je ne résiste pas a vous faire découvrir cette vidéo !!! https://youtu.be/rhI5XGwlnaI
Ben oui, mais que veux tu, douze mille € par mois, pour ne rien faire, sauf des câlins à de jolies hôtesses, dans un Hilton quelconque lors des escales, et totalement épuisé par 20h de boulot par semaine !

Heureusement, il leur reste la gréve, pour se bouger un peu.

Plus sérieusement, 90% des accidents aériens, sont du à des facteurs humains.

Quand va-t-on les virer des cockpits ?

Ha oui ! Quand les clients se décideront a avoir confiance, dans une avionique, qui n'a aucun besoin de pilote à bord.

Tsss ...
pour 1 fois :D pas d'accord avec toi , je voyage beaucoup(en touriste) et je passe souvent des heures entre 2 avions.Ce métier de pilote mérite ce salaire et plus tenant compte des études et d'avoir 350 personnes dèrriere soit.Maintenant pour ce qui est des hotesses,..... ya bien des plombiers ou facteurs qui ....https://youtu.be/PhGA9n3mezw.
Pour une fois, pas d'accord avec toi non plus ! :D

Combien est payé un simple chauffeur de bus, qui transbahute plus de quarante personnes, sans aide à la navigation (je ne parle pas du GPS, c'est basique).

Non, il y a un léger décalage, dans la tête des gens.

On est en l'air, il faut un humain aux commandes.

On est à Lille, dans le métro, c'est normal, qu'il n'y ait pas de pilote à bord.

Curieux, non ?
non...
Oui ? :D
Malouloute quand les avions voleront sans pilote........j'arriverais a avoir une discution en MP sur ce site :lol:
Pour le MP, tout à fait ok, bien sûr.

Un petit truc, que tout le monde pourra partager ...

http://www.slate.fr/story/28659/pilote-mort-vol-avion

Ne pas oublier non plus la saga actuelle,des drones.

Il y a bien un pilote.

Mais, il n'est pas "dedans".

Ne pas oublier le MMR, non plus.

Je maintiens : Le pilote a un rôle bien plus "marketting", qu’efficace.

Il faudra juste que les mentalités s'adaptent. Ça va venir ...
je n'aimerai quand même pas être dans un A380 au moment de l'atterrissage alors que le pilote et le copilote sont mort ..
je ne suis déjà pas rassuré quand ils sont en bonne santé
et quand le personnel navigant commence à sombrer, c'est pas un bon présage ....

les drones se pilotent effectivement à distance, voir tout seul, mais vu pourquoi on les utilisent, si ils se crash on va pas les mettre en premier page, surtout qu'a 90% du temps, ils n'ont rien a faire là où ils se trouvent
et les drones sont d'origine prévu pour être piloté à distance, un avion de ligne, ça doit être un peu plus chaud ... quoique , il y a bien eu une ablation de la vésicule biliaire avec le patient à Strasbourg et le toubib à New York, après, faire voler un zing, pourquoi pas
et le drone c'est l'inverse de l'avion, c'est quand il se crash qu'il sauve des vie ;)

mais effectivement, je pense que dans un futur, voir proche, il n'y aura plus de pilotes dans les avions, ni dans les bus, ni dans les taxi, enfin nul part
qu'est-ce que ne ferait pas notre société pour supprimer des emplois ?

quand à leur salaire, je ne sais pas trop combien ils gagnent, beaucoup je présume
mais il y en a d'autre à raboter avant les pilotes de lignes
genre les footeux ou certains actionnaires qui n'hésitent pas a mettre une entreprise sur le carreau pour rajouter quelques million sur leur compte :x

par contre, quelqu'un a réussi à repérer le bouton de l'auto radio dans le cockpit ? :D
La 1ier fois que j'ai pris l'avion j'avais 6 ans ,
sur Paris-Londres , je voyageais sans mes parents
et j'avais donc ma petite pochette autour du cou avec mes identifiants ,
tout les gamins qui voyage seul connaissent ça ,
mais la c'était la premier fois .

Durant le vol les hôtesses nous on proposer a deux autre gamins et moi
d'aller visiter le cockpit , j'était super content
et je m'attendais a voir des pilotes en Ray-ban hyper concentré
communiquant avec la tour en tenant le manche a deux mains ,
ba pas du tout .

il avait carrément retourné leurs fauteuils
et ils buvaient des jus de fruits avec une paille en rigolant avec les hôtesses .
J'était scier , choqué , pris d'un vertige
a tel point que les pilotes ont vite repris leur sérieux
pour m'expliquer ce qu’était le pilotage automatique
pendant que les hôtesses tentaient de me détendre
en massant mes épaules tremblotantes .

je m'en suis vite remis bien sur ,
et arriver a London j'avais un aperçu de l'auto- pilote d'une Caravelle .
Mais j'ai jamais oublier ces quelque minutes de sidération .


Image