OXYTANY
Qu'il est loin le temps où on avait la LIBERTE de FLANER sur les CHEMINS de l'Amour sans autre arrière PENSEE que de jouir de la vie et de ses plaisirs!
Sans être une adepte du NOMADISME sexuel, Olivia avait connu queques ERRANCES sentimentales puis, dépitée de ne pas avoir rencontré l'AVENTURIER de ses rêves, elle s'était mariée avec un homme sans IMAGINATION avec lequel elle s'était ennuyée à mourir.
C'est pourtant lui qui partit en premier l'abandonnant à une SOLITUDE dont elle songea à rapidement se libérer. Mais vu son âge, elle comprit qu'elle ne pouvait plus trop compter sur un heureux HASARD et qu'elle devrait plus surement s'inscrire sur un site de rencontres pour séniors afin de ne pas sombrer dans la MISERE affective qui la menaçait.
Mais comment être sure que derrière des profils avenants ne se cachent pas des types à l'ESPRIT tortueux ou bien des CHEMINEAUX libertins dissimulant à dessein leur statut marital ?


ZAZOOO
Ça a commencé par du harcèlement moral, des objectifs inatteignables et puis la perte du travail, une compagne qui quitte le "looser", plus de maison et puis la rue… Le début d'une ERRANCE, la glissade vers la MISÈRE.

La SOLITUDE prend un visage, au HASARD des rencontres j'ai été battu, volé, j'ai découvert la débrouille où me laver, où trouver à manger. Et plus la honte aidant, j'ai pris la fuite, la peur de rencontrer des gens que je connaissais. Me voilà sur les CHEMINS, une sorte de CHEMINEAU, perdu dans ses PENSÉES, invisible… curieusement une sorte de LIBERTÉ.

Je n'avais rien d'un AVENTURIER, même plutôt l'inverse, prompt à juger, l'ESPRIT étroit ! Le soir sûr et sous des cartons, je laisse mon IMAGINATION galoper, revisiter mon passé, revoir les Repas de noël avec les bougies, la joie des enfants sous mes paupières closes. Les balades en forêts, FLANER tranquillement sans peur du lendemain.

Ce NOMADISME m'a ouvert des horizons, fait comprendre bien des choses, rencontré des bénévoles, réapprendre à vivre, à retrouver une confiance. Découvrir une solidarité que je ne connaissais pas.


OLONNA
Toute puissance de l’ESPRIT, LIBERTÉ infinie de la PENSÉE, heureusement que nous vous avons, pauvres humains que nous sommes !

Même cloués dans notre lit de malade, ayant pour seul compagnon notre SOLITUDE, nous pouvons nous transformer par le pouvoir de l’IMAGINATION en CHEMINEAU libre de FLÂNER au HASARD des CHEMINS, en AVENTURIER allant de rencontre en rencontre.

Notre NOMADISME imaginaire peut nous mener où bon nous semble, notre ERRANCE bienheureuse peut durer aussi longtemps que nous le souhaitons, il nous est ainsi permis d’échapper le temps d’un rêve éveillé à la MISÈRE de notre condition.


SOHALIA
Me voici condamné à l' ERRANCE. J'ai fait trop de choses mauvaises sur cette terre, je dois payer maintenant.
C'est ce qu'ils m'ont dit là-haut, lorsque je me suis présenté à leur porte.
" Toi qui vivais dans l'opulence, tu vas connaître la MISERE. Tu n'as jamais tendu la main aux malheureux, tu vas savoir désormais ce qu'est la vie du CHEMINEAU. Celui qui n'a pas de maison, contraint au NOMADISME, rejeté et chassé où qu'il aille.
Ta SOLITUDE sera grande, car tu seras invisible aux yeux de tous.
Tu reviendras ici le jour où ton âme sera déchargée de tout ce mal accumulé. Le jour où la personne que tu as fait le plus souffrir pourra sentir ta présence, et te pardonner. "

Me voici donc parcourant le monde, à la recherche de mon salut. Il me semble bien ardu le CHEMIN de ma rédemption. Je n'ai jamais eu l' ESPRIT AVENTURIER, et ironie du sort, je suis les deux à la fois maintenant !
Il y a tant de personnes qui m'ont détesté, lors de ma vie sur terre. Je les approche, tentant d'attirer leur attention. Mais elles ne me voient pas. Je suis désespérément seul.
Il n'est plus temps de FLANER, comme à l'époque de mon existence de riche oisif. Je dois trouver celui ou celle qui me sauvera.

