Relevé dans doctissimo:
 Certaines graisses saturées constituent un handicap de poids... cholesterol-manger-fromage Il faut savoir que tous les fromages ne contiennent pas la même quantité de matière grasse. Par exemple, si 40 g d'emmental fournissent environ 11 g de lipides, la même quantité de chèvre frais n'en apporte que 2,4 g, alors qu'un morceau de camembert fermier avoisine les 30 g.

Je suis accro au fromage de chèvre, ça tombe bien!  Pour les autres, c'est comme l'alcool: à consommer avec modération pour tous ceux que leurs gènes sont en train de rattraper.
Mais en premier lieu, ne croyez vous pas que d'autres aliments sont beaucoup plus problématiques?
A commencer par l'andouille et les frites en Bretagne :mrgreen: 
A chaque région son gros apport calorique et de graisses saturées. 
bsr anja,
tu ne crois pas si bien dire : je découvre depuis avril les menus anti cholestérol et pour moi qui si friande de fromage, c'est un calvaire !
En Haute-Savoie difficile de résister au bonnes recettes d'hiver aux fromages : gratin savoyard, tartiflette, berthou, raclette et celles à la viande comme les diots, jambon de Savoie, saucisson de montagne et les desserts comme les rissoles savoyardes aux poires !   :mrgreen: :mrgreen:  
Et les raclettes, et les bons gratins... J'ai suspendu l'abonnement...progressivement, et je m'en porte bien. Le problème, c'est plus l'entourage que soi-même je trouve.
Bon courage Carard! 
Tu as raison Anja, mon entourage est désormais habitué à m'entendre dire non à la flamiche  au maroilles, à la carbonade flamande, à la tarte au sucre, aux frites maison et autres richesses régionales en matière de graisses saturées...
Question de survie et surtout la sensation de ne pas m'empoisonner! 
Les fromages ici ont autant d'or dans le goût que dans le " parfum" ... Le " vieux Lille" en est un exemple étourdissant !!! Plus que le Maroilles qui, à la cuisson, perd beaucoup d'odeur et gagne en douceur!

De temps en temps, un petit cadeau: un repas en estaminet pour une quiche au maroilles avec une salade maison,  et, bien sûr, avec une bière ... Mais la digestion est longue !!!! Donc pas de repas le soir! 
La bûche de chèvre est plus calorique qu'un autre fromage de chèvre qui se limite à 22%, rien de tel que de se renseigner au rayon fromagerie avant d'effectuer son choix , dans un moment creux, afin de ne pas trop ennuyer les vendeurs , et de les interroger.Les fromages qui y sont vendus sont de façon générale , plus frais, moins trafiqués que ceux vendus dans le rayon des fromages dans le même magasin !
Si je me fais une raclette ,extra de l'année , j'utilise le morbier, moins  calorique et plus "fleuri", une idée comme une autre .
J'ai visité une fabrique de Vieux Lille très connue , je ne tiens pas à en goûter: j'ai vu , j'ai cru!!!lol :mrgreen:.Pour les rares gratins c'est le parmesan qui est utilisé , toujours pour la même raison . 
Sans frites chez moi ..................pas de cholestérol .Est ce résultat ?je ne sais, mais le résultat est là !!!Bonne journée  
Bonne idée que cette utilisation du morbier! Ce fromage n'a pas le prestige du Comté, mais j'aime bien en présenter un petit morceau sur un plateau de fromage lorsque j'ai des invités.
Chez moi, pas de frites non plus. A la maison, on mangeait du riz presque tous les jours (non, pas de problèmes de transit grâce aux légumes qui accompagnent). Par contre, le fait de passer plus tard à des repas plus riches en graisses au self m'a posé des problèmes, en particulier dans le Nord où les frites faisaient partie du quotidien. Mon organisme n'a pas été d'accord du tout et me l'a fait savoir. :mrgreen:

