Chic … une page blanche … pas encore « grabouillée », pour fêter cela, en apéritif : 8)
LA GAUCHE AIME TANT LES PAUVRES QU’ELLE LES MULTIPLIE : http://www.youtube.com/watch?v=_vmw-zBc ... ata_player
Pour mémoire, le 6 février 34 c'est la marche de Croix de Feu, lames de rasoir au bout de leurs cannes, contre l'assemblée nationale. La piètre violence d'un groupuscule fasciste contre la République, "la gueuse" que des journaux comme l'Action Française (bien en évidence dans cette séquence) n'ont jamais acceptée. Alors, prendre M. Cahuzac, président de la commission des finances sous Sarkozy, comme prétexte pour appeler à l'insurrection antidémocratique, au retour de la royauté ou à l'instauration de l'"ordre" nazi, désolé, ça pue très fort !
Philemon45 a écrit : Pour mémoire, le 6 février 34 c'est la marche de Croix de Feu, lames de rasoir au bout de leurs cannes, contre l'assemblée nationale. La piètre violence d'un groupuscule fasciste contre la République, "la gueuse" que des journaux comme l'Action Française (bien en évidence dans cette séquence) n'ont jamais acceptée. Alors, prendre M. Cahuzac, président de la commission des finances sous Sarkozy, comme prétexte pour appeler à l'insurrection antidémocratique, au retour de la royauté ou à l'instauration de l'"ordre" nazi, désolé, ça pue très fort !


Oé ... ça schlingue ...
Et puis y'en a marre de voir le mot "fiscalité" brandi comme un épouvantail. Vous voulez un pays dans lequel on paie 0% d'impôt sur le revenu ? Il en existe : le Qatar, les Emirats arabes unis, le Koweit, les Iles Caïmans, les Bermudes... bon vent !

Et pour les pays européens, avant de dire des sottises allez comparer les taux :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fiscalit%C3%A9_en_Europe
Jean-Marc Ayrault dans une interview aux  Echos annonce une « remise à plat » de la fiscalité, c’est une priorité pour près de huit Français sur dix, selon un sondage OpinionWay pour Tilder et LCI : 78% des personnes interrogées estiment qu'il est prioritaire de lancer une telle réforme, contre 22% qui jugent que ce n'est pas une priorité.

L’IR et l’IS ne sont les seuls impôts, à ce sujet ce conférer à Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9l% ... ligatoires.

On attribue à Colbert le bon mot selon lequel :
« l'art de lever l'impôt consiste à plumer les oies sans trop les faire crier. »

Le pouvoir politique a en effet toujours eu pour préoccupation de s'assurer que ses prérogatives fiscales n'étaient pas contestées. Cela l'a conduit à multiplier impôts indirects et taxes de toutes natures qui tendent à rendre l'impôt invisible car totalement intégré aux prix des biens et services : -voir taxes et droits assimilés -

Mais en démocratie, le contribuable est avant tout un citoyen. Invité à prendre part à la gestion des affaires publiques, il est en droit d'exiger la transparence fiscale conformément à l'article 14 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 :
« Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée. »(source Wikipédia)
Il est nécessaire de ne pas faire d'amalgame entre les impôts directs d'Etat : IFA, IS , IR , lSF
les impôts indirects telle la TVA qui est le plus lucratif pour notre pays .
Les Français supportent également , les impôts locaux redistribués entre la commune , la communauté de commune , le département , la région , tels taxe d'habitation , taxe foncière.....
Ces charges contestées , le plus souvent , servent à subventionner les travaux qui améliorent nos conditions de vie ( voirie, école et autres ..)
La critique existe , mais il faut imaginer notre pays dans un délabrement total , à défaut de ressources de tous niveaux et catégories .Assujettie à l'IR , je participe à l'effort national , sansm'en réjouir , je m'exécute...................
ça c'est fait ...

Image
Je n'ai pas bien - ou pas du tout - saisi à quel niveau se situait le débat. Coup de gueule populiste contre la taxation, rassemblement des esclaves et des profiteurs sous la houlette de ces derniers ? Prééminence des sondages sur la représentation républicaine ? Fleurs et auréoles pour les têtes pensantes du gouvernement actuel ? Vraiment pas pigé quelles étaient les questions, au-delà d'un "os à ronger" jeté en pâture aux mécontents de tous bords... où sont les vrais problèmes ?
"Mettre à plat", ce n'est pas la même chose que réformer... c'est mener une opération-vérité sur l'origine des ressources, réaliser l'audit qui a été refusé lorsque M. Juppé a fait main basse sur la Sécu, réaliser un boulot comptable qui ignore les tripatouillages et autre "ajustements" d'un exercice sur l'autre. Et vous croyez vraiment qu'un gouvernement de la Ve République sera capable d'ouvrir ses livres de compte ? Bon courage...
Réformer, c'est autre chose, et même question : réformer pour quoi, pour qui ? Surtout "à revenus constants" comme annoncé. S'il s'agit seulement de simplifier, on peut y perdre des jours et de semaines sans problème, en ressortir tout content d'être arrivé au même résultat par d'autres moyens, seul détail : Christophe Barbier risque de se retrouver en mal de papier sur le thème de la simplification administrative... mais autrement ? Autrement, c'est-à-dire par rapport à ce que souhaitent les salariés et les petits artisans de ce pays, soit une plus grande justice dans la répartition des "charges", où avez-vous vu la moindre volonté politique affichée ?
Supprimer l'impôt sur l'impôt (CSG et taxes de consommation), ce serait logique. Cesser d'indexer les impôts locaux sur les contraintes économiques du lieu de résidence, aussi. Rétablir une claire distinction entre le salaire différé (les "cotisations sociales") et le budget de l'Etat également... en finir avec les exonérations qui ne créent pas la queue d'un emploi et favorisent la sacro-sainte "création d'entreprise" par des patrons-voyous qui ont intérêt à mettre la clé sous la porte au bout d'un an pour "recréer" autre chose, ailleurs, j'ai pas bien lu que ça faisait partie des objectifs. Et augmenter la part ridicule de l'impôt sur le revenu, seul impôt juste et progressif, au détriment de la TVA ("No to VAT", j'avais ce sticker sur ma voiture en Angleterre dans les années 70... mais l'Europe a gagné !) qui frappe indistinctement riches et pauvres, pour une Rolex ou pour un croissant, alors oui ! Vive la "remise à plat" qui permettrait de voir d'où, et surtout de qui vient l'essentiel des "ressources" de la collectivité. Mais c'est pas le son de cloche que j'ai entendu à ce jour.
Remettre à plat le système des prélèvements obligatoires: impots directs ou indirects, cotisations sociales, est devenu une nécessité. C'est une vraie révolution ...à faire!
Maintenant le gouvernement en place est un gouvernement ..." réformiste", c'est inscrit dans ses gênes donc rien attendre d'eux! Le citoyen français devra s'emparer de la question pour faire valoir le grand principe républicain qui est Égalité! Et pour ça, il faudra sortir de l'Europe!!!
epsilon17 a écrit : Et pour ça, il faudra sortir de l'Europe!!!


Ouf ! Y'en a un qui aura osé le dire sans risque de passer pour un vilain nationaliste cramponné à des valeurs rétrogrades, passéistes etc.
epsilon17 a écrit : Remettre à plat le système des prélèvements obligatoires: impots directs ou indirects, cotisations sociales, est devenu une nécessité. C'est une vraie révolution ...à faire!
Maintenant le gouvernement en place est un gouvernement ..." réformiste", c'est inscrit dans ses gênes donc rien attendre d'eux! Le citoyen français devra s'emparer de la question pour faire valoir le grand principe républicain qui est Égalité! Et pour ça, il faudra sortir de l'Europe!!!


Aie, aie aie Epsi .... Je ne veux surtout pas entrer dans ce débat d'une éventuelle sortie de la France de l'Europe....donc je stoppe là.


 
Chrissoune a écrit : Aie, aie aie Epsi .... Je ne veux surtout pas entrer dans ce débat d'une éventuelle sortie de la France de l'Europe....donc je stoppe là. 


Faut pas stopper avant d'avoir commencé, Chrissoune, c'est comme tirer avant d'avoir vu la cible, voter avant d'avoir commencé à réfléchir... y'a rien de sacré dans l'enfumage, le mouvement qui a conduit des sondages hyper-gagnants au "non" au référendum je l'ai vécu en direct sur le Net, plusieurs mois de réflexion et de discussion entre ceux qui étaient partie prenante de l'enjeu, sans a priori au départ. Du coup, ma femme et moi qui ne votions plus pour les guignols depuis des années avons fait les 80 km qui nous séparaient du bureau de vote pour exercer notre droit de citoyens. Je pense qu'on a pas été les seuls.
Philemon45 a écrit :
Chrissoune a écrit : Aie, aie aie Epsi .... Je ne veux surtout pas entrer dans ce débat d'une éventuelle sortie de la France de l'Europe....donc je stoppe là. 


