Merci, Albine ... J'aime bien ton expression : "Faut avoir la cafetière qui chauffe ... etc."
Re bonsoir, Albine.

Je te cite :

En définitive, le sadomasochisme n’est tolérable que s’il reste un jeu sexuel fondé sur la recherche du plaisir par la souffrance acceptée sous condition d’être légère et passagère. Il n’est pas toléré par la société que le jeu se termine par des blessures on incapacités diverses qui restent punissables dans les conditions du droit commun.".

Bien sûr.
Sans rentrer dans les détails, durant le déroulé de ce post, j'ai échangé en MP avec un autre membre, sur le sujet.

Et je me rends compte que j'ai toujours utilisé le mot " BDSM SOFT". Sans même trop y penser.
Comme quoi ...

J'ai un peu l’impression, que nous sommes en train de confondre plaisirs partagés, et violences (conjugales ou autres) non souhaitées. Et de vraiment tout mettre dans le même panier.

Ton expérience, que tu as eu le courage de nous confier, est triste, et à tous points de vue (je pense enfants, là, surtout) exécrable.

Mais, bon sang (et pas "bon dieu", sourire à Trevor :D ) je ne pense pas que cela soit une généralité.

Les amis, dont je parlais plus haut, ont tenté de m'initier, à quelques reprises.
Bon, ce n'était pas mon truc, donc, j'ai lâcher la chose.

MAIS ! Je peux te dire, qu'il n'a jamais été question du moindre risque de séquelles, de douleurs infernales, ou d'autres joyeusetés de la sorte.

Et, une petite chose encore : Dans ce milieu, m'ont-ils dit, les "Dominatrices" sont beaucoup plus nombreuses, que les "Maitres" . (Ouf ! Un secteur où la parité est plus que bonne !).

Tout ça, pour tenter d'expliquer, que tu n'as pas été victime du sadomasochisme , mais du sadisme pur et simple. Et pas dans un contexte ludique.

Donc, rien à voir, avec la notion de "Plaisir partagé", ni de "Stop! On arrête", courante dans le milieu.

J'ai un peu la sensation de ne pas bien m'expliquer. C'est pas facile, dans ce contexte (forum, je veux dire), mais, tant pis, j'aurais essayé.

Bonne soirée.
@Top:

Bon, désolé, je sais, j'ai encore dérivé.

Mais euh !... Pas de ma faute. :)
@ Albine :) Je salue ton courage et ta dignité.
Je crois que l'on pourrait longtemps débattre sur la nature et la véracité du "consentement". Là se situent toutes les interprétations et les ambiguïtés. Chacun n'y voyant que ce qui lui convient..... évidemment.
Bien qu'adepte d'une grande liberté sexuelle sans aucun tabou et librement consentie, je me demande si se retrouver "ficelée comme un rôti" à la merci d'un sado parfois dément est un acte d'amour :?:
Ton témoignage nous fait réfléchir.
Amitiés.
cela est horrible et je ne vois pas ce qu'il y a d'interressant a faire ceci!
je ne suispas puritzain , mais ou est la dignite de la femme , ce regard d'homme surpuissant, soi disant ou l'inverse quznd c'est une femme!
c'est a vomir
et dire que sur le net ,y des personnes qui mzatent et qui salivent !! :mrgreen:
@ Jazzie :
Je ne me pose pas cette question. Je fournis la réponse. Elle est catégorique : c'est NON!
Mon intime conviction, c'est que notre civilisation fabrique des cinglés et qu'il est prudent de les empêcher de nuire ... Ce n'est pas leur propre devenir qui me préoccupe ... C'est le devenir de leurs victimes "consentantes".
C'est un débat de société!
"Victime consentantes"

Oui ?

Donc masochistes ?

Ou syndrome de Stockholm ?

On relit plus haut, on oublie les "un peu fatigués à cette heure" (bises camarade), et on revient sur la nudité.

Donc, voilà, j'ai opté pour une nuisette bleue, avec porte-jarretelles assortis,

Nan !!!

Je déconne.
Je dors à poil.

Et, là, je re colle au sujet de départ (Ouf ! Top, je l'ai enfin fait.).
En effet Albine, je comprends bien et désolé de vous avoir fait remémorer ces mauvais souvenirs  :? 

Je comprends bien pour avoir vécu ça enfant, déjà parlé sur un post précédent. Il est sûr que je suis marqué par mon enfance, ma mère apres son divorce a épousé mon beau père, ils tenaient un bar restaurant de village près de Montpellier, le bar marchait vraiment fort, ce que j'ai pu voir comme viande saoul, des femmes venant chercher leur maris complètement alcoolisés, des hommes se pisser dessus, beurk, vous imaginez  :roll:
 
Toute mon enfance, je me suis forgé une conviction, ne surtout jamais faire à une femme, toutes les horreurs vues, subies auquel j'ai assisté  toute ma jeunesse.  :twisted:  
 
J'avais honte des hommes, de leurs comportements, enfants, j'ai généralisé.

Il me semble que Trevor a posté un sujet sur les fessés ou gifles sur enfants, bien sûr je suis totalement contre, jamais levé la main sur mes enfants, et encore moins sur une femme. 
De toute manière, j'ai une grosse voix, et avec un regard appuyé, ça a toujours suffit et ou une bonne explication, pas besoin de fessés :lol:

Sinon, pour le sujet, voir un couple se bisouiller, s'aimer, ça ne me dérange pas, au contraire, suis bien content pour eux, pas de pudeur, et bien content que les Francais n'aient pas la pudeur des asiatiques ou d'autres peuples, 
...

Quand je passe près d'un jeune couple qui s'embrasse ...
je m'arrête un instant, pour leur souhaiter "bon appétit !" ...

DouxBaiser.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bonjours mich

comme je n est pas put te cité je te laisse mon impression
comme tu le dit si bien de ne jamais porté la main sur sa famille et la preuve d un bon équilibre .

mais cela ne garantit pas que nos enfant face de même .

les influence sont nombreuse comme dans les familles ou a l extérieur qui est une jungle dangereuse , cela débute a la maternel entre enfant , puis aux CP , puis au lycée .

La masse d enfant qui vont dans nos école national , est simplement ingérable d une bonne éducation .

Les plus faible seront broyer renvoyer a une délinquance de rue , les plus intelligent trouverons un travail pour survivre et les autres seront des élites ou simplement employer de nos administration cela ne garanti pas qu il seront exemplaire

Jazzie 91 merci pour ton écrit .
je te rappelle qu"une femme ou un homme n est pas la propriété de l autre mais juste un soutien morale et amoureux, il en serait être autrement
Bonjour,
Je reprends un peu la notion évoquée par Sfinx ce qui consiste à dire qu'il ne faille faire d'amalgame entre violence conjugale (oui, je connais malheureusement ) et les pratiques de shibari.
Voir l'essai de Safe, Sane, Consensuel, l’évolution d'un shibboleth" de David Stein.). , pour ceux qui souhaite se documenter. (ce que j'en doute bien).
bonjours a tous

la honte :shock:

serait d être vent debout d une action de méprise .
de malveillance
de supériorité
de négation de dire
ext.........

la pudeur :wink:

de rien dire
de montré l exemple
de prendre sa responsabilité
d être honnête

A chacun sa responsabilité et de sont devoir
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bonjour,
Je vais rassurer Sfinx1 : je ne suis pas atteinte du Syndrome de Stockocholm , sauf que... je vais souvent chez IKea !
Je vais même lui dédier une photo ( prise par moi , une intuition peut-être ? )à l'effigie de son pseudo : Il figure en bonne place au musée archéologique d'Athènes et ornait une stèle funéraire -Il date de l'an 540 av.J.C.
Il semble qu'il ait perdu ses pattes avant , l' extrêmité de ses ailes et que sa face soit un peu "scratchée" comme on dit en anglais, mais il trône là , toujours aussi énigmatique , bien qu'ayant quelque peu perdu de sa superbe .
On ne saura jamais s'il en souffre !
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Merci.

Sourire.
Désoler hi ,hi :lol: :roll: