je suis asexuelle
il est difficile de rencontrer les hommes, sans provoquer leur attirance sexuelle pour moi, car je n'éprouve pas le désir de sexe (ni le dégoût)
je n'ai pas de problèmes hormonaux etc. je suis toujours comme ça
et j'ai vu que ce phénomène est de plus en plus découvert et courant
j'aime le romantisme, l'amitié masculine mais malheureusement cela peut affecter l'autre. je ne sais plus comment réagir, comment me comporter devant cette relation ambigüe
je cherche des solutions, ou une autre façon de les aborder
si vous êtes comme moi ou que vous avez connu une personne comme moi, pouvez-vous m'apporter quelques conseils ou témoignages ?
merci beaucoup
à bientôt !
Joëlle
bonjour,

je ne peux t'aider mais juste te dire que j'ai cru que je l'étais aussi jusqu'à mon 1er orgasme .... c'était il y a bien longtemps ... :?
carlyves88 a écrit : bonjour,

je ne peux t'aider mais juste te dire que j'ai cru que je l'étais aussi jusqu'à mon 1er orgasme .... c'était il y a bien longtemps ... :?

merci carlyves de m'avoir répondu :)
c'est très sympa de ta part
je te souhaite belles rencontres amoureuses (sourire)
Joëlle
Bonsoir,

Etre asexuel ou ne pas être, telle est la question. Jeune, ça peut poser un problème, si on veut faire comme tout le monde, avoir des enfants avec la femme ou l'homme avec qui on entretient une relation dite, normale.
Personellement je trouve l'asexualité comme une libération, et j'aimerai en être, si j'ose dire. Ce n'est pas un maladie, ni une infamie.
Je veux dire par là qu'à l'âge que j'ai, 53 ans, il ne faut guère se faire d'illusion. Moi qui ne suis pas asexuel, qui aime les femmes plus que de raison, mais la gardant tout de même sur les épaules, je dois me rendre à l'évidence, l'âge fait plus de mal qu'une asexualité assumé.
Car c'est de cela qu'il s'agit, en fait, assumer son état, quel qu'il soit.
L'asexualité n'est pas une tare.
bonsoir jolie Joelle,

prends-tu des médicaments?
car j'ai connu des femmes se disant asexuées mais cet état était dû à la prise de médicaments.
bises.
Ce thème de l'asexualité est très intéressant parce qu'il nous amène à considérer notre rapport à la norme. Celui qui a intégré qu'il faut avoir 3 orgasmes par semaine par ex, va considérer que ne pas en avoir, ni en vouloir est fâcheux et qu'il faut absolument trouver une cause, sous-entendu pour y rémédier, par ex. une prise de médicament qu'il faudra cesser pour voir le désir sexuel revenir, sans se demander si son désir sexuel à lui n'est pas le fruit d'un conditionnement sur la virilité et la féminité?
Dans les magazines, chantres de l'info facile, de la pub et de l'uniformité, par ex. il est toujours fait état d'un individu équilibré qui a forcément des relations sexuelles, pourtant dans la vie de chaque être humain, il est un moment où ce qu'on appelle "faire l'amour" cesse, s'il a un jour commencé.
Est-ce pour autant que cet individu est moins vivant? Non, mais désormais il échappe à la norme qui nous fait croire que pour être heureux, il faut consommer, voyager, regarder la télé, faire du sport, baiser, bref qui nous musèle en tant que bons consommateurs bien serviles, prêt à acheter n'importe quel produit et n'importe quel service pour être conforme.
C'est vrai que s'octroyer la liberté de ne pas être dans la norme se paie cher dans notre société. En effet, tout sera alors fait pour vous faire croire que vous avez un problème auquel elle pourra rémédier si vous vous conformez, le Viagra et ses dérives, en est l'exemple parfait.
Merci Kalamine je trouve ton commentaire excellent :D
Je pense qu'il y a des périodes dans la vie d'une femme où il n'y a plus d'envie, ou cela n'a plus aucune importance et où les priorités sont ailleurs.
Peut-être aussi qu'avançant en âge et qu'en s'installant dans une vie solitaire tout cela nous passe carrèment au-dessus de la tête...
Les relations entre hommes et femmes doivent-elles se réduire à cela pour être intéressantes et enrichissantes ?
Doit-on forcément rentrer dans un modèle de vie normée ?
merci beaucoup kalamine
votre message est très sensé et il m'a mis un vrai baume dans mon cœur
belle journée à vous
Joëlle
bandicoot a écrit : Je pense qu'il y a des périodes dans la vie d'une femme où il n'y a plus d'envie, ou cela n'a plus aucune importance et où les priorités sont ailleurs.
Peut-être aussi qu'avançant en âge et qu'en s'installant dans une vie solitaire tout cela nous passe carrèment au-dessus de la tête...
Les relations entre hommes et femmes doivent-elles se réduire à cela pour être intéressantes et enrichissantes ?
Doit-on forcément rentrer dans un modèle de vie normée ?


