:P ...Le panier des votes sera présent jusqu'à dimanche 12 h...
...merci de ne déposer que jusqu'à 3 votes...

.......................................................................


Je remercie tou(te)s les Ami(e)s des Mots Vagabonds qui, de quelque manière que ce soit, ont fait vivre ce beau jeu cette semaine...
...et ce malgré les difficultés rencontrées avec les connections ! :P :P

...que des beaux textes, bien différents, de la qualité et l'amour des mots...




1 - PIPO

Voici la description d’un tableau qui exprime un ESPACE SAUVAGE. Il est d’un peintre INCONNU.
On voit des RIZIERES. Au-dessus, comme dans une MANADE, un TAUREAU ailé avec un RASETEUR cherchant la cocarde. Et, près d’un MARAIS avec des FLAMANTS roses, un troupeau de CHEVAUX blancs au GALOP crinière au vent. Sur la terrasse d’un mas, un GITAN fait des volutes en tirant sur sa gitane et regardant son ami GARDIAN qui déguste sa GARDIANNE.
Ce n’est pas un MIRAGE mais bien la CAMARGUE, chère à mon cœur.


2 - CANDICE

L' aurore se colorait de rose ce matin, un vol de FLAMANTS passa au dessus des MARAIS salants.
Un léger nuage de poussière se détachait sur l'horizon, les GARDIANS étaient au GALOP sur leurs CHEVAUX blancs pour capturer un TAUREAU SAUVAGE.
Après une nuit passée dans cet ESPACE INCONNU en compagnie des étoiles et du silence, la MANADE se vêtit de son habit de fête.
Les hommes préparaient les grains de riz qu'ils avaient cultivés dans les RIZIÈRES familiales et les femmes cuisaient la GARDIANNE au feu de bois.
Le grand chef GITAN nous invita de nous installer en cercle autour de lui.
Ce dernier commença son récit:
Les corridas....Les courses Camarguaises et ses RASETEURS...
La folie des hommes, qui ne pensent qu'à soumettre les animaux qui résistent ... les risques encourus.
Puis avec émotion et tristesse, il narra
l'histoire de Crin-Blanc et Folco.
Cette merveilleuse Histoire de la Camargue, cette belle et tendre amitié entre un jeune garçon et une étalon sauvage , chef d'un troupeau de chevaux qui voulait vivre libre avec les siens.
La belle eau, pas un MIRAGE ,qui les emportait tous les deux pour échapper à la violence des hommes vers le grand fleuve où les enfants et les chevaux sont amis pour toujours....Le paradis blanc.
La nuit venue, nous étions encore tous là autour du feu pour évoquer les ancêtres, leur gratitude envers la nature et le respect dû au Maître de la vie.


3 - CHAYONNE

C'est un chemin SAUVAGE qui court dans les MARAIS, invisible pour celui qui ne sait pas lire la terre de Camargue !
Ici la nature est trop belle, trop "originelle"...
Un soleil chaud et doré caresse les eaux douces de l'ESPACE camarguais. Il semble que seul l'astre joue aux MIRAGES en déplaçant les formes des lagunes !

Les Stes Maries s'étirent et les FLAMANTS roses viennent nicher en amour et en colonie dansante entre les herbes des sansuires et les RIZIERES du Delta.
Sur cette terre de liberté les GITANS du Grand Rhône ont posé leurs caravanes et semblent plus mystérieux qu'ailleurs !...plus impénétrables...
"Ceux" des MANADES d'Arles et d'Albaron ont parqué leurs CHEVAUX près des vieilles cabanes.
Certaines se meurent les pieds dans l'eau, les planches offertes aux caresses des roseaux, les ferrures blanchies et craquées par le sel...

Demain, dans Arles, l'antique méditerranéenne, la course à la cocarde traversera la ville.
Le mistral a nettoyé le ciel et les fougueux TAUREAUX noirs, ressentent déjà l'énervement de ceux qui les aiment et les protègent...!
...ils battent de leur queue la poussière de leurs flancs !
Les bouviers au GALOP écrasent les sols humides, leurs chemises aux couleurs vives ouvertes sur l'or de la Croix de Camargue, bijou sculpté honorant les GARDIANS et les pêcheurs !

A St Gilles l'Occitane, à Nîmes la Romaine, ils auront la fierté d'être tourneurs, RASETEURS, cocardiers !
Malgré les dangers et un travail rigoureux les férias les appellent, les traditions les lient, le plaisir les soudent !

Les Mas autour de l'étang du Vaccarès vibreront des cris et des rires des cow-boys camarguais, sous les arômes épicés des GARDIANNES, les chants provençaux et les guitares sèches !

Pour le "stranger" c'est un monde INCONNU, fait d'amitié et de virilité...
...mais, oh combien il est bon d'y entrer, de s'y sentir accepté !
...de s'y lover pour un moment, un jour, une heure...

Unis dans l'effort de l'Abrivado, dérangeant les cheminements laborieux des escargots et les patients affûts de l'araignée, bêtes et hommes feront rugir la Camargue...


4 - TENDERLY

Bon, hé ben j’m’en vas vous raconter une nouvelle qu’elle a bouleversé le village ! Figurez-vous qu’ Alexandre Benoit et Berthe, (j’allais dire sa moitié mais elle fait plutôt les 3/4 de son lit) ont décidé de partir en vacances et de fermer leur bistro, le seul du village, pendant 1 mois ! Je vous dis pas la colère des habitués : y va falloir aller au village voisin, à 8 kms … et le retour, hein ? T’as pensé à ça espèce de cabaretier à la manque ? Avec la Maréchaussée !
Mais rien à faire, la Berthe elle veut se jeter dans l’aventure, dans l'inconnu INCONNU ! Dévorer l’ ESPACE, c’est son MIRAGE à elle, elle se voit en rêve, montée sur les CHEVAUX SAUVAGES, au GALOP, sautant les RIZIERES et les MARAIS comme les GARDIANS de là bas en Camargue, elle veut en être de la MANADE la Berthe ! Tout ça depuis qu’un GITAN, de passage au village … et au bistro … l’a entrepris sérieusement dans le jardin, derrière la grange jouxtant le bistro !
Il se disait cavalier émérite et même RASETEUR au milieu des TAUREAUX dans les courses Camarguaises ; lui parlait de la beauté des FLAMANTS roses, elle qui, en matière de Flamands, connaissait surtout les Belges qui venaient boire dans son estaminet ; il lui décrivait les superbes paysages de cette Camargue où il était né et lui récitait des poèmes en Catalan … ah, elle était bien harponnée la Berthe !
Alexandre Benoit se désolait pour son chiffre d’affaires et ses soirées entre poivrots amis … mais allez donc arrêter la Berthe, lancée comme un tank ! Il y avait quand même une consolation : goûter à la GARDIANNE, copieusement arrosée de gris des sables, un excellent rosé !
Bon, c’était dit, l’Ami 6 était chargée et le plein fait, ils sont partis le lendemain, très tôt, pour échapper à la vindicte des consommateurs ! J’attends avec impatience leur retour pour entendre le récit de leurs vacances !


5 - OLIVIA

Dans ce vaste et fascinant espace du delta du Rhône et en ce lendemain de fête, raseteurs et gardians méditent gravement après une savoureuse, arrosée et soporifique gardianne.

Le grondement soudain et vrombrissant d’une impressionnante manade de chevaux sauvages entraînés dans un furieux galop effréné aux abords des vertes rizières aussitôt suivi par l’envol simultané et cacophonique de milliers de flamants roses, de hérons cendrés, de blancs cormorans, de grands échassiers et d’autres espèces encore inconnues au coeur des marais tout proches, n’est nullement un mirage pour Le Gitan.

Proférant une litanie de ses meilleurs jurons, il se lève d’un bond et enfourche son fidèle, nerveux et fougueux Indio pour aller dévier - seul et pour la énième fois - la horde de chevaux fous surgissant déjà des confins du territoire des taureaux inquiets et encore éprouvés après le festival d’hier…



6 - LE LOIR

Hum ! Je reconnais ces arômes SAUVAGES ! Que nous as-tu concocté ma belle, une GARDIANNE de TAUREAU ?
Non, une daube de nèfles !
Et tu as invité les voisins ?
Rigole va ! vouiii celui de la MANADE la plus proche, les deux frères GITANS le musicien et le RASETEUR, plus l'homme mystérieux, INCONNU, qui monte son CHEVAL au GALOP dans ta propriété, on fera connaissance.
Tant qu'il ne monte que son animal....je plaisante.
Tu es revenu bien tôt, tu ne pouvais pas caracoler dans les grands ESPACES, ça me faisait un peu d'air.
Je ne suis pas tanné uniquement par le soleil ! Heureusement que je n'ai qu'une femme et n'en ai pas fait l'élevage ! Si je me perdais dans les MARAIS tu regarderais la pleine lune au lieu de hurler à la mort.
Si tu confonds les paluds et les RIZIERES maintenant ? Mon père avait raison tu as un cerveau gros comme un pois chiche comme le dynorause.
Le FLAMANT rose, tu me la fais à l'envers, là ?
Et dire que ce soir on va fêter notre amour bien caché dans ce pays de MIRAGES.
Dis, ma Sarah, on a encore un peu de temps avant l'arrivée des GARDIANS invités, tu veux qu'on continue à s'engueuler dans la chambre ?