Est-ce le HASARD ou la providence qui m'a conduit près de cette femme ?
Je l'ai aimé jadis, mais bien mal aimé. J'ai usé de tous les trésors de mon IMAGINATION perverse pour l'humilier, me jouer d'elle. La quitter, la reprendre. Elle était sous mon emprise, je me voulais maître de ses PENSEES.
Le jour où je l'ai quitté définitivement, elle a sombré dans une profonde dépression.
Durant toutes ces dernières années, j'avais effacé ce souvenir dérangeant de ma mémoire.
J'effleure doucement sa joue, je cueille une larme au bord de ses cils.
Je ne suis qu'un esprit, une âme vagabonde, reconnaîtra-t-elle l'homme qu'elle a aimé ?
Elle ouvre grand les yeux et me sourit. Elle me voit !
J'éprouve un merveilleux sentiment de LIBERTE, de légèreté. Je m'élève...
Là-haut les portes s'ouvrent enfin:
" Tu peux entrer maintenant. Un homme ne peut pas être foncièrement mauvais. Il faut juste qu'il apprenne à utiliser ce qu'il a de meilleur en lui. Ce n'est pas seulement la clé du paradis, c'est aussi celle de son Bonheur."


MAMYBJAA
Mon IMAGINATION m'entraine cette semaine vers un arbre généalogique ,
en feuilletant les registres dans une mairie, mon ESPRIT se dermandaIt comment des couples se faisaient dans nos campagnes.
Comment un CHEMINEAU qui passait sa vie en ERRANCE au HASARD de se louer, , pouvait rencontrer une belle qui voudrait bien de lui
sa SOLITUDE avait- elle le gout de la LIBERTE? peut etre mais surtout celle de la MISERE ,lui qui couchait dans les granges , , travaillait comme journalier,
non sur les CHEMINS, il emmenait sa SOLITUDE ses sabots aux pieds

Maintenant on parle de NOMADISME, un mot qui en patois n'existait pas, on parlait d'un gueux qu'on ne laissait pas FLANER au tour de la maison, que les chiens chassaient sans pitié son état d'AVENTURIER était il choisi? surement non

J'ai une PENSEE vers ces gens, surtout quand je vois le monde actuel


LILOCHKA
Après avoir passé plus de trois semaines à évoluer par des phases différentes, voilà le moment tant attendu. Tout doucement, elle sort sa patte et découpe son opercule. Pour cela, il faut plusieurs heures d'efforts, et enfin, la LIBERTE et devant elle. Fini ce sentiment de SOLITUDE. Avec son ESPRIT ouvrier, elle va pouvoir durant des heures faire comme le CHEMINEAU, vagabonder en ERRANCE au HASARD des CHEMINS. FLANERici et là, laisser son IMAGINATION la transporter au gré des essences qui l'invite à venir butiner, se transformer en AVENTURIERE pour jouer la NOMADISME.
Ces PENSEES sont bien précises. Il faut qu'elle ramène le plus de nourriture possible pour alimenter la nouvelle nichée.
Non ce n'est pas une vie de MISERE, c'est la vie d'une abeille qui durant sa courte vie, devra effectuer des tâches bien précises pour continuer à faire vivre et perdurer les végétaux.


TENDERLY
A l'école communale, j'avais un copain que l'on appelais le Gastounet ... vous aurez deviné qu'il se nommait Gaston!
Il ne fréquentait presque personne, perdu dans ses PENSEES, il rêvait tout le temps pour meubler sa SOLITUDE; il avait reçu, de ses parents et de la nature, un ESPRIT et une IMAGINATION fertiles et se voyait en AVENTURIER en train de FLANER, au HASARD de l'ERRANCE de son pauvre cerveau, sur des CHEMINS de LIBERTE!
Devenu adulte, il fréquentait les bistrots pour raconter ses voyages extraordinaires, et, comme il était bon orateur, les gens lui payaient à boire pour écouter ses histoires; et puis, un beau jour, il disparut!
Il devint CHEMINEAU, et comme certains pratiquent entièrement nus, le naturisme, Il prônait le NOMADISME intégral: couper les ponts avec tous; ne plus avoir de contacts, vivre sans contraintes, loin des vicissitudes de la vie, dans un anonymat total; n'avoir plus rien à payer!
Il vivait errant sur les sentiers et les routes dans une MISERE noire et certains, dont j'étais, l'aidaient du mieux qu'ils pouvaient à survivre!
Un beau matin d'hiver, alors qu'il gelait à pierre fendre, il fut retrouvé, mort, dans un fossé, couché dans la neige tombée la nuit, par le facteur qui faisait sa tournée à vélo!
Je fus appelé à la Gendarmerie pour identifier le corps du pauvre Gastounet; j'en ressortis la larme à l'oeil, me disant qu' il avait été au bout de son rêve fou!
Amis, méfiez vous des rêves fous: voyez où cela vous mène! A bon entendeur, salut!


