Bonsoir les belles plumes,

pour moi un artiste et avant tout font dans la création pour nous émerveiller.
mon mot sera CREATION

et je remercie Olonna qui a montrer un intérêt pour la dentelle aux fuseaux.
mer i LILOCHKApour ce 11 motss
je vous souhaite à tous bonne nuit

Ademain, mon panier n'est pas plein
merci à ceux qui viennent lire c e forum de donner un mot
apres nous laisserons notre imagination travailler
juste une petite modification

ce n'est pas MISE mais MUSE qu'il faut utiliser
je vous souhaite à tous une bonne journée
pas d'autres mots cette nuit

amis qui passez , donnez un mot sur le theme des artistes
merci LILochka de cette rectification, je crois que c 'est une faute de frappe :lol: :lol: :lol:
à tout à l'heure
l heure du 4 heures personne à l'horizon yanpis
moi je mets le mot VENTRILOQUE

je ferme le martini club ce soir vers 20 heures
chers amies, amis des MV
nous avons 11 mots pour pondre un texte

un CHANTEUR,un PEINTRE rentre en SCENE la FERRONNERIE recherche l'INSPIRATION le SCULTEUR plein d'EMOTION cherche sa MUSE un MECENAT ORIGINAL veut une CREATION sans VENTRILOQUE

Non la horrible ce texte j'attends vos créations
bonne nuit
bonsoir les belles plumes,

avant que je n'oublie et surtout que je n'ai plus la possibilité, voici mon texte.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


À peine debout, que déjà il prépare son auditoire au spectacle qu'il va interpréter.
Multi artiste, il touche un peu à tout et l'INSPIRATION vient tout doucement sans vraiment qu'il s'en rende compte.
Tout espace lui sert de SCENE. Ça peut être un simple mur, ou il esquisse des formes très ORIGINALES et le voici devenu pour un moment PEINTRE.
Puis il passe à un autre art. Avec une simple feuille de papier, il transforme la matière première en une sculpture éphémère et le voilà SCULPTEUR.
Ces CREATIONS font l'admiration de son public. Il ressent de l'ÉMOTION dans le regard de ses fans.
Mais là où il excelle c'est dans la chanson. Il a le rythme dans la peau. Il arrive à faire des bruits bizarres, sans qu'on le voit bouger ses lèvres. Comme un VENTRILOQUE, il surprend par cette aisance à sortir des sons venus d'on ne sait où. Il improvise ses instruments et tape sur une chaise ou sur le radiateur tellement fort, que l'on se croirait dans une FERRONNERIE. Un CHANTEUR est en train de naître. Tant pis si ce n'est pas juste, il se fait plaisir et vu les éclats de rire que cela procure, il continue de plus belle.
Mais sa plus belle admiratrice, sa MUSE, c'est sa maman. Même si elle ne se reconnaît pas forcément dans tous les dessins à son effigie. Elle est son MÉCÉNAT et l'encourage à continuer pour trouver sa voie.
Il a encore un peu de temps pour choisir, car à 5 ans, il y a encore tellement de chose à découvrir.


bonne soirée tout le monde
Bonjour, à vous,




Minot, je rêvais d'être VENTRILOQUE, fasciné que j'étais par le célèbre "Tatayet" mais à la fin d'une scolarité laborieuse, j'ai dû choisIr entre les deux seules options proposées par le collège : Bâtiment ou FERRONERIE.
Alors j'ai opté pour la formation de PEINTRE;
Et puis, ... je me suis marié.
Rien de bien folichon, vous me direz !
Certes, mais c'est lorsque je suis devenu, par hasard , SCULPTEUR sur "bois flotté" que l'artiste qui sommeillait en moi s'est enfin exprimé.
Ma femme était ma source d'INSPIRATION et mon père, ému par mes CREATIONS qu'il trouvait ORIGINALES, s'est converti au MECENAT pour me soutenir.
Mais l'EMOTION ne fut pas la même chez ma compagne et quand la MUSE gueule, croyez moi, çà conduit à des SCENES épouvantables : elle peut hurler plus "aigu" qu'une CHANTEUSE d'opéra.
C'est vrai que mes Oeuvres la représentent plutôt en "harpie" et elle doit pas trop aimer.


