Zeno86 a écrit : L'amour c'est quand les soupirs de l'un deviennent une tempête pour l'autre!"

C Mézigue

Mon dieu que c'est bien dit !
Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l'autre s'en serve pour affirmer sa force.
Cesare Pavese
Belliza a écrit :
Zeno86 a écrit : L'amour c'est quand les soupirs de l'un deviennent une tempête pour l'autre!"

C Mézigue

Mon dieu que c'est bien dit !


Merci Belliza!
C'est du vécu et pas que de la littérature!

@Marie93

Cette citation est dans mon profil... :D
posecafet a écrit : Alors pour tout vous dire ,et ne voulant pas me faire lyncher,  j'ai cherché si le sujet avait été abordé , j'ai pas trouvé,  mais je crois que je vais me faire lyncher quand même,  bref,  oui c'est quoi l' amour pour vous exactement ?? personne ne peux y répondre vraiment dans l' affirmative j' avoue que j'ai lu pas mal à une certaine période à ce sujet sur(les sentiments)  bref la panoplie sur l' amour !! J'ai fini par me lasser,  ne trouvant pas réellement de réponse à mes interrogations...  Et du fait j'ai fini par ne plus m' interroger du tout sur ce sujet tout simplement ,par contre ce que j'ai retenu ( lu)que c'était surtout la rencontre de deux fantaisies et de deux épidermes( un truc comme ça)  de machin- truc, que l'amour c'était pour les pauvres( dans un film dernièrement) ( moins facile =moins d'argent) je développe pas ( hein)que les sentiments c'est une histoire de faiblesse..  bon voyez ce que je veux dire..  c'est pas de moi tout ça et je ne pense pas à être la seule à avoir entendu ce genre de propos un jour ou l' autre dans nos vies, c'est vrai que des personnes comme moi,  réaliste/ pragmatique /fataliste,.. ect,  on serait du genre septique sur le sujet , l'amour c'est éphémère,  ça passe,  ça trépasse même,  c'est un jeu de dupe,  c'est une vue de l'esprit,  on court après et un jour on s' en lasse, l'amour n' est que chimère  en définitif ( si on est honnête avec soi- même)   je sais je viens avec mes gros sabots ( briser vos rêves) peut-être,  mais non pas du tout,  c'est vos rêves ( je respecte) mais ce ne sont pas les miens,  c'est tout,  j'ai le droit aussi ?? et pour tout dire je ne cherche pas à vous être antipathique exprès  , c'est pas le but,  c'est juste un avis comme un autre,  et je ne vous dirais pas que je ne parlerai qu'en présence de mon avocat ( j'ai pas les moyens) et surtout que 3 ms/ jours)  voilà en espérant ne pas avoir ébranler quelques certitudes,  en tout cas je n'en ai aucune moi- même et non je ne suis pas à plaindre ( pas plus que vous) pour vous dire ce quoi en quoi je crois moi et sur ces mots,  mon credo c'est " gentillesse/ simplicité/ complicité  :P
Et bof pour les fautes ( secondaire ) :wink:


Ha ha j'aime beaucoup!
c'est quoi l'amour? impossible à définir rationnellement mais la seule chose qu'on peut savoir c'est quand on aime...il fait très très beau, mais alors très beau.
Compliquer, pas facile mais peut être pas faut

i]Selon le bouddhisme, il y a quatre composantes de l’amour véritable.

1— Maitrî, qui peut se traduire par bonté aimante, bienveillance.
La bonté aimante n’est pas seulement la volonté de rendre une personne heureuse, d’offrir de la joie à cette personne aimée. C’est la capacité d’offrir de la joie, du bonheur, à la personne que vous aimez ; car même si vous avez l’intention de l’aimer, votre amour peut faire souffrir cette personne.
Il faut de l’entraînement pour pouvoir aimer correctement ; et pour pouvoir offrir du bonheur, de la joie, vous devez pratiquer le regard profond dirigé vers cette personne-là. Parce que si l’on ne comprend pas la personne, on ne peut pas l’aimer correctement. La compréhension est l’essence de l’amour. Si l’on ne peut pas comprendre, on ne peut pas aimer. Tel est le message du Bouddha. Si le mari, par exemple, ne comprend pas les difficultés les plus profondes de sa femme, son aspiration la plus profonde, s’il ne comprend pas sa souffrance, il ne pourra pas l’aimer comme il faut. Sans compréhension, l’amour n’est pas une chose possible.
Comment faire pour comprendre une personne ? Il faut avoir du temps, il faut pratiquer le regard profond dirigé vers cette personne. Il faut être là, attentif, il faut observer, il faut regarder. Et le fruit de ce regard profond s’appelle la compréhension. L’amour est une chose véritable s’il est fait d’une substance appelée compréhension.

2— La deuxième composante de l’amour véritable est la compassion : Karunâ.
Ce n’est pas seulement la volonté de soulager la douleur chez une autre personne, mais la capacité de le faire. Il faut pratiquer le regard profond pour bien comprendre la nature de la souffrance de cette personne, afin de pouvoir l’aider à se transformer. La connaissance, la compréhension sont toujours à la base de la pratique. La pratique de la compréhension, c’est la pratique de la méditation. Méditer, c’est regarder profondément dans le cœur des choses.

3— La troisième composante de l’amour véritable, c’est la joie : Muditâ.
S’il n’y a pas de joie dans l’amour, il ne s’agit pas d’amour véritable. Si l’on souffre tout le temps, si l’on pleure tout le temps et si l’on fait pleurer celui ou celle que l’on aime, ce n’est pas véritablement de l’amour, c’est même son opposé. Si dans votre amour il n’y a pas de joie, vous pouvez être certain qu’il ne s’agit pas d’amour véritable.

4— La quatrième composante est Upékshâ, l’équanimité, ou bien encore la liberté.
Dans l’amour véritable, on obtient la liberté. Quand on aime, on offre la liberté à celui ou à celle qu’on aime. Dans le cas contraire ce n’est pas de l’amour véritable. Il faut aimer de telle sorte que la personne aimée se sente libre, non seulement autour d’elle mais aussi à l’intérieur. « Chéri(e), as-tu assez d’espace dans ton cœur et autour de toi ? » Voilà une question intelligente pour vérifier si votre amour est une chose véritable.

Thich Nhat Hanh
[/i]
@ heureuse: :D . Je vois que toi aussi, tu te réfères à ce maître vietnamien.
je l'aime beaucoup parce qu'il est très accessible pour les occidentaux que nous sommes. :D
Certes je n'ai pas lu tout ce qu'il y avait avant !!!
18 pages ... c'est trop pour moi !!!

Mais j'ai une définition très simple de l'amour :

c'est juste quand ...
on se sent ... différent,
fort et fragile à la fois,
grand et minuscule,
et qu'une voix vous fait frémir ... de peur et d'envie,
vous trouble au point de se demander ... s'il fait jour ou nuit ,

bref ... d'être "amoureux" et de ne pas s'en être encore rendu compte !!
et de vibrer ... oui , simplement ... de vibrer !!

et le pire c'est que souvent on n'ose pas ... le dire ...
HS
@ HS : :D . En un seul mot, un seul, tu as tout dit : VIBRER ! :D :D :D
Ben oui ... c'est simple .....
On le sait, lorsque ça nous arrive.

On se sent belle, beau, plus intelligent(e), spirituel(le), parce qu'on est aimé

Plus tolérant et indulgent aussi, parce que l'on aime...

Partager ces petits et grands bonheurs qui ne se vivent qu’à deux.

L’amour, lorsqu’il nous heurte, nous isole affectivement du reste du monde.
Comme un gaz, il occupe tout le volume qu’on lui octroie, il est là, présent sans cesse, on devient insensible à toutes stimulations du monde extérieur, psychologique ou physique, et sans faire aucun effort, on a de cesse de se voir dans le regard de l’autre, et d'être suffisamment près, l'un de l'autre, pour partager en avares, comme un cadeau précieux, l’air que l’on respire… :)
C'est joliment dit Météorite ... ça donne envie :D
Envie de le revivre en tout cas :wink:
J'espére pour toi aussi... :)
meteorite a écrit : On le sait, lorsque ça nous arrive.

On se sent belle, beau, plus intelligent(e), spirituel(le), parce qu'on est aimé

Plus tolérant et indulgent aussi, parce que l'on aime...

Partager ces petits et grands bonheurs qui ne se vivent qu’à deux.

L’amour, lorsqu’il nous heurte, nous isole affectivement du reste du monde.
Comme un gaz, il occupe tout le volume qu’on lui octroie, il est là, présent sans cesse, on devient insensible à toutes stimulations du monde extérieur, psychologique ou physique, et sans faire aucun effort, on a de cesse de se voir dans le regard de l’autre, et d'être suffisamment près, l'un de l'autre, pour partager en avares, comme un cadeau précieux, l’air que l’on respire… :)


Bien vrai Meteorite, c'est exactement ça, j'ai les deux pieds dedans :wink:

Je vous souhaite sincèrement de le vivre ou re-vivre, j'arrête club50 pour une durée indéterminée, fini la farniente, les affaires reprennent.  8) :arrow:
Bah Mich !!! et mon restau ?? :wink:
Bonne continuation alors :D
Dans tes affaires, et dans ton bonheur! :)
cron