7 - BEMOLE

LA CAMARGUE
Désolé je ne connais pas cette région ,donc je vais fermer les yeux,je pense très fort et me laisse guider par vos mots vagabonds ,je plane j'arrive dans une MANADE là ce repose un RASETEUR qui la veille à épuiser un TAUREAU dans l'arène .
Je pose ma valise puis je pars a la rencontre de cet ESPACE INCONNU ,une
chaleur me tombe sur les épaules un soleil brûlant ce dégage du MARAIS salin ,au multiple couleurs .
Quelle merveille le paysage m'envoûte .
Puis au loin un bruit de GALOP un GARDIAN sur son CHEVAL ,magnifique par la robustesse de son corps ,le vent s'active SAUVAGE dans sa crinière ils dérangent les FLAMANTS roses .
Je sens maintenant les RIZIERES au goût un peu âpre ,le soir tombe le ciel devient rose l'eau s'harmonise ,toute la faune et moi sommes fatiguer ,je rentre au gîte alors une odeur de GARDIANNE qui mijote !! le dîner promet .
Des GITANS autour d'un feu jouent de la guitare ils sont heureux .
J'ouvre les yeux non tout cela n'es pas un MIRAGE mais leur Camargue bien aimée ,je comprends pourquoi nous sommes tous chauvins de nos régions .
Douce France cher pays de mon enfance LA LA LA LA LA



8 - DOKKAZ

Mon premier amour s'appelait Diego. En réalité, son prénom, c'était Jean-François, mais il se donnait des airs de GITAN. Quand je l'ai connu, il grattait tant bien que mal sur sa guitare des airs de flamenco. Et moi je me moquais de lui, c'est que ça grinçait pas mal… Malgré les fausses notes, je me suis levée et me suis mise à danser, comme me l'avait appris ma cousine Carmen, et c'est là qu'il m'a remarquée.

S'il n'était pas très doué pour la musique, il était le meilleur RASETEUR de la région : souple et téméraire, deux qualités essentielles. Malgré mon admiration devant ses prouesses, combien de fois ai-je tremblé pour lui ?
Il était également un très bon guide et c'est avec lui que j'ai appris un peu d'équitation. J'avais peur des CHEVAUX, et j'ai pris sur moi...
Il m'a fait parcourir ces beaux ESPACES, INCONNUS pour moi, où se côtoyaient RIZIERES et MARAIS. C'est au GALOP que nous avons suivi une MANADE de TAUREAUX SAUVAGES et rattrapé son ami le GARDIAN. Et moi, dans ma tête, je priais tous les Dieux d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs : "faites que je ne tombe pas ! Faites que je ne tombe pas !".

Après cette chevauchée fantastique, qui fut pour moi la première et la dernière, la journée se prolongea autour d'un feu de camp, pour moi un feu de joie. Nous avons partagé un repas, une GARDIANNE, je n'en avais jamais mangée. Une fois rassasié, mon Diego a pris sa guitare et aux premières notes, nous avons vu fuir une nuée de FLAMANTS roses... Quelle chance de pouvoir s'envoler loin de ce désastre musical !

Les vacances se sont terminées et nous avons chacun retrouvé notre quotidien. Les premiers mois de notre séparation, nous avons échangé quelques lettres, puis les messages se sont espacés peu à peu dans le temps, jusqu'à n'être plus.

Quand je pense à cette période heureuse et que ma mémoire me restitue le film, je me demande si je n'ai pas été victime d'un MIRAGE tant le rêve semble beau, trop beau... Alors je relis ses courriers l'un après l'autre : tout cela était bien réel.
J'aimerais le revoir, savoir ce qu'il a fait de sa vie, mais je me dis qu'il vaut mieux rester sur mes souvenirs.



9 - MAMMYBJAA

avec une grippe carabinée, la fièvre m'a emmenée dans des MIRAGES ,
un beau GITAN avec ses yeux de velours sur son CHEVAL blanc m'appelait dans la RIZIERE
la tete serrée ,dans un étau je n'avais envie que de suivre ce bel homme INCONNU surtout que dans cet ESPACE SAUVAGE , j'aperçevais un paysage majestueux dans le MARAIS rempli de FLAMANDS ( non je n'écris pas rose) au loin des TAUREAUX ( noirs , si ils étaient noirs) un GARDIAN aidé de son RASETEUR , ramenait son troupeau vers la MANADE , au GALOP

un haut de coeur m'a reveillé j'ai cru sentir une GARDIANE , mais non j'étais malade et dans mon HLM


:P :P ...OUVERTURE DU BUREAU DES VOTES 213
Bonsoir
Merci à notre animatrice Chayonne...Une semaine un peu compliquée sur le site... :(

Bravo à tous les écrivaines et les écrivains.
Vive la camargue....Une merveilleuse région entre ciel et marais...

Mon vote est :

DOKKAZ
BEMOLE
CHAYONNE

bonne soirée à tous :D
Bonjour le monde tu a raison Candice dur dur cette semaine le site ??
mon vote sera
DOKKAZ
CANDICE
CHAYONNE
Bonne journée à tous bises Bemole
Bonjour tout le monde !

Mes points vont à :

Chayonne
Olivia
Bemole

Bon weekend à toutes et à tous :wink:
Bonjour tout le monde! :D Choix éxtrèmement difficile cette semaine tant les textes sont beaux et variés, bravo les belles plumes! Voici mon vote:

1 PIPO
2 CANDICE
3 CHAYONNE

Bonne journée à tous! Je vous aime mes chéries, chéris! :D
:P ...Très bon vendredi à tou(te)s...

Ami(e)s des Mots Vagabonds qui passez par là, prenez donc le temps de vous arrêter, de prendre un café, un sandwich, vos lunettes...de lire et de nous aider à nommer un(e) animateur(trice) pour les 214... :D

...comme Candice, Dokkaz, Bémole et Tenderly...ne lâchez pas ce beau jeu...venez déposer vos voix !

C'est vrai qu'il y à du choix et que ces textes sont beaux :!:

Un tel menu ne peut qu'ouvrir l'appétit et peut-être vous donner faim d'écrire dans les MV ...(pour votre plaisir et le nôtre...)

...alors GROMERCI à tou(te)s...qui sont venu(e)s et viendront voter...

:P :P

1/3
Félicitations à tous les rédacteurs/trices de ces super chroniques camarguaises!

Tout spécialement conquise par
1- la belle histoire d'amour de Dokkaz
2- les aventures de Berthe & co de Tenderly :-)
3- la Camargue enchantée de Chayonne

A bientôt pour davantage de MV et surtout excellente après-midi à tous/tes :-))))))
:P ...ça y est, Olivia !...tu as attrapé le virus des Motus Vagabondus...!
...tu n'en guériras jamais !...même ceux et celles qui se sont péniblement désintoxiqué(e)s reviennent toujours :!: :!: :!:
Tu fais désormais partie de la Grande Famille des MV du 50 ! (et nous en sommes ravi(e)s !)

Bienvenue à tou(te)s celles et ceux qui nous feront l'honneur de nous rejoindre !!!

:P :P ...merci pour votre passage et votre vote...nous vous attendons jusqu'à dimanche 12 H

2/3
hahahah, c’est un virus qui a l’air plutôt sympa!!!! J’accepte avec grand plaisir de me laisser contagier :-))

Merci pour la bienvenue :-)))
merci Chayonne pour ta gentillesse ,
et bien cette semaine je vote
Tenderly et le voyage de Berthe
Bemole pour sa découverte de la Camargue
et Chayonne notre douce
On remonte....
Bonne soirée
Bonjour tout l'monde,
Je suis en weeken et j'espère pouvoir voter avec mon téléphone.
Candice
Tenderly
Pipo
Bonne journée
Bonjour-bonjour !

Mon vote :

3 - CHAYONNE
4 - TENDERLY

Bon dimanche à tous.
Le Loir
Bonjour les artistes :wink:
Je vote pour
4- TENDERLY
8- DOKKAZ
6- LE LOIR

Bon week-end à vous :)
:P :P ...Merci à Olivia, Candice, Mammybjaa, Titiane, Le Loir et Géode d'avoir pris le temps de voter ou de remonter les MV !

...c'est vrai que le choix est difficile mais nécessaire pour désigner le (la) meneur(se) de la semaine prochaine...

Alors vous qui passez juste à coté du panier des Belles Plumes, SVP arrêtez vous un instant...et offrez nous votre vote !

Nous attendons vos voix...jusqu'à demain 12 H

Merci à toutes et tous...
...très bon et beau samedi...sous le soleil (j'espère !)

:P :P
cron