A bientôt,
je pars au marché mais avant je viens vous saluer et vous souhaiter une bonne journée
merci beaucoup à
LILOCHKA ey OXYTANY , vos textes sont validés reviendrais en début d'apres midi
Il se réveillait toujours le premier et attendait impatiemment l’heure d’entrer en SCÈNE, sa représentation commençait par un bonjour sonore à la première personne qui le rejoignait dans la cuisine, bonjour articulé d’une voix grave ou aigüe selon qu’il s’agissait d’un homme, d’une femme ou d’un enfant. Lorsqu’il avait ingurgité son petit déjeuner, il commençait son numéro qui pouvait être extrêmement varié selon l’INSPIRATION du moment.

Excellent CHANTEUR il interprétait toutes sortes de chansons mais, s’il était d’humeur facétieuse, il préférait siffler l’air du film la Panthère rose ou démarrer une imitation désopilante de Donald Duck. Imiter était son principal talent mais il lui arrivait aussi de se lancer dans une longue CRÉATION ORIGINALE pour le plaisir de montrer toute l’étendue de ses capacités vocales.

Il n’avait rien d’un pantin de VENTRILOQUE, il était capable de ressentir et d’exprimer beaucoup d’ÉMOTION et comprenait la plupart des situations. Il ne pouvait entendre gronder un enfant sans adresser à l’adulte énervé une série de « méchant! méchant! méchant!» indignés. Lorsque sa volonté était contrariée c’était une irrésistible série de « merde! merde! merde! ».

Il passait la nuit dans son habitacle élégant élaboré dans une FERRONNERIE d’art par un SCULPTEUR, assisté d’un PEINTRE pour la touche finale. Le jour il se tenait le plus souvent sur le dessus de la cage sauf lorsqu’on lui avait refusé quelque chose ou qu’il estimait avoir été raillé, auquel cas il se précipitait à l'intérieur de la cage et claquait violemment la porte à l’aide de son bec.

J’étais sa MUSE, celle qu’il préférait imiter, celle qui lui caressait le plus doucement la tête, et celle dont il appréciait le MÉCÉNAT à base de cacahuètes. Je pense souvent à toi Jacquot, mon petit perroquet gris du Gabon, à notre séparation que nous n’avons voulu ni l’un ni l’autre. Au cas où tu serais encore en vie quelque part, salut l’artiste !
C'est une page autobiographique, en complément je vais raconter plus longuement l'histoire tragi-comique du petit perroquet Jacquot dans mon blog.
:)
merci beaucoup Olonna pour l'histoire de ce petit perroquet
le texte est validé bien sur

a tout à l'heure les amis
dommage je n'ais aucun text à verifier je vais m'ennuyer:

jz vous souhaite une bonne nuit , moi j attends mes enfants pour le wrrd rnf
personne sur la ligne dommage

il fait frais danss le Berry, pas encore au coin du feu mais un temps à cogiter pour faire un texte avec nos mots
j ai les enfants mais je veille et reviendrais vous voir cet azpres midi
Bonsoir tout le monde; parfois, un ciel gris aide à trouver l'inspiration! :wink:

Voilà mon texte:

Petite Chronique de Saint Hom de la Trique !

Mon collègue étant malade, j'ai hérité de sa chronique sur les arts … aïe, je n'y connais rien  et suis sans INSPIRATION ! :mrgreen:

Un beau soir, au comptoir du bistro, je me confie à Alexandre Benoît : ne t'inquiète pas me dit-il, de quoi veux-tu parler ?

Ch'connais tout l'monde dans lézards ; tous, y viennent ici m'raconter leurs histoires ; le CHANTEUR avant de monter en SCENE ; le PEINTRE qui cherche un sujet ORIGINAL plein d'EMOTION ; le Poête qui cherche sa MUSE ; et notre Maréchal Ferrant, un vrai SCULPTEUR expert en FERRONERIE, toujours plein d'idées qui cherche un MECENAT pour sa nouvelle CREATION … tous y viennent me voir je te dis ; même un VENTRILOQUE que je lui fais vibrer son ventre avec ma bière ; alors, lequel que tu veux ? :roll:

Je suis là, à réfléchir, le nez dans mon verre, quand entre le Ventriloque … A.B. lui fait part de mon souci : faut que je ponde un article pour le lendemain ; et là, le mec me sort le dernier discours du Président avec son ventre ! :o :lol:

Youpee, je tenais mon article … et quand je suis parti, je tenais pas que ça … mais c'est une autre histoire … et mon patron songe à me donner définitivement cette rubrique à la place de celle des chiens écrasés … vous parlez d'une promotion ! Ca s'arrose ; A.B. remets nous donc un coup ! :wink: :lol: