lebat57 a écrit : Bonjour à toutes et tous.

Oui, Biloum ce message est la sagesse même.

Bien sur que l'échéance approche inexorablement, mais ce n'est pas nouveau, depuis notre naissance.
La plupart d'entre vous êtes parents, vous connaissiez le deal, pourtant vous y avez cru et je l'espère y croyez encore à la beauté de cette vie qui nous est offerte.
Arrêtons de nous larmoyer, et profitons tous les jours de la chance que nous avons, vous comme moi connaissons beaucoup trop de personnes qui n'ont pas eu cette chance.

Simplicité, amour, respect, altruisme, sont des mots qui doivent nous parler chaque jour. Ils sont bénéfiques à notre moral et donc à l'ensemble de nos agissements dans la vie quotidienne.

La vie est belle.

https://youtu.be/ia8ceqIDSJw

C'est de l'humour, et pourtant tellement beau ce morceau, cette œuvre.

Bonne journée à vous.
Bizouilles :D :D :D


:wink: Une oeuvre dites-vous......un chef d'oeuvre ! une pépite d'or !
Ah ! MOZART !!!!
Ma mère est morte dans mes bras sur ce réquiéme .

A tout les vieux, malade, pauvre et abandonné ;
Le Monde est un Vampiiiiree ... https://www.youtube.com/watch?v=Xnanl7C ... u.be&t=11s
Bonjour à tous,

@ Biloum,
Si je suis d'accord avec la première phrase, je ne suis pas d'accord avec la suite.

Si nous ne protestons pas, ne nous révoltons pas, nous allons périr à vitesse grand V. La riposte et la révolte nous donnent la force et l'énergie nécessaire pour lutter.
Si on accepte sous prétexte que c'est la vie : je serai en fauteuil, j'aurai tjs des auxillaires de vies matin, midi et soir pour tous les gestes essentiels de la vie.

ET LA LIBERTE, ELLE EST OU PENDANT CE TEMPS ?
Oui je parle bien de liberté, celle de vivre comme on l'entends même avec une amplitude de vie réduite mais suspendue aux passages de ces charmantes dames à qui je tire mon chapeau.
J'ai eu la chance de récupérer à peu près tout en 10 ans de kiné plus des petites piqûres de rappel de temps en temps. Les médecins sont étonnés de voir que j'ai pu récupéré comme ça . Mais quelle rage, quelle souffrance, quel épuisement !!!!!!!!!!!!!!
Souvent on m'a dit : doucement Rosy, apaises-toi !!
Mais NON car si je n'avais pas eu cette rage, je serai ainsi dans un fauteuil, à attendre le passage et le défilé des personnes qui viennent t'aider, je ne me servirai peut-être plus de mes mains non plus.
Si je ne supportais difficilement (plus difficile psychologiquement que physiquement) pas ces piqûres dans les yeux environ toutes les 4 semaines, je n'y verrai déjà plus .
En bref sans cette RAGE ET NON-ACCEPTATION, je serai dans un fauteuil, ne me servirai plus de me mains (bien pratique de pouvoir s'en servir vous savez quand vous avez le nez qui gratte, et ce p.... de moustique faut le chasser), je ne ferai plus mes loisirs créatifs, je ne viendrais pas discuter içi et avec vous.
J'ai eu la chance de pouvoir m'en sortir mêmes si séquelles et grande pénibilité, fatiguabilité mais malheureusement même avec toute cette lutte tout le monde ne s'en sort pas aussi bien. Et puis vous savez passer sa vie à attendre l'infirmière (oui oui je l'attends depuis ce matin 7 heures sinon je serais encore dans mon lit mais je suppose qu'elle passera demain).
Etre à la merci des autres !!!!!!!!!
Eh oui, un monsieur du site qui a passé une nuit sur son fauteuil devant son ordi (bon on va dire que cela nous a permis de nous rencontrer puisque je ne dormais pas) tout simplement parce qu'on a oublié de venir le faire manger et le coucher. Ho tiens à prendre avec le sourire !!!!!!!!! hier on a juste oublié aussi de lui livrer ses repas de la journée ! Oui je sais que tu te reconnais, petit coucou petit sourire !!!

Alors il ne faut pas que la rage nous donne le droit d'enquiquiner le monde. Les autres ne sont pas responsables de notre vie. Ils ont bien assez de la leur à gérer.

Comme le dit @ SIMPLEMENT, pourquoi on ne peut pas aller faire la rando avec les copains et oui moi aussi j'irai bien au resto avec les copains ! et bien non tu restera chez toi devant la télé avec ton plateau et tu dira merci à la vie !

Bon je suppose que comme d'hab c'est long, en fouillis mais je suis ainsi et de bien belles théories me mettent (un peu) en colère.

Bonne journée tout le monde
ha si !!!! un petit truc que j'ai oublié !!!!!!!!!!!
En plus de la maladie, de l'acharnement à essayer de récupérer le maximum, quand on ne sait pas ce que vous avez (7 mois pour savoir), ce qui m'a fait MAL, TRES MAL, (oui vous allez me dire : les autres et ce qu'ils pensent on s'en fout).
Moi qui ai toujours bossé comme un âne, c'est tout d'un coup de passer pour une fainéante. Beh oui quand ça ne se voit pas ! Pourquoi elle vient plus bosser cette fainéante ?? Votre réputation change très vite.
Même ma famille (hormis ma fille qui vivait encore avec moi) me prenait pour une fainéante. Mon père m'a même dit un jour tout fort en plein marché devant les collègues, les clients (oui avant je faisais les foires et marchés) : SI TU CROIS QUE CA ME FAIT PLAISIR DE VOIR QUE MA FILLE SE FAIT ENTRETENIR PAR LA SOCIETE !!!!!!!!
Et bing Rosy, attrapes ça au passage !!!!!!!!!!!!!

Après une opération il est venu vivre chez moi pendant 6 mois et là, il a compris et a expliqué au reste de la famille !
@ Choupette : tu as poussé ton coup de gueule et c'est une bonne chose.
Et l'on voit que tu as une belle foi en toi, ça fait plaise. :D .
Il faut expliciter ce qu'a voulu dire Biloum avec l'extrait de Thich Nhat Hanh ( mon préféré en matière de bouddhisme ) :
accepter ne veut pas dire se résigner. Cela veut dire voir en face sa maladie
et ainsi chercher les moyens et trouver les ressources pour la combattre.
Car se révolter n'aboutit pas forcément à cette attitude de combat.
Tu le sais choupette : la révolte pour certains consiste à juste se plaindre et gémir.

Quant à se faire entretenir par la société : cela me révolte que l'on parle ainsi.
Une société saine se doit d'aider ceux qui sont en marge, pour quelque raison que ce soit. Parce que les raisons psychologiques, elles ne se voient pas non plus. S'il y en a trop, c'est que c'est la société qui est malade et qui ne peut plus aider à se réinsérer ceux qui pourraient l'être. Tu vois, je pense là aux chômeurs, ceux que l'on critique de profiter du système !
Au passage, je bénis la nana de Pôle Emploi qui a su et pu aider mon plus jeune fils à trouver sa place : formation adaptée à la région où nous sommes + boulot à la clé. ( J'en parle parce que c'est facile de critiquer PE...).
Bjr. 93 ans:oui,je fais "peur" mais ce mot décline plusieurs modes.
1// Non perception des différences:le débit verbal trop rapide de l'"actif" à qui il faut demander "piano-svp"......<<ah oui !! pardon!!<< 2// On oblige à changer sa petite routine (l'actif toujours):la gueule parce que dans son magasin je me case sur mon siège d'appoint. 3// Amusant:sur le Club,comme je ne présente aucun intéret pour le marché des "refaire un couple",jamais de réponses des (plus) jeunes;à 2 ou 3 exceptions près que je remercie +++++.
En fait,"on" (je) réalise très vite cette <<transparence-inexistence<<. Aux débuts,je rageais;maintenant:"ce sera (peut ètre !!) ton tour".Bonjour d'Alfred.
Que faire ? Quelle thérapeutique ?? S'ètre (ou se) constitué des passions.
Perso ? Rédiger les articles alimentés par mes prises de notes pendant mon exercice de généraliste. Tellement content d'ètre encore chenille (obstinée)
avant de me retrouver en merveilleux papillon (?????) T.J.C.
@ TJC : :D . Mon père, bientôt 91 ans, me disait l'autre jour : " je ne me vois pas avec une autre femme, j'ai trop ta mère dans la tête et le coeur ".
Pas une seconde, il n'a envisagé son âge comme handicap. Quand je le lui ai fait remarquer ( oui, on parle très librement tous les 2 et sans tabou ), il m'a rétorqué qu'étant en santé et en forme, il ne se sentait pas " mort " de ce côté-là, ne serait-ce que pour de tendres câlins . :wink:
PS : ta métaphore sur chenille et papillon : j'adore ! :D
biloum a écrit : [b
Ainsi, la souffrance est acceptable. Et non seulement elle est acceptable mais, grâce à elle, nous avons une opportunité d’expérimenter le bien-être.
[/color][/i]


Nous sommes en plein dans la souffrance rédemptrice? la souffrance dans laquelle l' Homme peut se révéler grand et accéder à un certain "bien être".....
Moi perso, ça me fait froid dans le dos! le genre de discours qui était véhiculé (et enseigné) dans les hôpitaux dans les années 60-70....La prise en charge de la douleur physique et morale des patients n'est devenue un droit qu'en 2002 et il y a encore des ratés en 2018.....
La souffrance qui aurait une quelconque utilité?????
Je vais tenter de vous mettre un lien concernant vos souhaits de fin de vie.

http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... ie_v16.pdf

Yes !!!!!!!!!! si vous saviez les progrès que j'ai fait en informatique depuis que je suis sur club50 !!!!!!!!

Par ailleurs, je voudrais vous dire qu'au moment d'une succession, certaines choses qui vous semblent une évidence et automatiques ne le sont pas au vu de la loi.
Par exemple, les enfants légitimes ou non, reconnus ou pas ont tous les mêmes droits depuis quelques années. Tous ces enfants (et certains peuvent ne pas être connus des autres) ont 5 ans pour réclamer leur part d'héritage (même s'il me semble qu'on ait 6 mois pour accepter ou refuser une succession).
C'est-à-dire que le ou les enfants reconnus ont 6 mois pour accepter la succession. Mais un autre enfant peut jusqu'à 5 ans après le décès d'un parent demander une analyse ADN (avec les autres enfants s'il y a eu incinération).

Un cas concret en exemple.
Un papa a un enfant reconnu officiellement même si non légitimé par le mariage et un enfant connu de tous mais non reconnu légalement. Le papa s'est isolé de tout le monde, il décède.
L'enfant reconnu doit s'occuper de tout, accepter ou non la succession. A cause de liens distendus par la vie, l'enfant reconnu ne sait pas où trouver le 2ème pour l'avertir.
Même si ce 1er enfant, en fait part au notaire, donne l'identité du 2ème (notaire en possession de l'extrait de naissance de cet enfant et qui confirme bien qu'il n'a jamais été reconnu) mais que personne ne le trouve (même par des moyens illicites).
Il faut savoir que l'on a pas le droit de rechercher une personne majeure qui elle a le droit de disparaître, même par le biais de la police, gendarmerie, ou tout autre organismes d'état.
Si le 1er enfant accepte la succession et que le 2ème fait valoir ses droits dans les 5 ans, le 1er ne doit pas au 2ème la moitié de la succession mais la TOTALITE . Oui oui même si lui a engagé les recherches pour le retrouver au moment du décès.
Un enfant reconnu, (légitimé ou non) doit assistance à ses parents ET grands-parents. Donc si ce père décède mais qu'un des grands parents est toujours vivant et en maison de retraite, que ses revenus ne sont pas suffisants :
- les enfants doivent participer financièrement
- les petits-enfants aussi pour assumer la part du parent dédédé et au même taux de participation quelques soient ses revenus sauf bien sur en cas d'insolvabilité.
Comment le 1er enfant peut faire un choix dans ces conditions ubuesques ?
1 - il n'accepte pas la succession, il doit quand même payer pour le grand-parent restant,
2 - il accepte la succession, doit toujours payer pour le grand-parent, mais i le 2ème enfant réapparait, le 1er doit lui rétrocéder la TOTALITE de la succession même si celle-çi a servi a payer la maison de retraite vu que l'enfant non reconnu n'est pas tenu à cette obligation alimentaire.

JE NE PARLE PAS DANS LE VIDE

C'est un cas concret et actuel. Tout est géré par notaire.
S'il y a un juriste (dans la salle !!!!!) qualifié dans ce domaine, j'accepte volontiers ses confirmations, ou négations, accompagné de ses conseils en privé sur mon profil ou pourquoi pas sur ce fil qui tout compte fait aurait certainement sa place sur un autre plus apte à le recevoir !!!!!

Donc pour ma part, en accord avec ma fille, je n'en ai qu'une, je range mon livret de famille dans un endroit convenu par nous 2, afin qu'elle le trouve rapidement. J'y joint mon testament. Vous ne pouvez pas déshérité totalement vos enfants. Non je n'avais pas cette intention. Ils ont une part réservataire. Mais vous pouvez choisir de laisser le minimum auquel vous enfants ont droit et donner le reste à vos petits-enfants ou autres. Ceux-ci paieront les droits de succession en rapport avec le degré de parenté.
Sur ce testament j'atteste que ma fille est bien mon unique enfant, cela lui facilitera les choses. Oui c'est plus facile pour nous mesdames de savoir qui sont nos enfants et combien nous en avons.
Je vais m'attaquer maintenant à la lecture et étude du lien que je vous ai mis, afin d'indiquer mes préférences et choix. Ces choix ne sont pas irrémédiables, vous pouvez revenir dessus n'importe quand. Il vous faut une personne de confiance qui doit signer ce document avec vous et cette personne aussi a le droit de refuser ou de revenir dessus.

Excusez-moi d'avoir encore une fois été si longue mais je crois que c'est un sujet important et délicat. Prenez le temps d'en parler avec vos enfants, votre médecin, notaire, fiscaliste, homme de droits pour ceux qui ont des biens.

CELA N'A JAMAIS FAIT MOURIR PERSONNE de préparer sa succession et cela facilite la suite pour les enfants et peut éviter de grosses disputes voir ruptures entre vos enfants.

Bonne journée tout le monde
Au fait ! n'oubliez pas, je ne suis ni juriste, ni avocat et les conseilleurs ne sont pas les payeurs !!!!!!!!
Le cas d'une amie qui habite la maison de sa grand mère. Ils sont 3 petits enfants mais un à disparu depuis 10 ans et il a un enfant.
La succession ne peut se faire tant qu'on a pas retrouvé le 3ème héritier. ....
Un des héritiers l'habite, la rénove et donne les justificatifs au notaire pour justifier ses frais, le deuxième héritier s'est réservé une chambre pour ses passages en Normandie.
Oui, toujours difficile les successions ! Première question que m'a posée le notaire, est ce que votre mari avait d'autres enfants ? J'ai été un peu choquée et il m'a expliqué tout ça.
grey33 a écrit :
biloum a écrit : [b
Ainsi, la souffrance est acceptable. Et non seulement elle est acceptable mais, grâce à elle, nous avons une opportunité d’expérimenter le bien-être.
[/color][/i]


Nous sommes en plein dans la souffrance rédemptrice? la souffrance dans laquelle l' Homme peut se révéler grand et accéder à un certain "bien être".....
Moi perso, ça me fait froid dans le dos! le genre de discours qui était véhiculé (et enseigné) dans les hôpitaux dans les années 60-70....La prise en charge de la douleur physique et morale des patients n'est devenue un droit qu'en 2002 et il y a encore des ratés en 2018.....
La souffrance qui aurait une quelconque utilité?????


Grey : Je respecte ton point de vue sur un sujet aussi vaste..............Le mien est différent, sans doute à contre courant, voire en décalage, mais il est dénué de toute espèce d'envie de soulever un lièvre....Mon opinion n'engage que moi ....car elle se rattache à une philosophie qui n'appartient qu'à moi...........pour x x x raisons....... que je me garderai bien de développer ici.............sur ce site.......J'ai tout le loisir d'en discuter ailleurs et de vive voix ...............

Bien amicalement ............
Choupette tu l'as sans doute deviné au fil de nos conversations je n'aurai pas ton courage ni ta volonté.
Mais tu as raison en ce qui concerne le droit successoral il est plus complexe que l'on pourrait le croire, pour définir qui doit hériter et dans quelle proportion, il est sage de mettre ses volontés par écrit.
Comme tu le sais ce sont les risques et la crainte des conséquences de mon intervention qui approche qui ont été le moteur pour pousser la porte de l'office notarial.
Tu as raison cela ne fait pas mourir de le faire mais cela traduit juste un sens des responsabilités assumées envers ceux qui resteront derrière soi.
Pour compléter tes informations au demeurant très claires et concises, un testament rédigé par un notaire devant deux témoins est un gage de soucis en moins pour les héritiers nommés, la succession est facilitée pour eux et le coût de cet acte reste modeste moins de 500 euros.
N'ayant pas d'enfants la sagesse m'imposait ce que ma raison refusait, les évènements m'ont fait basculer vers la première.
Après le 23 février je retrouverai peut être foi en l'avenir mais au moins j'aurai protégé ceux que j'aime.
Choupette tu es pleine de vie, d'humour, malgré les aléas de la vie tu n'es pas aigreur ni rancune, bon un tantinet trop volontaire parfois mais on ne te changera pas :) :) :) j'aimerai avoir ne serait ce que le quart de ta force de caractère.
Pour alléger le sujet (intéressant) des posts précédents:

Oui c'est plus facile pour nous mesdames de savoir qui sont nos enfants et combien nous en avons.

mere-denis1.jpg


Sinon, oui, il est important, de planifier tout cela, et d'éviter le "Après moi le déluge", qui risque toujours de mettre ceux que l'on aime, dans l’embarras.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
cron