Bonsir les belles plumes

Une chance que le dépôt de textes ai été différé.
Voici mon petit texte



Après avoir passé plus de trois semaines à évoluer par des phases différentes, voilà le moment tant attendu. Tout doucement, elle sort sa patte et découpe son opercule. Pour cela, il faut plusieurs heures d'efforts, et enfin, la LIBERTE et devant elle. Fini ce sentiment de SOLITUDE. Avec son ESPRIT ouvrier, elle va pouvoir durant des heures faire comme le CHEMINEAU, vagabonder en ERRANCE au HASARD des CHEMINS. FLANERici et là, laisser son IMAGINATION la transporter au gré des essences qui l'invite à venir butiner, se transformer en AVENTURIERE pour jouer la NOMADISME.
Ces PENSEES sont bien précises. Il faut qu'elle ramène le plus de nourriture possible pour alimenter la nouvelle nichée.
Non ce n'est pas une vie de MISERE, c'est la vie d'une abeille qui durant sa courte vie, devra effectuer des tâches bien précises pour continuer à faire vivre et perdurer les végétaux.
Oui Olonna... C'est ça.
Sans se prendre la tête avec le rappel du règlement, et la récap des textes.
Mais bon, dans le concret ce n'est peut-être pas possible ?
Je ne voudrais pas bouleverser les règles d'un jeu qui existe depuis longtemps je crois ?
C'était juste une idée.
Vous vous souvenez de Jiminy ? Il avait beaucoup de talent, et pourtant ce sont toutes ces règles et obligations qui l'ont découragé. Et il est parti.
Bien dommage...
Moi je suis relativement nouvelle Sohalia, il faut voir ce qu'en disent les anciens comme Tenderly.

On attend des textes jusqu'à minuit.

Belle soirée à tous !

:)
Lilochka, texte validé !

:)
Oui oui bien sûr Olonna !
Il est normal que chacun donne son avis.
Et surtout ce qui convient à la majorité.
Belle soirée à tous... :D
Grrr! :shock: :cry: La s.......e m'a bouffé mon texte! :mrgreen: Comme il n'y a pas de brouillon, me voici obligé de recommencer ... habituellement, je fais un brouillon Word mais mon ordi à bugué; j'ai donc écrit en direct, sans brouillon ... et voilà! Je suis furax! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Donc, patientez un peu; je reviens! :)
Bonsoir à tous! Je bisse donc mon texte! :cry:
Ma chère Olonna, le travail du Dimanche (surtout le soir!) est payé 5 fois le tarif syndical ... te voilà prévenue pour ma prochaine visite! :lol: Voilà mon texte:

A l'école communale, j'avais un copain que l'on appelais le Gastounet ... vous aurez deviné qu'il se nommait Gaston!
Il ne fréquentait presque personne, perdu dans ses PENSEES, il rêvait tout le temps pour meubler sa SOLITUDE; il avait reçu, de ses parents et de la nature, un ESPRIT et une IMAGINATION fertiles et se voyait en AVENTURIER en train de FLANER, au HASARD de l'ERRANCE de son pauvre cerveau, sur des CHEMINS de LIBERTE!
Devenu adulte, il fréquentait les bistrots pour raconter ses voyages extraordinaires, et, comme il était bon orateur, les gens lui payaient à boire pour écouter ses histoires; et puis, un beau jour, il disparut!
Il devint CHEMINEAU, et comme certains pratiquent entièrement nus, le naturisme, Il prônait le NOMADISME intégral: couper les ponts avec tous; ne plus avoir de contacts, vivre sans contraintes, loin des vicissitudes de la vie, dans un anonymat total; n'avoir plus rien à payer!
Il vivait errant sur les sentiers et les routes dans une MISERE noire et certains, dont j'étais, l'aidaient du mieux qu'ils pouvaient à survivre!
Un beau matin d'hiver, alors qu'il gelait à pierre fendre, il fut retrouvé, mort, dans un fossé, couché dans la neige tombée la nuit, par le facteur qui faisait sa tournée à vélo!
Je fus appelé à la Gendarmerie pour identifier le corps du pauvre Gastounet; j'en ressortis la larme à l'oeil, me disant qu' il avait été au bout de son rêve fou!
Amis, méfiez vous des rêves fous: voyez où cela vous mène! A bon entendeur, salut!
Septième texte validé Tenderly, émouvant portrait...

Je lance les votes dans la journée dès que possible.

:)