images.jpg




J'accuse est un drame historique franco-italien coécrit et réalisé par Roman Polanski, sorti en 2019. Il s'agit de l'adaptation du roman D. de Robert Harris, portant sur l'affaire Dreyfus.

photo-gaumont-1573576366.jpg



En 1894, le capitaine Alfred Dreyfus, officier français de confession juive, est condamné à la déportation à vie pour avoir fourni des documents secrets à l'Allemagne. Le commandant Marie-Georges Picquart, promu lieutenant-colonel et chef du Deuxième Bureau, découvre que le commandant Ferdinand Walsin Esterhazy est le veritable espion pour l'Allemagne et que son propre adjoint, Hubert Henry, sait que le véritable traître n'est pas Dreyfus mais Esterhazy, surnommé Dubois. Par devoir et sens de l'honneur, Picquart refuse d'obéir à ses chefs qui lui ordonnent d'étouffer l'affaire. Il est menacé, arrêté, emprisonné, mais persiste jusqu'à ce que la vérité éclate et que Dreyfus soit libéré et réhabilité. Pendant douze ans, cette « affaire » déchire la France de la Troisième République et fait scandale dans le monde entier.


1280x720_cmsv2_44f617e1-ef4b-575b-86e5-c218abbcae95-4302350.jpg


L'affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart, véritable héros oublié de l'Affaire Dreyfus. Au péril de sa carrière puis de sa vie, il n'aura de cesse d'identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.


Jean Dujardin : lieutenant-colonel Marie-Georges Picquart
Louis Garrel : capitaine Alfred Dreyfus
Emmanuelle Seigner : Pauline Monnier
Grégory Gadebois : commandant Hubert Henry
Hervé Pierre : général Charles-Arthur Gonse
Wladimir Yordanoff : général Auguste Mercier
Didier Sandre : général Raoul Le Mouton de Boisdeffre
Melvil Poupaud : Me Fernand Labori, avocat d'Émile Zola au civil, puis du capitaine Dreyfus devant le 2e conseil de guerre
Éric Ruf : colonel Jean Sandherr
Mathieu Amalric : Alphonse Bertillon, expert graphologue
Laurent Stocker : général Georges-Gabriel de Pellieux
Vincent Perez : Me Louis Leblois, ami de jeunesse du lieutenant-colonel Picquart



Film remarquable d'un très grand cinéaste.
Jean Dujardin est juste et émouvant.
A voir absolument.


unnamed 2.jpg




:D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Salut,

Une pensée pour tous les hommes et femmes victimes d'abus morales et sexuels

Voici le texte de l'article d'Emile Zola, intitulé "J'accuse" et publié le 13 janvier 1898 en première page du quotidien parisien L’Aurore sous la forme d'une lettre ouverte au président de la République. Le texte accuse le gouvernement de l’époque d’antisémitisme dans l’affaire Dreyfus.

https://www.nouvelobs.com/societe/20060 ... -zola.html
C'est drôle je pense à cette chanson tout à coup !

https://www.youtube.com/watch?v=YfiCzKPXxgg

J'accuse les hommes de crimes sans pardon
Au nom d'un homme ou d'une religion.
J'accuse les hommes de se croire sans limites
J'accuse les hommes d'être des hypocrites,
Qui jouent les durs pour enfoncer du beurre
Et s'agenouillent aussitôt qu'ils ont peur.
J'accuse les hommes de se croire des surhommes
Alors qu'ils sont bêtes à croquer la pomme.
City_Girl_1930_DVD.png



City Girl (l'intruse) est un film muet américain de 1930 réalisé par FW Murnau ,
avec Charles Farrell (Lem Tustine), Mary Duncan (Kate), David Torrence (Le père de Lem), Edith Yorke (La mère de Lem), Richard Alexander (Mac), Anne Shirley (Marie Tustine).

1h17 .

Il est basé sur la pièce "The Mud Turtle", écrite par Elliot Lester.


City_Girl_1.png



Minnesota, 1929, Lem Tustine, fils de paysan, se rend à Chicago à la demande de son père pour y vendre leur dernière récolte de blé.
Il y rencontre Kate, une jeune et jolie serveuse, malheureuse dans sa vie.

9d0386710054729a37a132e544539895.jpg


Lem et Kate, tombant réciproquement amoureux, décident de se marier immédiatement et d'aller vivre à la ferme des Tustine.
Cependant, le patriarche, dur et autoritaire, se braque contre Kate et refuse cette union.



a00010.jpg



Murnau tourna ce film sous le titre Notre pain quotidien après avoir réalisé Four devils, film hélas perdu.
Il réunit ici Charles Farrell et Mary Duncan, le couple de La femme au corbeau.
Charles Farrell est la grande vedette de la Fox que Frank Borzage avait aussi dirigé dans Lucky girl et Street angel.
Quand Murnau aura quitté la Fox le film sera remanié et prendra pour titre City girl.
Murnau ne réalisera plus ensuite que Tabou (remarquable!) , distribué après sa mort.

Ce film plein d'espoir, avec des plans magnifiques, dont cette scène pleine de fougue, des deux amants, à travers champ…


Image



C'est destiné aux amoureux du cinéma !
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Antoine, j'ai relu cette déclaration avant d'aller voir le film ...... A ce texte, Zola a ajouté une lettre à la jeunesse, c'est drole, j'ai fait le pendant avec le petit livre de Stéphane Hess, "indignez vous"

Quand à la qualité du film, certes c'est un bon film mais de là à lui donner autant d'importance, non. Juste un bon film.

L'affaire Polanski, c'est à la justice de trancher. Nous nous devons de dénoncer simplement.

J'aurai préféré que l'on nomme Au nom de la terre, Guillaume Canet était bien plus convaincant dans son rôle d'agriculteur qui essaie de s'en sortir.
Le film suivant n'est absolument pas “intimiste”, je demande l'indulgence des personnes familières de ce genre de cinéma, certes envoûtant.




images.jpg


Les interprètes :
Margot Robbie  (une sorte d'Adèle Haenel survitaminée !) : Dr Harleen Quinzel / Harley Quinn
est à l'origine du projet qu'elle produit.

Mary Elizabeth Winstead  : Helena Bertinelli / Huntress
Jurnee Smollett-Bell : Dinah Lance / Black Canary
Rosie Perez : Renee Montoya
Ella Jay Basco : Cassandra Cain



unnamed.jpg



sont apparemment, des femmes.
(Sous réserve de tests, réservés jadis aux athlètes soviétiques ambiguës et autres personnes suspectées d'êtres transgenres.)

et un représentant du sexe équivoque :
Ewan McGregor : Roman Sionis / Black Mask


Bande annonce VF :
https://www.youtube.com/watch?v=EJhiK5VotTY



Birds of Prey (et la fabuleuse histoire de Harley Quinn) est un film américain sorti en 2020.

Réalisation : Cathy Yan

Écrit par Christina Hodson.


Le synopsis fourni par la production du film, a une importance relative, en effet ce film est une oeuvre de “femmes pour les femmes”, produit, écrit, tourné et joué principalement par icelles.


Le film traite de l'émancipation d'Harley Quinn suite à sa séparation avec le Joker.

Au cours de cette aventure, elle croisera le chemin de trois femmes (Huntress, Black Canary et Renee Montoya) qui formeront le futur trio « Birds of Prey », et avec qui elle va affronter le sadique Black Mask.


image.jpg


Après sa séparation avec le Joker, Harley Quinn décide de s'émanciper et de prendre son indépendance. Mais maintenant qu'elle n'est plus sous la protection du célèbre Clown Prince du Crime, Harley réalise que beaucoup de monde veut sa peau à Gotham City et qu'ils peuvent maintenant s'attaquer à elle sans aucun risque de représailles. Parmi ses ennemis, il y'a Roman Sionis, alias Black Mask, le gérant narcissique et sadique d'un club de la ville.

Bla,bla,bla …



C'est un film jouissif, décoiffant, inouï, à voir même si vous êtes adeptes du Pr Raoult.



birds-of-prey-une.jpg




Vous pouvez le visionner en streaming gratuit sur de nombreuses plate-formes
ou attendre la fin du confinement. (6 semaines ou 6 mois ?)



:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
THE HUNT



hunt2020022710.jpg


bande annonce français :

https://www.youtube.com/watch?v=1udy19t0CFM


films-d-horreur-fantastique-5e4ab6f939d7f.jpg



La polémique avait enflé après deux fusillades survenues à Dayton et El Paso.

Universal et Blumhouse avaient alors décidé d'annuler la sortie du film.

"Le Hollywood gauchiste est raciste au plus haut point, et avec une grande colère et de la haine!", avait alors tweeté Donald Trump.

The Hunt connaît finalement une sortie en mars aux US et en avril chez nous.
"Le film dont on a le plus parlé cette année est celui que personne n'a encore vu" annonce Universal lors de la promo.


Film dénonçant les extrêmes, de droite ou de gauche.
Il se veut une charge bouffonne, violente à souhait.



the-hunt-photo-hilary-swank-betty-gilpin-1163737-large.jpg
the hunt

C'est une grosse blague, mais par les temps qui courent … (?)





à visionner en streaming gratuit sur les plate-formes
ou à la fin de la pandémie (mais quand, Mme Michu ?)



The Hunt ou La Chasse au Québec est un thriller américain réalisé par Craig Zobel, dont la sortie est prévue en 2020. Il s'agit d'une adaptation de la nouvelle Le Plus dangereux des gibiers (The Most Dangerous Game) de Richard Connell publié en 1924, déjà portée à l'écran dans Les Chasses du comte Zaroff (1932).



Synopsis
Des inconnus se réveillent bâillonnés en pleine nature. Ils découvrent rapidement qu'ils sont les candidats d'une chasse à l'homme grandeur nature orchestrée par de riches Américains qui ne désirent qu'une seule chose : chasser et abattre, par snobisme ou mépris de classe, des citoyens pauvres issus d'états ruraux comme des animaux.
Mais cette partie dégénère lorsque l'une des proies, Crystal, décide de lutter pour sa vie en tuant les chasseurs.



Betty Gilpin : Crystal
Ike Barinholtz : Staten
Emma Roberts : Yoga
Hilary Swank : Athena
Justin Hartley : Trucker
Glenn Howerton : Richard
Amy Madigan : Ma
Ethan Suplee  : Gary
Macon Blair ) : Envoy



ob_8e82fa_1mqy25hijtutn0n50lzpq8uid3i.jpg








index.jpg




:D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Le Cas Richard Jewell


2.jpg


Bande annonce :
https://www.dailymotion.com/video/x7ryfff



Le Cas Richard Jewell (Richard Jewell) est un film américain réalisé par Clint Eastwood, sorti en 2019.
Il s'inspire de l'histoire vraie de l'agent de sécurité Richard Jewell qui réussit à empêcher une attaque terroriste durant les Jeux olympiques d'été de 1996 avant d'en être à tort suspecté.




Synopsis :
Richard Jewell a toujours voulu travailler pour les forces de police, qu'il admire.
En juillet 1996, il fait partie de l'équipe chargée de la sécurité des Jeux olympiques d'été de 1996 d'Atlanta.
Il est l'un des premiers à découvrir la présence d'une bombe dans le parc du Centenaire lors d'un concert. L'explosion fait deux victimes et une centaine de blessés.
Mais l'intervention de Richard a sauvé de nombreuses vies.
Très vite, les médias font de lui le héros.
Mais quelques jours plus tard, la journaliste Kathy Scruggs de The Atlanta Journal-Constitution révèle que le FBI le suspecte finalement d'être le poseur de bombe, à l'instar d'un agent de sécurité qui avait posé une bombe dans un bus en marge des Jeux olympiques d'été de 1984 à Los Angeles.
Richard devient alors l'homme le plus détesté du pays, au grand désespoir de sa mère Barbara « Bobi » Jewell. Richard contacte alors l'avocat Watson Bryant, rencontré dix ans auparavant, pour l'aider.



Actrices/acteurs choisi(e)s par Clint (toujours aussi méticuleux !) :
Paul Walter Hauser  : Richard Jewell
Sam Rockwell  : Watson Bryant
Kathy Bates  : Barbara « Bobi » Jewell
Jon Hamm : Tom Shaw
Olivia Wilde ) : Kathy Scruggs
Ian Gomez  : l'agent fédéral Dan Bennett



Clint Eastwood, glandeur, mannequin, maire, metteur en scène, est un républicain bon teint.
Pas plus à droite que les démocrates (ces anges du bon goût).
Pas plus à gauche que Bernie Sanders, qui lui est social démocrate.

Il fut le grand copain de Jean-Pierre Mocky du temps des vaches enragées, à Paris, où ils couraient la gueuse et le cacheton.

La seule femme à l'avoir troublé, (c'est lui qui le dit) à un point, j'vous dis pas, fut Jean Seberg.
Dans la Kermesse de l'Ouest, de Joshua Logan (film, que j'adore et boudé par les esthètes de l'art) il eut la possibilité de réaliser « en vrai » les scènes d'intimité avec cette belle créature pas trop conne.

Que dire de plus ?
A oui, le film !
Et bien c'est une réussite (un peu téléphoné), qui démontre qu'un état est forcément policier, et que « policier » c'est un problème toujours pas résolu ...




:wink: :roll:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Vous avez être happé par le thriller polonais le Fléau de Breslau, un film truffé d’actions mais qui vous plongera aussi dans les tréfonds de l’âme humaine avec des meurtres particulièrement sanglants. 
Réalisé par Patryk Vega et produit en 2018.



7868251.3.jpg



Une sombre énigme à résoudre
Après la découverte d’un corps cousu dans une peau de vache, Helena Ruś, officier de policier de Wrocław, enquête sur l’auteur de ce crime particulièrement brutal.
Il s’avère que le tueur qui se cache derrière ce crime se révèle être un serial killer qui suit un rituel vieux de deux siècles.
Il s’astreint à commettre un meurtre spectaculaire tous les jours à 18 heures selon “la semaine des damnés” où dépravation, viol, corruption, diffamation, oppression et perfidie sont les maîtres mots.



AAAABRjo4AAENpigC6k3OM4iYBZ6-YvrnTIKyB9-ZiBQUGGLHbb5K4DtgxyCP3iv9k7rhXGNtiihUq6dN0zurW3-P_bQohLN.jpg


“Vous voulez dire que cinq autres personnes vont mourir cette semaine ?- Quatre, dimanche c’est congé”
Une véritable course contre la montre est alors amorcée. 


Le Fléau de Breslau met en vedette Małgorzata Kożuchowska, Daria Widawska, et Katarzyna Bujakiewicz. 


qraWED8zMqfyoWjTjtwHBgMBVhK.jpg


Bande annonce :
https://www.youtube.com/watch?v=jmYciyo3Ges







Adepte du capitaine Marleau, fuyez !
Là, on est pas sur un tout autre niveau d'enquête et d'images.
L'atmosphère est sombre, les prises de vue chiadées, dans l'action, sans concession avec des scènes inattendues.... jusqu'au gore (interdit au moins de 18 et ça se comprend).



Un vrai thriller bien noir qui m'a parfois rappelé l'ambiance des Rivières Pourpres ou de Seven. Certains réalisateurs français pourraient clairement en prendre de la graine.
(Caroline G.)







:twisted: :twisted: :roll: :arrow: :D :D :D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
AMERICAN WOMAN


American Woman01.JPG



bande annonce :

https://youtu.be/tPxGkNkDvBg



Synopsis :

En 2003, dans une petite ville rurale de Pennsylvanie, une jeune adolescente, Bridget, disparaît sans laisser de traces et laisse derrière elle son petit garçon encore bébé, Jesse.
La mère célibataire de la disparue, Debra, le prend en charge et tente d'alerter la police en soupçonnant le père de l'enfant, un certain Tyler, comme le responsable de la disparition de sa fille.

american-woman-sienna-miller-sky-ferreira.jpg


Mais, faute de preuves pour l'incriminer, l'affaire est non résolue.
Quelques années plus tard, Debra élève toujours Jesse et elle enchaîne les relations amoureuses tumultueuses, entre un petit ami violent, un maîtresse amoureuse d'elle et un époux infidèle.
Après avoir abandonné son métier de caissière dans un supermarché, elle a repris ses études et, toujours hantée par la disparition inexplicable de Bridget et suspicieuse envers le toxicomane Jesse, tente de construire une nouvelle vie stable avec son petit-fils. Jusqu'au jour où, 11 ans après, un inspecteur de police lui apprend la vérité sur sa fille, tuée par un tueur en série, et dont la dépouille a été retrouvée...


Distribution :

Sienna Miller : Debra Callahan
Christina Hendricks : Katherine
Aaron Paul : Chris
Amy Madigan : Peggy
Pat Healy : Ray
Will Sasso : Terry
Sky Ferreira : Bridget Callahan



ima123.jpg



Excellent film. A voir !
Plus que le synopsis laisse deviner, les réactions intimes d'une femme blessée.
Interprètes remarquables.


:D
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Bodies_.jpg




Funeral Killers (沉默的證人 Chen mo de zheng ren) est un thriller sino-hongkongais réalisé par Renny Harlin, sorti en 2019.


Lors d'un réveillon de Noël pluvieux, Chen, médecin légiste, s'isole avec son assistante Lynn, pour autopsier un cadavre.
Mais leur routine est chamboulée lorsque trois hommes masqués et armés pénètrent dans la morgue.
Ils les obligent à retirer une balle logée dans le cadavre d'une call-girl, qui n'est d'autre que la fille du patron de la Triade.
Dès lors, Chen comprend qu'ils veulent faire disparaître la preuve en leur faisant croire que la balle a traversé son corps et qu'elle est toujours sur le lieu du crime qu'ils ont commis.
Mais lorsqu'ils découvrent qu'il tente de les manipuler, ils deviennent de plus en plus violents avec eux.
Mais Chen et sa collègue réussissent à se libérer et, secondés par le gardien de sécurité, de les piéger pour les éliminer...



Bande annonce :
https://www.dailymotion.com/video/x7u2ile

4698779.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg




Nick Cheung : Chen Jia Hao
Richie Ren : Santa
Yang Zi : Lynn
Carlos Chan : Elf
Ma Shuliang : oncle Jin
MC Jin : Wei Zai
Jiayi Feng : Rudolph


Une réussite, haletant, réalisation parfaite,
interprétation au top !
:D

Pulp Fiction de Tarantino, c'est très bien, Funeral Killers c'est mieux !
(d'après moi )
:D


:arrow: :wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
ANNA AND THE APOCALYPSE


1128490.jpg


Bande annonce :
https://www.youtube.com/watch?v=BL58c5q622o



Anna_and_the_Apocalypse.0.jpg


Anna and the Apocalypse est un film musical zombie de Noël britannique réalisé par John McPhail à partir d'un scénario d'Alan McDonald et Ryan McHenry basé sur le court métrage Zombie Musical de McHenry 2010 BAFTA .

Il met en vedette un casting d'ensemble de jeunes talents largement inconnus, dont Ella Hunt , Malcolm Cumming, Sarah Swire, Christopher Leveaux, Marli Siu , Ben Wiggins, Mark Benton et Paul Kaye .

À Little Haven, en Écosse, Anna Shepherd est sur le point de terminer ses études et prévoit de voyager pendant un an avant d'aller à l'université, au grand dam de son père veuf Tony.

Ses amis font face à leurs propres problèmes: son meilleur ami et artiste John est secrètement amoureux d'elle, le cinéaste en herbe Chris se débat avec un devoir de classe, et l'élève de transfert Steph essaie de faire rapport de sa justice sociale devant le vice-principal tyrannique M. Sauvage.

Nick, la soirée d'un soir d'Anna, lui rend également la vie difficile.
La nuit du spectacle de Noël de l'école, dans laquelle la petite amie de Chris Lisa se produit, Anna et John travaillent dans le bowling local et Chris et Steph sont allés au refuge pour sans-abri pour filmer l'histoire de Steph.


anna_lead.jpg


Pendant ce temps, une infection zombie commence à se propager et Lisa, Tony, la grand-mère de Savage et Chris sont bloqués à l'école. Anna et John se lient au sujet de ses plans après l'obtention du diplôme après le travail.

Le lendemain matin, Anna et John partent pour l'école, complètement inconscients du chaos zombie qui les entoure. Lorsqu'ils rencontrent un zombie déguisé en bonhomme de neige, Anna le décapite avec une balançoire.



Une bande originale composée de 13 chansons du film est sortie le 23 novembre 2018.



Que dire de plus ?
C'est une réussite, un patchwork de bonheur !
:D :D :D


anna-and-the-apocalypse-1-e1544646132830-768x389.jpg



:wink:
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.