Faut pas stopper avant d'avoir commencé, Chrissoune, c'est comme tirer avant d'avoir vu la cible, voter avant d'avoir commencé à réfléchir... y'a rien de sacré dans l'enfumage, le mouvement qui a conduit des sondages hyper-gagnants au "non" au référendum je l'ai vécu en direct sur le Net, plusieurs mois de réflexion et de discussion entre ceux qui étaient partie prenante de l'enjeu, sans a priori au départ. Du coup, ma femme et moi qui ne votions plus pour les guignols depuis des années avons fait les 80 km qui nous séparaient du bureau de vote pour exercer notre droit de citoyens. Je pense qu'on a pas été les seuls.


Phil, tant que la grande finance gouvernera notre monde.. que la France reste ou non dans l'Europe ne changera pas grand chose... Mais là, la remise à plat.....on est très mal partis pour la voir un jour...
Chrissoune a écrit :
Philemon45 a écrit :
Chrissoune a écrit : Phil, tant que la grande finance gouvernera notre monde.. que la France reste ou non dans l'Europe ne changera pas grand chose... .


Hé hé... se battre pour maintenir des emplois ne met pas fin aux licenciements, démanteler un réseau ne suffit pas à éradiquer le trafic de drogue, alors ? Il ne faut pas le faire ? S'il nous reste un poil de dignité, d'attachement non seulement aux institutions républicaines mais à une conception de la politique qui fait que les lobbies n'ont pas pignon sur rue en face de l'Assemblée, qu'un Berlusconi ne serait pas toléré chez nous, que notre "laïcité agressive" fonctionne plutôt bien... alors il me semble qu'on n'a aucune raison de se "coucher" devant ceux qui sont censés nous représenter, de leur donner mandat pour prolonger le coma artificiel de cette institution supra-nationale qui tourne à vide et à grand frais, conduisant les états membres à la faillite.
Il ne s'agit pas de se bercer de l'illusion d'un essor économique miraculeux d'un seul pays en dehors d'une Europe qui continuerait d'exister, mais d'être l'élément déclencheur de son démantèlement avant qu'elle ne s'effondre d'elle-même dans des circonstances tragiques et; le plus probablement, sanglantes. L'harmonisation des législations, des institutions, de la protection sociale, des systèmes éducatifs et de santé, le contrôle des secteurs-clés (communications, énergie, banque et crédit), l'entente même entre les peuples sont paralysés par une logique mercantile dont la mafia tire les ficelles et dont l'extrémisme nationaliste récole les miettes, il serait peut-être temps d'arrêter de marcher sur la tête.
@ Chrissoune,
Tu as peur de froisser le "futur galant"!!! :lol: :)
Je dois préciser "sortir de l'euro"; Pour l'Europe, nous verrons en marchant sans se faire d'illusion sur "ce machin anti-démocratique". Mais oui à l'amitié, la dignité, à la paix, à la coopération entre les peuples sans abandonner des pans entiers de ce qui fait nos nations. D'ailleurs que crois-tu que font les "grandes nations", Allemagne, USA, Russie, Chine.... si ce n'est défendre leurs intérêts même si ce n'est défendre leur "politique" et les intérêts de leurs "plus forts"???
Aucun combat ne peut être gagné, s'il n'est pas mené! Maintenant, faut-il en être conscient/te? Phil te l'explique mieux que moi. Le rôle des "plus conscients" est aussi, non pas de convaincre mais de donner les arguments et l'info, pour que chacun/nes se fassent ...son opinion en toute liberté.
@Phil,
Et dire que nous avons failli ne plus nous adresser la parole, la lutte est unificatrice!!! :)
C'est déjà fait, les pancartes en tout genre, je connais même sur le site ici! Je sens un certain nbre "amis/es" fuir, pas grave! Le principal est d'être honnête avec soi-même. Avanti!!!
Je pense que "notre foutu FdG" aurait du être clair sur ce sujet et il avait un boulevard devant lui pour de réelles victoires... Mais fallait-il encore faire l'analyse nécessaire pour comprendre que la notion "droite-gauche" a été laminée par la révolution informatique, je dis bien révolution. Si Internet est un moyen, le contenu a bouleversé les mentalités et l'analyse des citoyens
Nous sommes sur le forum "politique et actualité", alors exprimons-nous en toute liberté sans peur du débat d'idées.......