Et maintenant...à vos votes, deux votes par votant !
Bonjour, bonjour


Tenderly et Lilochka


A bientôt
Un petit coucou en passant,

SOHALIA et TENDERLY

:)
Coucou les amis; des trucs très chouettes et très variés! :D
Je vote:

ZAZOO et SOHALIA; bonne soirée à tous; ici il pleut à seaux! :roll: :(
Je rebondis sur la proposition de Sohalia, voir sous n° 352 - Mots et textes.
Elle dit que c'est lourd pour celui qui a gagné de devoir faire un premier sujet avec copier/coller du règlement et ensuite un deuxième sujet où il faut copier/coller tous les textes. Tout le monde ne sait pas faire et ça demande du temps.
Je suggère que si on sait faire et dispose de temps on continue comme avant... mais que dans le cas contraire le gagnant puisse créer un seul sujet, sans copier/coller le règlement, qui servira pour les mots, les textes, les votes.
Ce serait dommage que certains se découragent à cause de la complexité de notre procédure.
Qu'en pensez-vous ?
Coucou! Je rebondis (aïe!) sur le propos de Sohalia et le commentaire de Olonna; c'est vrai que c'est lourd! L'idée de ne faire qu'un seul forum regroupant l'ensemble est intéressante; ce serait moins compliqué!
Voilà comment je vois l'truc: rappel du règlement une seule fois à la collecte des mots; textes; que tout un chacun pourra retrouver facilement au moment des votes en retournant sur les pages précédentes; fini le fastidieux copié/collé!
Moins de boulot pour l'animateur et un peu plus pour les écrivains ... cela sera peut être critiqué ... mais quelquefois, on "fait sa semaine" puis parfois une deuxième parce que l'on a , de nouveau gagné ... et quelquefois, on en refait une pour aider les copains qui ont des difficultés!
Alors, je dis: merci Sohalia pour ce jugement sûr et la recette pour en sortir: je vote POUR!
Je propose un petit sondage pour avoir l'opinion de tous ceux qui se sentent concernés!
A bientôt; bonne soirée à tous! :wink: :D
Bonjour à vous,

Pas de souci pour moi pour alléger le système. :wink:
bonjour à tous
alors moi cent fois POUR
a chaque fois j"apelle au secours

amicalement
Bonjour à tous !
Merci à Olonna d'avoir relayé ma suggestion. Et merci à Tenderly de l'avoir approuvé ! :D
Maintenant il faut tenir compte de ce que chacun souhaite...
Mon vote de cette semaine :
LILOCHKA
TENDERLY
Bel après-midi !
Attention quatre votants seulement, dépêchez-vous !
Mamybjaa c'est pas le tout de donner ton avis, faut voter aussi !
:lol:
Bonsoir tout l'monde,

LILOCHKA

TENDERLY


Bonne soirée.
Je vote Tenderly et Zazooo, un peu la même histoire mais pas du tout la même conclusion.

A vos votes, les autres !!!

:)
Je vote SOHALIA et TENDERLY.

Bonsoir à tous.
Sept votants se sont exprimés et ont placé sur le podium :
1) Tenderly avec 6 votes
2) Sohalia et Lilochka avec 3 votes
3) Zazooo avec 2 votes
Félicitations à vous quatre !

A Tenderly donc de relancer le jeu !

Belle soirée à tous !

:)
Merci à vous tous ... snifff, snifff, je suis Zému! :? :oops:
Bravo à mes Dauphins/Dauphines (moteur Renault Diable 5 ?) et à tous les zélés z'écrivains/vaines ... quelle veine alors! :D
Je vous donne RDV taleur ... quand j'aurai mangé! :wink:
Je vous aime mes chéries, chéris! 8) :lol: