Bonjour tout le monde !

De bien beaux textes à lire déjà... Voici le mien :

Depuis son plus jeune âge, la SOLITUDE était sa meilleure amie. Personne ne lui avait enseigné la CONFIANCE. S'ÉLOIGNER de tout et de tous était son SEUL ESPOIR de VIVRE dans le CALME, sans CRAINDRE les regards VIDES de tendresse qui se posaient sur lui.
Il avait trop connu l'ENFER pour croire encore au paradis. Cette vie qu'il voulait fuir était comme une NUIT sans fin, où la TRISTESSE et l'INFORTUNE l'écartelaient jour après jour.
Était-ce là sa DESTINÉE ? Il refusait cette existence pipée, vouée à l'amertume.
S'ISOLER, reprendre contact avec lui-même, essayer de comprendre pourquoi son chemin était toujours semé d'épines.
Lui seul pouvait faire sauter ces barrières infernales. Il s'enferma dans une bulle d'INDIFFERENCE. Il laissait parfois sa mémoire FLÂNER vers ces jours d'avant jamais OUBLIÉS, et son cœur souffrait encore et toujours.
Trouverait-il un jour la paix ?
Accèderait-il un jour à ce bien-être qui rend SEREIN ?
Le doute emplissait son esprit, étreignait son cœur et la vérité surgissait comme la lave d'un volcan furieux : il n'avait pas sa place dans ce monde...
Hello tout le monde!
Je me lance..sourire

"Tu te prénommais Léontine,,,un prénom OUBLIE,,,désuet,,,tu étais ma grand mère et tu m'as élevée,,oserais je dire construite,,
,Tu m'as appris à lire, à compter, à dessiner, à peindre et tellement de choses ,à coudre, à jardiner,,Pas cuisiner,,ce n’était pas intéressant selon toi,
,Mais surtout, tu m'as appris la CONFIANCE,,,à VIVRE SEREINE sans CRAINDRE l'adversité l' INFORTUNE ou la SOLITUDE ,,,tu m'as appris à me battre et la force de S'ISOLER pour rebondir ailleurs et plus fort,à ne dépendre de personne.

Toi Léontine, tu avais vécu l' ENFER de la guerre ,,2 fois,,,tu t'es retrouvée sur les routes ,,la NUIT,,le ventre VIDE,la peur dans tout ton être
,,à fuir la terreur nazie,,,Il fallait S'ELOIGNER vite , fuir pour abriter ta famille,,,Ta famille a été décimée dans l' INDIFFERENCE générale et, tu n'as pu sauver que ta dernière fille, ma mère,,la SEULE survivante de tes 4 enfants,
J'ai découvert ton histoire très tard,,pas par toi et par petits bouts,,,
Tu étais d'une force incroyable, d'un CALME exceptionnel, même devant mes pires bêtises,Je n'ai jamais vu ta TRISTESSE,,,tu ne me parlais que d' ESPOIR, de travail,d'indépendance,,
Tu trouvais ta fille un peu molasse, Léontine,,Tu voulais que ta petite fille ne subisse jamais une quelconque DESTINEE,,,Tu me voulais forte, droite, et libre de mes choix,
Et centrée sur l'utile,,,,
J'aimais bien jardiner, les fleurs étaient inutiles : tu m'as appris à faire pousser les légumes,,Je ne peux pas voir un potager sans penser à toi,
Tu n'aimais pas me voir FLANER,,, ton « tu n'as rien à lire » me rattrapait très vite dans mon oisiveté,Je culpabilise encore si je n'ai pas de lecture en cours,,,
Et tellement de choses qui font partie de moi,,,

Merci Léontine,je suis tellement fière de la femme que tu étais,,,"

J'espère n'avoir rien oublié..................
:P :P ...Très beau mardi Ami(e)s des Mots Vagabonds...

:D Cher Tenderly...merci pour le UPcocorico !...ou as tu planqué Alexandre-Benoit et sa "douce" (heuuuuuuu) Berthe ?...
...nous les attendons...!

:P ...Whaouhhhh...Belles Plumes...alors là...je me régale...!...cinq textes plus beaux les uns que les autres !...cinq voyages bien différents et captivants...cinq styles bien particuliers...!
...Squatina, Mayah, Candice, Dokkaz, Grey...un GROMERCI pour cette belle émotion à vous lire !...
(Grey, merci de ce retour retentissant !...nous savions que nous ne serions pas déçus !)

...textes validés !

AMI(E)S des MOTS VAGABONDS...vous que le crayon démange...venez vous aussi jongler avec les mots...pour notre plus grand plaisir !

La solitude se conjugue (hélas ou heureusement) sous toutes les formes...
Elle est de tous les combats...
Elle est en eux, en vous, en nous...

:P Il y a encore de la place dans le panier, de l'encre sous nos doigts, des émotions plein nos coeurs...

...nous vous attendons...

:D :P ...à plus tard...

1/3
Sur les rives de notre société,il y a les invisibles,Rémi sans famille ,Marie Madeleine ,les différents ,les accidentés de la vie ,les autres puis nous.
Nous sommes tous les représentants de cette société ,nous finirons un jour par être OUBLIES ,en manque de CONFIANCE.
Peur de CRAINDRE L'INDIFFERENCE qui permet peu D'ESPOIR,SEUL dans la NUIT ,notre vie ,est elle VIDE de sens ,notre INFORTUNE doit elle nous faire VIVRE un ENFER .
Devons nous être ISOLER avec se qui nous arrivent .
CALMES et SEREINS ,nous irons FLANER malgré tout ,en balançant notre TRISTESSE vite il faut S'ELOIGNER du mauvais temps pour une meilleure
DESTINEE .
La SOLITUDE n'est elle pas rêvée lorsque nous n'avons plus rien à partager où
choisir l'ouverture sur le monde à l'écoute des autres .
Pour une minute ,une toute petite minute .
Même pour sauver qu'une vie
Bonjour les mots vagabonds !
Voilà ma pensée du jour mais, s'il vous plaît , ne me classez pas . :D

S'isoler et s'éloigner des autres n'est, à mon avis, pas une solution à ses problèmes relationnels.
Quand on n'a pas confiance en soi, que sa vie semble vide de sens : quelle tristesse. !
Flâner toute seule dans le calme, se montrer soi-disant sereine, c'est certes peinard comme disait Ferré , mais quel ennui .!
Je doute que l'on passe de bonnes nuits en ressassant l'infortune de la solitude et pire encore celle de l'indifférence qui donne cette impression d'être oublié des vivants , d'être mort.
Soit dit en passant , je préfère l'indifférence à de fausses flatteries... .
Pour moi l'enfer c'est de vivre sans espoir.
Tout humain a besoin des autres, il n'est pas fait pour vivre seul , il ne doit pas craindre ses semblables..

Chacun a sa place dans ce monde ,il suffit de prendre sa destinée en main et savoir rabattre son orgueil et sa vanité.

Belle journée tout le monde . ♥ message 1/3

Hello Grey ! tu m'as fait pleurer . Très beau ton texte .
:P ...le panier "très gourmand" se remplit de ces belles friandises !...Gromerci !

:D chère BEMOLE...nous comptions sur toi et nous sommes ravi(e)s !...un bien beau texte...gromerci à toi !
...MAIS le mot ISOLER à été donné en tant que verbe à l'infinitif ! (S'ISOLER)
Or, dans ta phrase, tu l'emploies comme adjectif (isolés)...
Cela n'enlève rien à ta belle prose, mais pourrais tu corriger ?
...je compte sur toi...merci Amie...

:D Coucou UTOPIQUE !...quel plaisir de te lire sur les MV !
Nous savons tou(te)s (Oups !...si, si, je l'ai lu sur "Petits clics"(voilà un autre jeu que j'aime !) que tu n'apprécies pas les votes !

...mais ma belle comment désigner un(e) meneur(se) pour la semaine suivante ?
Ce n'est pas une compétition, seulement nous n'avons pas trouver d'autre moyen !
Tu écris: -" ne me classez pas, s'il vous plaît... (là, c'est dangereux :P parce que je risque de faire comme "ça" me (plaît !) :!:

UTOPIQUE, si ton texte était banal, mal construit et (bouhhh) pas beau, je te dirai :d'accord !
...mais c'est tout le contraire !...tu as du talent !
Permets moi de ne pas le mettre hors concours...
Pour nous, il ne s'agit pas d'arriver en tête à tout prix...mais de garder par tous les moyens l'envie de lire et d'écrire !
...Gromerci à toi Utopique !

Ami(e)s des MV,...participer en posant un de NOS textes avec les mots proposés, donnent, c'est vrai, une importance certaine à ce jeu !
...parce que cela vient de nous...!

Alors à vos crayons...nous vous attendons !

:P :P
2/3
Bonjour les amis! Je voulais vous écrire un joli poéme ... mais j'ai reçu un appel tél suppliant de la Berthe pour vous informer de ce qu'elle vit ... dont acte:

Ouais ! Ca va pas fort aujourd’hui dans le bistro, cet aprèm, c’est le grand CALME et la Berthe rumine sa SOLITUDE ! Elle se sent OUBLIEE de tous , et sa TRISTESSE est grande, elle se sent VIDE et voudrait s’ ISOLER, vraiment SEULE pour VIVRE pleinement son INFORTUNE , hélas, le peu de clients de passage font montre d’ INDIFFERENCE, ne s’intéressant qu’à ce qu’il y a dans leur verre, pourtant, elle a mis sa jolie robe à fleurs, celle qui moule parfaitement son opulente poitrine, avec le secret ESPOIR que l’un deux changera sa DESTINEE lui permettant de s’ ELOIGNER de ce lieu maudit pour la rendre de nouveau SEREINE, ne plus CRAINDRE l’ ENFER d’ être seule la NUIT !
Il lui faudrait un mec qui lui redonne sa CONFIANCE en elle et la complimente sur ses charmes, l’emmène FLANER dans un fabuleux rêve d’ amour, de stupre et de fornication !
Las, les mecs n’ont d’yeux que pour la nouvelle secrétaire de mairie, hélas chasse gardée du maire ! Elle est un peu moins jolie que la nouvelle factrice, qui a remplacé le vieux Léon … mais, celle-là, c’est Alexandre Benoît qui s’est barré avec ! Tant et si bien que Léon a repris du service ! Vous comprenez maintenant la morosité qui habite la Berthe !
Mais une idée germe bruyamment dans sa cervelle d’oiseau : le grand brun, là, est pas mal, même s’il sent un peu le purin (ben ouais, c’est lui qui vidange les fosses du village !) elle se dit, la Berthe, que, après tout, ça porte bonheur, et elle entreprend de lui soûler la gueule pour l’amener dans son plumard, ainsi, sa vengeance sera complète ! Pauvre Berthe
bemole a écrit : Sur les rives de notre société,il y a les invisibles,Rémi sans famille ,Marie Madeleine ,les différents ,les accidentés de la vie ,les autres puis nous.
Nous sommes tous les représentants de cette société ,nous finirons un jour par être OUBLIES ,en manque de CONFIANCE.
Peur de CRAINDRE L'INDIFFERENCE qui permet peu D'ESPOIR,SEUL dans la NUIT ,notre vie ,est elle VIDE de sens ,notre INFORTUNE doit elle nous faire VIVRE un ENFER .
Afin de S'ISOLER avec se qui nous arrivent .
CALMES et SEREINS ,nous irons FLANER malgré tout ,en balançant notre TRISTESSE vite il faut S'ELOIGNER du mauvais temps pour une meilleure
DESTINEE .
La SOLITUDE n'est elle pas rêvée lorsque nous n'avons plus rien à partager où
choisir l'ouverture sur le monde à l'écoute des autres .
Pour une minute ,une toute petite minute .
Même pour sauver qu'une vie
Allez, allez, de l'énergie! :D La nuit appartient aux écrivains noctambules! :lol:
Up! Up! Up! Comme disait mon coq ce matin! :lol:
Bonne soirée, je vous aime mes chéries, chéris! :D
Bonsoir à tous
Je dépose discrètement ce court texte dans le panier -:)



Si on sait ce que c’est, si on l’a vécue cette INFORTUNE, on croit toujours que la « nôtre » est la pire ( l’espèce humaine est ainsi, elle rivalise par nature, même pour le pire -:) car elle existe dans bien des versions, cette solitude …

Mais …. la pire ?

La SOLITUDE accompagné(e)….

Quand l’ennui et l’INDIFFÉRENCE occupent toute la place, quand on voit l’autre S’ÉLOIGNER, quand on n’a plus rien à partager, quand on se sent SEUL(E) malgré et avec l’autre, quand le VIDE est partout….
Et….
Quand la CONFIANCE est perdue, les amis absents, OUBLIÉS, les ESPOIRS déçus, quand on choisit de S’ISOLER…… alors, on se doit de CRAINDRE l’antichambre de la TRISTESSE et la NUIT de l’ENFER…

Et …. la meilleure?

Reprendre en main sa DESTINÉE et FLÂNER, cheminer, VIVRE apaisé(e), SEREIN(E), dans le CALME d’une solitude choisie et ressourçante …
:P ...très bonne soirée Ami(e)s des Mots Vagabonds...

:D ..TENDERLY...elle nous manquait, la Berthe !...quelle coquine !
Gromerci à toi de nous faire rire en faisant vivre ce "drôle" de couple !

:D ...Gromerci BEMOLE d'avoir repris ce verbe...c'est parfait !...amitiés à toi...

:D ...Gromerci Olivia...un très beau texte, validé bien sûr !...bravo Amie...

Ce mardi s'achève (presque !) et nous a apporté encore de beaux textes !
...j'espère que demain aura le même goût...celui de la belle écriture !
:!:

...écrivaines et écrivains du 50...peignez la solitude en rose, les mots en bleu...et régalez nous de vos proses...
:P ...nous les attendons !

3/3

.................................................................................................
.................................................................................................


...90 ans...c'est mon soleil qui se couche...
Mon Pierre est parti et ma Sophie est loin !...elle a sa vie, ma Sophette !
Je l'ai vue S'ÉLOIGNER peu à peu. Les visites se sont espacées...une carte pour mon anniversaire...un tel parfois...des photos sur le buffet...

Ce CALME trop lourd qui me hantait dès que revenait la NUIT !
Je n'étais pas misérable !...juste inévitablement OUBLIÉE !
Pourtant quand elle appelle je lui dis que tout va bien...qu'elle ne doit pas s'inquiéter !
-"Rassures toi fifille !...je n'ai besoin de rien...j'ai tout en si peu !
Et c'est vrai !...j'ai plus que beaucoup désormais !

Mon ami à quatre pattes, mon sans-race, tu es arrivé un matin de pluie, le poil sale et les yeux résignés !...tu boitais...j'ai enlevé la corde qui te blessait...
Tu n'es jamais reparti !
Un ange avait retracé nos DESTINÉES.
La vie se devait-elle de nous ISOLER à ce point pour que l'on ne se rencontre qu'à la fin du chemin ?
-"tu n'as plus rien à CRAINDRE, je ne suis que moi...!
Et j'ouvrais ma maison...
Il hésitait, peureux et tremblant...prêt à s'enfuir !
Alors j'ai parlé...je crois qu'il a aimé ma voix. Les biscuits l'ont comblé, les caresses l'ont apaisé...
Il s'est couché sur le tapis, s'est goinfré de la chaleur du vieux poêle...!
Il luttait pour ne pas dormir, mais ses yeux se fermaient.

C'est drôle, la vie !...il n'avait plus CONFIANCE, je n'avais plus D'ESPOIR !
Muselée de TRISTESSE, je traversais en silence des journées si VIDES !
...on ne raconte pas ce genre de détresse, on la subit !...la vieillesse est un ENFER quand on se traîne dans L'INDIFFÉRENCE !

Mon complice jappeur, tu me rassures et je te bichonne !...tu me protèges et je te répare !...nous ne sommes plus SEULS !
A voix basse je te confie mes doutes,mes joies, mes erreurs !...à voix haute je nomme ma SOLITUDE !...grâce à toi je la dompte, j'apprends à l'aimer, à en faire une force !

La lampe éteinte, je retourne FLÂNER dans mes souvenirs...je ne dors pas...je bouge et tu m'entends !
...tu t'inquiètes et te redresses !
Sans un gémissement tu coules ta tête dans le creux de ma main...tu pardonnes mes doigts secs...mes rides n'ont pas d'importance pour toi !...je ressens la chaleur de ton souffle...
Je m'endors avant toi, SEREINE et rassurée !...mes fantômes ne me font plus peur !
Nous étions étrangers, nous voici désormais amis D'INFORTUNE à jamais liés par la tendresse...
...dans notre présent nous nous encourageons à VIVRE !
...dans un lointain demain nous nous aiderons à partir !

Ma boule de poils...bon sang que je t'aime, toi !
...et à deux...hein ?...à deux...qu'est-ce qu'on est forts...
On remonte...
Bonne nuit !
Coucou,

La mélancolie est source de solitude, les souvenirs d'un passé, la peur du présent, l'attente de l'avenir...

Voici ma composition pour remplir ce panier très beau et touchant...

La SOLITUDE pleure sur la route de l'INDIFFERENCE. Elle vagabonde à FLANER de-ci de-là par vents et marées trouver un ESPOIR pour combler ce VIDE immense qui la tenaille. OUBLIEE de ceux qui ne pensent pas à elle, si CALME et si SEREINE elle redoute l'ENFER. Pourtant l'envie de VIVRE lui donne ce souffle de vie, elle ne veut pas S'ISOLER par crainte de se retrouver SEULE et passer son temps sur des chemins chaotiques d'INFORTUNE qui lui feront CRAINDRE d'être emprisonner de TRISTESSE. Il lui reste la CONFIANCE qu'elle tient en elle et qui l'empêche de sombrer et S'ELOIGNER. Les NUITS où elle divague et pleure d'ennui, au matin elle se lève en retrouvant toujours son courage et cet espoir qui ne la quitte pas car elle sait qu'un jour sur son chemin elle croisera sa DESTINEE qui la sortira de cette solitude dans laquelle elle ne veut pas s'enfermer.....

Une agréable journée à toutes et tous, profitez-en bien,
Amitié,
Corinne

624.jpg


5419548c4125f.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bonjour tout le monde !

Nous sommes mercredi, on nous avait prédit de la pluie mais le soleil s'est vaillamment battu et il a gagné !
Pensez à poster vos textes !

Bonne journée !
Bravo les veinards! :wink: Ici il pleut des cordes ... et j'ai plus de pastis pour mélanger! :lol: Allez, UP à vos plumes! :D
cron