisse volontiers aux Spéléologues et autres chevronnés des fonds sous-marins.
LA CABANE ?
CABANE.jpg

Les cabanes dans les arbres connurent en Europe leur premier âge d’or. L’histoire rappelle qu’à la période de la Renaissance, les jardins de la famille Médicis étaient ainsi parfois agrémentés de constructions dans les arbres qui surprenaient et ravissaient leurs visiteurs. Dans une de leur villa à Pratolino, un escalier à colimaçon permettait par exemple d’accéder à une plateforme installée au sommet d’un grand chêne où les Médicis pouvaient accueillir leurs invités autour d’une fontaine qui aspergeaient toutes les personnes présentes si on l’actionnait !
C’est bien rigolo, mais une cabane dans les arbres ne correspond toujours pas à la maison de mes rêves ! Je laisse les Indris et autres lémuriens, caméléons, s’y ébattre gaiement et en toute quiétude.
LA CASE ?
CASE CREOLE.jpg

La maison traditionnelle des Antilles, de la Guyane, de La Réunion, de Louisiane, des Seychelles, de Mayotte, d'Haïti et de l'Île Maurice (elle existe sous d'autres formes à Pondichéry, Suez ou encore Saïgon et Hanoï). Elle symbolise l'art de vivre des Créoles et fait partie intégrante de leur univers.
Pourquoi pas ?? …
Mon origine de sang mêlé ? Peut-être bien … Mon penchant pour ces habitations de l’Océan Indien est nostalgique et donc tout à fait naturel. Mais encore faut-il que je trouve le courage de tout quitter en Métropole pour ensuite m’établir dans le havre de paix qui m’accueillera quelque part …
LA PRISON.jpg

LA PRISON est considérée, paraît-il, comme un lieu de punition, mais aussi d'amendement par le travail et l'éducation.
Ok ! Mais je n’ai pas une once d’âme d’un bandit de grand chemin et encore moins d’un assassin. Je n’envisage donc pas une seule seconde de passer le reste de ma vie derrière des barreaux ! … Merci bien.

4 - MAMIANNE
Je suis bien dans ma ROULOTTE, au gré des balades du MACON, je peux sortir et me faufiler entre les ARBRES, visiter les GROTTES toute proche du camping, courrir dans les RUES et les ruelles et me rassasier de miettes de pain, de fruits, de restes abandonnés par les touristes.
Le soir, un petit trou dans la porte, et je retrouve le CONFORT de ma CASE dorée tapissée de poils et de papiers machés et me pelotonne dans un coin du placard de la modeste cuisine.
En hiver, lorsque le froid arrive et pénètre dans l'habitation, mon nid douillet ressemble à un IGLOO et je dois trouver de nouveaux matériaux pour garnir ma couchette.
Je rentre, je sors, j'ai des compagnons je vis ma vie !, je ne suis pas en PRISON !
Il faut toutefois SE PROTEGER et éviter des coups de balai de la dame qui me poursuit, car elle n'aime pas les souris !

5 - TENDERLY
Histoire d'une vie brisée.
De cheminot, il était devenu chemineau ; il maudissait cet accident stupide qui avait brisé sa vie et l'avait conduit au seuil de la PRISON ; s'il l'avait évitée, il avait perdu à tout jamais la possibilité de travailler dans sa profession.
Il se souviendrait toute sa vie de cette nuit horrible : à bord de sa locomotive, il tractait un lourd train de messagerie de 2000 tonnes et il avait bu plus que de raison ; cela lui arrivait souvent depuis le départ de sa femme, partie dans la ROULOTTE au CONFORT inexistant d'un MACON itinérant qui lui avait donné le goût des voyages !
La nuit était noire et les rails luisaient sous la pluie ; il venait de Paris et il approchait de la bifurcation de Rouges Barres, près de Lille, la tête à l'extérieur coté gauche, et son chauffeur veillant sur le coté droit ; la visibilité était très mauvaise et la voie en courbe lui cachait l'endroit où les voies se rejoignaient ; il vit les deux feux rouges lui enjoignant l'arrêt absolu mais, dans son trouble alcoolique, il les confondit avec le feu vert de la voie d'à coté et accéléra de nouveau ; il vit dans un brouillard le train de voyageurs qui arrivait à sa gauche, persuadé qu'il allait stopper aux feux rouges !
Le choc fut effroyable et l'on retira du Calais-Bâle plusieurs morts et beaucoup de blessés. Son état alcoolique fut constaté par la Gendarmerie et il finit sa nuit en cellule.
Il fut sauvé par l'enquête qui démontra un freinage défectueux de sa locomotive, mais il perdit son emploi et ses revenus et se retrouva rapidement sans le sou et à la RUE.
Pour SE PROTEGER du froid et des intempéries, il se construisit une drôle de CASE dans la campagne, à l'intérieur d'une espèce de GROTTE dont l'entrée était protégée par un ARBRE qui atténuait un peu le vent froid pénétrant dans son pauvre logis, qui, l'hiver, prenait des allures d'IGLOO dans le brouillard et les frimas !
Il continua à boire au bistro du village d'à coté, glissant de plus en plus vite sur la pente savonneuse qui le menait à la folie ; ce matin, son corps sans vie fut retrouvé par des chasseurs pensant que la grotte abritait un animal.
Conduire ou choisir … il faut boire, déformation marrante de la recommandation de l'Etat : boire ou conduire … il faut choisir, mais pas quand on conduit une locomotive !
Une fois de plus, l'alcool à fait des victimes ; bon, je suis à pied, je m'en vais boire un p'tit apéro pour oublier cette triste histoire !

6 - MAMYBJAA
je viens de lire une annonce
MAISON A VENDRE
maison tout CONFORT, dans rue CALME, style troglodyte ,dans une GROTTE , conviendrait parfaitement à MACON , pour quelques réparations à faire
pour se PROTEGER un ARBRE égaye le paysage
possibilité de créer un style ROULOTTE ou IGLOO selon vos gouts
PRIX A DEBATTRE
n hesitez pas le propiétaire sort de PRISON et à des CASES au cerveau un peu vide
je reflécjis peut etre que je vais me lancer :lol:

Je ne sais pas pour vous mais j'ai du mal à choisir ce soir donc je vais laisser "infuser" et je reviendrais demain.
Je vous laisse la place :wink:
Bonjour à vous,

Après mûre réflexion, je craque pour la petite souris de MAMIANNE.


Merci encore pour vos textes qui m'ont réjouie et auront aussi donné, j'en suis sure, du plaisir aux lecteurs peu nombreux sans doute mais bon, on est en août :roll:


Je repasserai en soirée
Au plaisir,
Bonjour le soleil arrivé en Vendée.

6 textes à lire au réveil ! Je vote pour celui d'OLLONA.
Bonjour Amis de la plume! :)

Coucou Oxytany; sauf si j'ai mal vu, tu n'as pas précisé le nombre de votes autorisés; je vais donc mettre deux votes; si tu n'en acceptes qu'un, ce sera
RHODIA pour sa belle définitions des habitats; si c'est O.K. pour un 2éme, ce sera MAMIANNE et sa souris! :wink: :D

Bonne journée à tous! :P
Désolée ami Tenderly, mais j'ai mis la "consigne" en tout début de la récapitulation des textes :wink:
à savoir en effet un choix par personne !

donc je retiens RHODIA ?
Bonjour à tous,
Un clin d'oeil vite fait pour vous apporter mon choix. Même si j'incarne, en règle générale, la méchanceté de la "dame" (pour ne pas dire sorcière) au balai", je suis conquise par la malice de la souris. Donc, MAMIANNE.
Bise et passez un très bon Eté où que vous soyez ! ...
Je vote pour le texte écologique d'OXYTANY qui relève malheureusement plus de la réalité que de la fiction.
Pour l'heure, la petite souris est en tête :lol:

Mais demain est un autre jour (même si çà ne se bouscule pas au portillon :lol: )


Olonna, c'est vrai que comme beaucoup, j'ai mal à la planète mais je crois que la Nature s'en remettra toujours par contre, l'humanité ? là j'ai un doute ! :roll:
Coucou Oxytany! Désolé: je n'ai pas regardé au bon endroit! :lol:

Alors O.K. pour Miss RHODIA! :wink:

Bonne semaine! :D
Un petit coucou aux ami(e)s vagabonds avant d'aller à la plage mais pour marcher, pas pour me baigner! Mdr.
bonjour enfin le soleil sur le berry

tous les textes sont jolis il faut faire un choix
le cheminot de TENDERLY m'a ému
Bonjour tout l'monde,

RHODIA


Bonne AP.
Coucou et bravo à tous les écrivains !
Un plaisir de vous lire... :)
J'ai beaucoup de mal à choisir...
Mon vote: RHODIA
Belle fin d'après-midi
20h !
Je déclare RHODIA vainqueur (y a pas de féminin ? ) de cette semaine un peu "laborieuse" :( quand même !

Merci de votre participation
ce fut un plaisir vraiment.

Merci à vous et à bientôt.
Bonsoir à tous,
Je constate avec stupeur que vous avez plébiscité le texte que j'ai écrit. Merci pour vos votes et vos marques de sympathie, surtout que la semaine a été laborieuse pour OXYTANY qui a brillamment réussi à la mener jusqu'à son terme. Bravo ! Vous me gratifiez pour la seconde fois en me hissant sur la première marche du podium, mais vous m'embarrassez aussi car je me retrouve dans une situation pas simple du tout. Mon abonnement arrive à échéance demain et je n'avais pas envisagé de devoir le renouveler.
Bref, la nuit porte conseil dit-on.
Je reviens très vite vers vous pour la suite, c'est promis.
Bonne nuit les "petits Canailloux" ... et faites de beaux rêves.
Rhodia.