J'avais compris que l'ISF serait réformé afin de diriger l'argent, qui est thésaurisé dans l'immobilier, soit redirigé vers l'industrie. Le résultat (ce que j'ai compris) est clair : si vous possédez un yacht de 15 mètres, vous ne serez plus soumis à l'ISF. Bien entendu, si vous possédiez des oeuvres d'art, vous n'y serez toujours pas soumis! Tout le monde sait, en effet, que les oeuvres d'art sont "éminemment" productives et confortent l'assise de notre industrie!
Mieux : puisque l'immobilier continuera d'être taxé, ceux qui sont assujettis de ce fait vont être poussés à VENDRE et à acheter des biens non taxables (par exemple des oeuvres d'art!). Logique ... Les prix de l'immobilier vont donc tendre à baisser, ce qui est bien.
J'attends d'en savoir un peu plus... Une chose est certaine : on est très loin de l'impôt sur le patrimoine à très faible taux mais très large "assiette" que je souhaite voir être institué.
A l'évidence, nos dirigeants ne comprennent pas ce qu'ils font! A l'évidence leur "cote de popularité" va s'effondrer. Elle n'ira pas - réjouissons nous pour eux! - en dessous de zéro ...

Les mesures prises par ordonnances vont avoir pour effet certain de faire baisser les rémunérations nettes dans les trois ou quatre prochaines années après avoir créé l'illusion d'une hausse dans les prochains mois. C'est d'ailleurs le but recherché, comme en Allemagne! Dans ce pays, 23% des salariés sont en dessous du seuil de pauvreté allemand (qui est, certes, supérieur au seuil de pauvreté français mais qui est néanmoins représentatif d'une réalité sociale et économique locale).
A quand la mise au point d'un seuil de pauvreté "Union européenne"? Ce n'est pourtant pas si difficile ... On prend en considération le revenu médian européen (définition : 50% des personnes ont un revenu supérieur à ce revenu médian , 50% ont un revenu inférieur). Puis on calcul 60% de ce revenu médian (règle de trois, niveau CM2). Toutes les personnes qui sont en dessous de ce seuil (défini comme le "seuil de pauvreté"), sont considérées comme pauvres.

Pour moi, les choses sont claires : nos dirigeants sont des libéraux, c'est à dire des partisans de l'argent-roi qui s'appuient sur la très historique idée de Guizot : "Enrichissez-vous!" complétée par une autre idée : " Laissez-faire, laissez passer!". Le "marché" doit tout résoudre par lui-même ... Peu importe que les faits aient déjà maintes fois démontré que c'était faux, qu'il fallait, bien au contraire, des règles d'encadrement et de redistribution ... Nos dirigeants vont prendre d'ici trois ans - voire nettement moins - un méchant "retour de manivelle" qui va les conduire à une vision plus saine des réalités. Il va d'abord être populaire ... Les gens ne vont pas accepter que les riches soient avantagés et les pauvres taxés. Il va ensuite être économique car les lois de la nature sont ainsi faites que la richesse va naturellement à la richesse et qu'il faut donc , impérativement, des règles pour rétablir l'équilibre ...

Bon courage, Messieurs Macron, Philippe, Lemaire, Darmanin, Mesdames Borne, Pénicaud ...et j'en oublie quelques uns et quelques unes ...
Il est vrai que les riches avaient tendance à investir dans l'immobilier depuis de nombreuses années car c'était très rentable. Avec ces nouvelles dispositions, ils espèrent que les investissements aillent vers les entreprises et l'industrie, ce n'est pas une mauvaise idée, on verra si ça marche, ce que je souhaite. ....
et oui, avec tout ca, les couillons resteront couillons !!
Il ne faut pas rêver, un pauvre restera pauvre à moins qu'il se mette à bosser et avoir des idées extraordinaires pour s'en sortir, c'est possible, il suffit d'essayer....d'avoir des idées. . .de les développer. ....de les mettre en pratique. .. etc...etc....mais ne pas attendre que l'argent tombe du ciel. .....
J'aime beaucoup votre optimisme Solène! cela fait du bien.
l'expression est peut etre mal dite, tout ceci ne profitera pas aun monde defavorisé quoique on en dise, meme avec la volonté !
[quote="solene14"]Il ne faut pas rêver, un pauvre restera pauvre à moins qu'il se mette à bosser et avoir des idées extraordinaires pour s'en sortir, c'est possible, il suffit d'essayer....d'avoir des idées. . .de les développer. ....de les mettre en pratique. .. etc...etc....mais ne pas attendre que l'argent tombe du ciel.

Ce genre de propos me fait sortir de mes gonds! Et bien sûr miss grey applaudit!!!
Comme si les "pauvres" ne bossaient pas déjà!!!
Et ces "cons de pauvres" ne sont pas même pas capables d'avoir des idées EXTRAORDINAIRES pour devenir riches...
et qui ramassent nos ordures, qui s' occupe de nous à l'hôpital, qui éteint les incendies, qui risque sa vie pour sauver la notre etc... des cons de pauvres!

Beurk! :twisted:
Zeno , il faut apprendre a lire entre les lignes avant d'agresser les gens .Ce que je lis dans les propos de Solène c'est qu'il faut ...oser (auto entrepreneur) par exemple :evil:
Si les cons volaient tu serais chef d'escadrille :lol:
Merci Zeno.....moi, je n'ai même plus envie d'argumenter.....pourtant :

J'ai travaillé 42 ans et donc cotisé....
Aujourd'hui ma retraite est moins élevée qu'il y a neuf ans (blocage + redevenue imposable grâce à la suppression d'une demi part par Sarkozy et non rendue par Hollande)....et bientôt - 1.7%...!!!!
Merci qui ?...
Et je suis effarée de voir que certains continuent à défendre le Système....

Évidemment, je fais partie des fainéants et des "riches retraitées" (je ne possède rien, je suis locataire et je n'ai même pas de voiture)
Mais c'est bien fait pour moi....Je n'avais qu'à avoir une Idée extraordinaire....au lieu d'être pendant 20 ans salariée d'une association socio-culturelle (au service de ses adhérents)

Bonne journée à l'ombre du Grand Jupiter
Désolée, mais là, j'ai la rage....
Zéno, je lis (parfois ) tes écris, tu a l'air aigris et frustré de la vie. Toujours dans la critique.Peut tu citer le propriétaire de cette phrase dont je te fais remarquer tu est injurieux (et pas moi) .....
Aster, j'ai aussi travaillé 42 ans dans ma vie mais pour mes 50 ans j'ai emprunter a ma banque pour (re) créer une société que j'ai vendu 12 ans après pour ""assumer"" ma (petite) retraite. Le grand Jonnhy Halliday a chanter en 1975 je crois ...ESSAYER !!! https://youtu.be/bTXDzjH60J0
solene14 a écrit : Il ne faut pas rêver, un pauvre restera pauvre à moins qu'il se mette à bosser et avoir des idées extraordinaires pour s'en sortir, c'est possible, il suffit d'essayer....d'avoir des idées. . .de les développer. ....de les mettre en pratique. .. etc...etc....mais ne pas attendre que l'argent tombe du ciel. .....

Un million de travailleurs pauvres en France
DONNÉES 17 décembre 2015
Un million de travailleurs vivent avec à peine plus de 800 euros par mois notamment du fait du temps partiel contraint.
REVENUS ET PATRIMOINE PAUVRETÉ
bouton facebook bouton twitter Bouton imprimer


Un million de personnes exercent un emploi mais disposent d’un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté, fixé à la moitié du revenu médian et 1,9 million au seuil à 60 %. Si l’on comptabilise toutes les personnes qui vivent dans un ménage pauvre et dont le chef de famille travaille, il faut multiplier ces données par deux environ.
La pauvreté au travail n’explose pas, selon les données de l’Insee . Elle a plutôt diminué entre le milieu des années 1990 et le début des années 2000. Le nombre de travailleurs pauvres au seuil de 50 % a ainsi baissé de 20 % au cours de cette période. Depuis la moitié des années 2000, on a assisté à une lente remontée, pour retrouver le niveau du début de notre période.
Il n’en demeure pas moins au minimum un million de personnes qui travaillent sans pour autant sortir de la pauvreté. Ce phénomène résulte de plusieurs facteurs. Démographiques : pour mesurer ces niveaux de vie, on tient compte des revenus de l’ensemble du ménage. Ainsi, une personne ayant un emploi rémunéré au Smic qui vivrait avec une personne sans ressource verrait le niveau de vie passer au-dessous du seuil de pauvreté. Mais aussi économiques : faiblesse des salaires, impact du temps partiel, fractionnement des emplois, alternance de phases d’emploi et de chômage notamment.
Unité : milliers.

Quel mépris pour les malheureuses personnes qui n'ont pas assez d'intelligence ou qui sont légèrement handicapés pour avoir des métiers bien rémunérés .
J'ai suivi l'émission de Mme Lucet et vus les "esclaves" de chez LIDL et de chez FREE , j'ai compatis pour ces femmes aux contrats aidés ( Emmaüs) s'accrocher à ces tâches "parce que c'est mieux que rien "....
Franchement , lire ce que je viens de lire : Honte à vous .
Exactement @Patrick, tu as compris mon message, il y en a trop qui attendent que l'argent leur tombe du ciel , aller pointer à l'Anpe et encore maintenant on n'a même plus besoin de se déplacer , on va sur Internet, mais on reste Avec ses indemnités. ....faut surtout pas les perdre, on aime mieux rien faire et vivre aux crochets de la société, il y en a combien qui agissent comme ça. .. .....
Il faut se remuer, même à la retraite, si on n'a pas assez pour vivre on peut travailler, et croyez moi , ce sont ceux là qui s'en tire et pas ceux qui attendent toujours et toujours des aides
Si je vous disais le peu que je touche par mois....je fais partie des personnes pauvres.....et pourtant je ne me sens pas pauvre du tout, je me débrouille avec ce que j'ai, je gère et si j'ai besoin d'un peu plus un jour, je vendrais mes tableaux par exemple ( Bon ils n'ont peut être pas une grande valeur) sinon je rendrais des services aux personnes ou alors jessaierais la création d'objets étant très manuelle, ce ne sont que des exemples mais il y en plein comme ça des choses que l'on peut faire pour améliorer son quotidien, il faut se bouger et non attendre assis sur son canapé ou devant son écran et rouspeter après notre Président , c'est ce qu'il dit aussi, il faut bosser
si tu fais avec peu , tout comme moi, car ns sommes d'une generation autre que certaine qui veut tout sans payer, ne houspille pas , car certeins ne peuvent pas!! :mrgreen:
cron