D'accord avec toi bandicoot mais tu peux aussi ajouter "dans la vie d'un homme" même si cette période de "chasteté" est en général plutôt subie...
Par ailleurs on entend ici ou là qu'une vie sexuelle active est plutôt un facteur de bonne santé! j'envie ces veinards (es)! :D
Notons au passage que les moines ou nonnes qui ont fait voeux de chasteté ne semblent pas avoir l'air d'en souffrir... (enfin j'espère) :lol:

Pour conclure, la "chasteté" si elle est choisie ne pose pas de problème particulier mais quand ce n'est pas le cas....
Bonjour,

Joelle, j'ai pris le temps de relire ton 1er message pour etre sure de pas etre hors sujet …

donc tu cherches une solution ...pourquoi, d'entrée de jeu tu ne leur dis pas a ces messieurs que tu rencontres amicalement que tu es ainsi .. ?

ou alors tu te fais froide comme un congélo ...mais tu écris que tu aimes le romantisme donc ça va coincer :/


je te trouve jolie ...donc a tes RDV mets un vieux jogging et des basketts ...et te maquille pas ....



Joelle je me mets a ta place et je me creuse la tête pour trouver une parade face aux envies et desirs de ces messieurs ...mais sincèrement je les comprends quand on te voit on doit pas pouvoir s'empecher d'y penser :/


Je t'embasse joelle ...moi aussi j'ai bien aimé les précedents commentaires ...

bonne journée :)
@carole, prends le temps de regarder le profil de Joëlle, tu verras qu'il est ecrit clairement qu'elle recherche un ami pas un amoureux.
Bise a toi.
oui mafell et toi si tu prends le temps de bien lire mon commentaire tu verras que j'ai écrit le mot "amicalement " :(

bref ….
@zeno,
Au moment même où je publiais ma première intervention sur ce forum je voulais inclure les hommes qui peuvent aussi passer par des périodes de " chasteté", mais trop tard le message était envoyé.
Que ces périodes soient subies ou volontaires, à long terme, elles deviennent naturelles et ne posent finalement de problèmes qu'à ceux qui ne les connaissent pas.
De tous les sevrages il est le plus facile à réaliser et ne cause aucun dommage sur la santé mentale ou physique !
Il semble, cependant être tabou d'en parler ouvertement, au risque de passer pour une bête curieuse digne d'un sujet d'étude dans une société où tout n'est que paraître et performance.
Les célibataires et les centenaires étant de plus en plus nombreux, il serait temps d'accepter cet état de fait.
@carole,
J'ai vien lu ton com. Mais tu n'as pas compris le mien ou je me suis mal exprimé.
Je veux dire avec mon com que sur le profil de Joëlle c'est bien precisé qu'elle est à la recherche d'un ami, voire un tres bon ami.
Et donc les messieurs qui la contactent, ici bien sur, doivent tout lire jusqu'au bout et pas se contenter de lire les premieres lignes.
Sinon forcement ca va coincer quelque part.
Bise bonne journee a toi.
:) :)
cron