Zut, pas de lien possible avec le blog,donc via un forum ....a bien écouter !!!!
Je vais la chanter ce soir pendant mon karaoké hebdomadaire !!

https://youtu.be/szwJBysDLAg
Malheureusement, je fais de ces gens qui ne croient plus en l'amour après 60 ans.
On peut, certes, tomber amoureux(se) et j'avoue que c'est le meilleur moment d'une relation, mais s'habituer aux manies, aux habitudes de l'autre quand elles sont complètement différentes des siennes, même en faisant des concessions et tout pour comprendre, l'agacement dépasse, au bout d'un certain temps, l'idéal que l'on se fait de l'autre.
En fait, je pense, pour l'avoir vécu, que la patience d'attendre une écoute, une compréhension, m'a fait revenir les pieds sur terre. Et à présent, je ne retomberais plus dans ce piège (plein de douceur) malheureusement.
A 66 ans je vis seule, je ne m'ennuie jamais, j'ai toujours quelque chose à faire.
Certains(es) vont penser que je suis égoïste, sans doute, mais je donne mon amour amical à mes amis(es)
Aimer après 60 ans, c'est possible, voire plus....Le coeur n'a pas d'âge.
Quant à aimer après la perte d'un être cher, le temps fait son effet; je vous souhaite de rencontrer celle qui fera à nouveau battre votre coeur, différemment certainement, mais battre quand même. La vie ne recommence pas, elle continue, il faut lui faire confiance, vivre avec son passé et regarder vers l'avenir.
oui, facile à dire peut-être, mais a-t-on le choix?
Bon courage à vous
Bonjour à toutes et à tous, la question initiale de Patiron ne serait-elle pas double ?
- explicite : « peut on retrouver l'amour après le deuil de sa moitié ? »
- implicite : « peut on connaître l'amour après … un certain âge ? »

La première intervention de Lisa172 me semble fournir une bonne réponse à la version explicite de la question. Le deuil, qu’il frappe une relation amoureuse, familiale ou amicale est toujours une épreuve terrible: c’est la confrontation avec l’aspect terrifiant et inéluctable de la mort. Et cela nous met psychologiquement (qu’on en soit conscient ou pas) en face de notre propre mort, événement qui est la seule véritable certitude de nos vies à partir de l’instant de notre naissance.

Dans ce sens, je suis d’accord, « faire son deuil » me paraît une expression trop banale. Mais la vie, elle, continue… Même ceux qui ont perdu tous leurs proches peuvent continuer à vivre, et retrouver l’amour. N’ayant pas la carrure pour en parler sérieusement, je me permettrais de suggérer la lecture des nombreux ouvrages sur la résilience de Boris Cyrulnik…

Marie93, dans sa première intervention en juin avait, me semble-t-il bien répondu à l’ensemble de la question… et approfondi la notion de reconstruction après un deuil (ou une séparation): Personne ne peut oublier son passé. On peut croire, ou feindre, l’avoir oublié. Mais il reste en nous. Quelquefois enfoui, mais il participe à la construction (reconstruction?) de nos personnalités. Dans ce sens, ne peut-on pas dire que le passé est présent ?

Sur l’aspect implicite de la question, j’ai beaucoup apprécié l’intervention de Jaguar999 le 14 juillet. Je me permettrais d’ajouter un petit commentaire à ce qu’elle dit à propos des hormones. Hommes et femmes sont différents : physiquement, c’est visible, et sentimentalement, c’est bien connu. Mais ne faut-il pas aussi tenir compte du fait qu’hormonalement (si je peux me permettre ce mot), la majorité des femmes (pas toutes, bien sûr) connaissent une baisse de la libido après la ménopause. Et pas la majorité des hommes !

D’où une évidente différence des attentes en terme d’amour. Encore faudrait-il se mettre tous d’accord sur le sens du mot amour… Mais là, je suppose que Patiron parlait de l’amour classique entre un homme et une femme, donc incluant la sexualité et son moteur la libido, non ?

Juste un dernier point : Chayonne, dans son intervention du 17 juillet me semblait bien balayer l’ensemble des aspects de la question…

Bon week-end tout le monde…
Bonsoir.
Bien sûr que c'est possible d'aimer à plus de soixante ans… D'ailleurs ce n'est pas une question d'âge, mais plus une question d'alchimie. Pour ma part je n'ai pas encore testé, ou plutôt ce serait plus juste de dire, pas encore eu l'opportunité d'une belle rencontre... Après il faut être honnête avec nous-même, j'entends ici ou là, "moi je me suis inscrit sur ce site pour lier des amitiés, ou bien je n'y crois plus". ce qui est plus grave selon moi... Il y a tout de même un brin d'hypocrysie dans ces propos ou alors défaitistes, ce qui est pire... Non croyez moi, il faut y croire jusqu'au bout, et si cela ne se fait pas, (ce que je doute), et bien au mois vous aurez essayé... J.M
un commentaire comme je les aime ...simple, efficace..
:D
carole80 a écrit : un commentaire comme je les aime ...simple, efficace..
:D

Bonjour.
Oui Carole, effectivement pas besoin de faire une longue dissertation pour exprimer des sentiments. C'est mon avis. Après, c'est vrai que tout le monde s'exprime comme il veut…
...

Papy-LaPlage.jpg


Image
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
on doit se dire que la vie continue perso reste 10 ans seule ,pourquoi? bloquée sur le souvenir,,,,j'ai vieillie et retrouvé l'amour 2 fois,,les circonstances on fait que ça na pas duré ,j’espère une 3eme fois la derniére,,,,!!!! mais on doit toujours penser aurait -il attendu combien de temps lui ou elle ? peut être peu de temps ,,,et la vie passe si vite!!! il faut saisir l'occasion qui vient c'est tout,,,
oui je suis sure que l'amour apres 60 ans et plus car l'amour du cœur ne viellie JAMAISSSSSSSSS !
bien a vous
Avec mon épouse ce fut un coup de foudre qui a duré 40 ans et 6 mois...
Elle n'est plus là depuis bientôt 16 mois...
Pourquoi n'y en aurait-il pas un autre, j'y crois et çà ne me fera pas oublier le premier mais il faudra être attentionné envers ce nouvel amour comme avec le premier...
Oui, après 60 ans tout est possible, du moins j'espère sinon quel triste fin
Gérard...
on espére tous a avoir un second amour! mais serait vraiment un second amour !
le premier est inoubliable, meme a volonté de rechercher, pour moi, est impossible!! du moins, je ne le ressens pas!
François,
D'accord avec toi, le premier est inoubliable... le deuxième c'est autre chose et surtout ne pas comparer avec le premier c'est la pire chose à faire!...
Ou alors se contenter d'une relation intime mais amicale...
Gérard
Tout a fait d'accord , il ne faut pas essayer de "reproduire" , mais laisser la vie faire est la meilleure des chose ................................................... 8) 8)
Si je devais me remettre en ménage et qu'elle vienne vivre avec moi je pense que je vendrais mon appartement actuel ou alors tout refaire, décoration, etc... car trop de souvenirs... mais finalement je me demande si le mieux çà n'est pas de garder une certaine indépendance, se voir en semaine pour un resto, sortie, voir un we en amoureux... le désir de se retrouver serait peut être plus fort que d'être constamment ensemble...

Gérard