Les populations qui se sont accoutumées à une nourriture frugale accusent mal le coup lorsqu'elles modifient leurs habitudes alimentaires en une génération. C'est ainsi que l'on retrouve parmi elles un taux très élevé de diabète et d'hypercholestérolémie, et ceci d'autant plus que la "malbouffe" les touche plus sévèrement en abondance que dans des pays où les consommateurs sont plus avertis. 
Moi je n'ai jamais fait attention à ce que je mange. 
Je suis très "charcuterie" et suis capable de descendre un demi pot de rillettes ...en apéro ...
Camembert, frites et autres cassoulets à la graisse d'oie ... Miam !!
J'ai le même poids depuis une cinquantaine d'années - raisonnable -  et mes dernières analyses sont excellentes ... Je sais, c'est pas juste ! À moins que ce soit le whisky qui dissolve les graisses ?    :lol:
Mesdames , je vous admire , et vous trouve courageuses de savoir dire non !
Moi , je ne peux pas ..... et ne veux pas !! 
Si c'est pour ne pas profiter des bienfaits de nos régions , se priver de bonnes choses et de succulents produits , alors , creusons le trou tout de suite .
On a essayé de nous priver de tout !
Un par un , tous les produits y sont passés !
Le pain : Un jour , c'est bon , et 10 ans après , on nous dit qu'il ne faut plus en manger .
Puis , çà a été le tour du cochon , du poulet , du boeuf ....
Les légumes pas Bio , c'est pas bon , les légumes Bio , c'est pas bon !  
C'est au tour du lait et des produits laitiers ... Le fromage .... Dans le premier pays du fromage ?
Avec 365 type de fromages , un par jour , que l'on ne nous enlève pas çà !! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Manger , pas manger
Boire , pas boire
On finira tous au même endroit !
Bon appétit

PS : J'ai un p'tit saucisson à cuire , patates aux cendres à midi ( enfin , quand je dis " midi " , 14 h , plutôt !! )   
Eh bien tu vois Didier, on vient de se trouver un point commun ! :lol: :lol: :lol:   Bon appétit !!!!
La semaine dernière j'ai acheté du beurre à ... 60% de MG ! D'habitude je l'achète fabrication locale mais là, il n'y en avait plus et j'ai pas fait gaffe.... Je ne savais même pas que ça,pouvait exister.
Coup de gueule ! Si j'achète du beurre ce n'est pas pour avoir une espèce d'ersatz blanchâtre et dont le goût ne ressemble pas à grand chose . De plus il n'est pas moins cher, bien sûr et les 40% de MG manquants vont aller dans la crème fraîche qui sera elle aussi vendue ... C'est pareil pour tous les laits allégés, demi écrèmés etc...
J'en ai marre qu'ON prenne soin de ma santé à ce point !!! De plus en plus d´interdictions , de mises en garde de toutes sortes, ça me saoule ! Laissez nous VIVRE notre vie comme on l'entend car si c'est pour faire des centenaires qui finiront par crever de faim par manque d'une retraite suffisante, je ne vois pas l'intérêt ..et aurons nous encore le droit au suicide ? 
Chrissoune a écrit : Moi je n'ai jamais fait attention à ce que je mange. 
Je suis très "charcuterie" et suis capable de descendre un demi pot de rillettes ...en apéro ...
Camembert, frites et autres cassoulets à la graisse d'oie ... Miam !!
J'ai le même poids depuis une cinquantaine d'années - raisonnable -  et mes dernières analyses sont excellentes ... Je sais, c'est pas juste ! À moins que ce soit le whisky qui dissolve les graisses ?    :lol:



La graisse d'oie n'est pas un problème, c'est  ce qu'on prouvé les études sur l'alimentation dans le sud ouest, pas plus que le ghee dans l'alimentation indienne.

 @Didier, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. D'abord, il ne s'agit pas de céder à une mode,ou de tomber dans des pocédés maniaques, mais de rester dans la ligne de l'alimentation qu'ont connue nos ancêtres les plus proches qui ne sont pas obligatoirement de la lignée des Gaulois :lol:
Ce qui ne veut pas dire non plus que l'on se prive dans ce cas des bonnes choses.Tout dépend aussi de ce que l'on appelle les bonnes choses, mais je me vois mal, déjà par goût, absorber autant de frites et de saucisses que ce qui se mange dans les fêtes, foires diverses dans toute la France et dans les fest noz en Bretagne et me  retrouver par ma faute sur une petite chaise roulante avec un AVC. Si je dois en faire un, autant que ce soit le plus tard possible. :mrgreen:
Si on réfléchit un peu, au sein de sa famille, il est facile de repérer ce qu'il faut éviter pour rester en bonne santé, en regardant ce qui se passe pour les frères et soeurs et cousins cousines. Nous ne sommes pas tous égaux  en la matière, c'est une évidence, mais nous avons des repères si nous observons.. L'essentiel est de bien se connaître et de ne pas céder à la mode alimentaire, dans le sens abusif ou restrictif. Exemple, les gens qui surconsomment des laitages pour compenser les protéïnes animales.
Pour rejoindre tout de même ton point de vue, rien ne m'agace plus que ces gens qui se compliquent la vie sur la question de la nourriture, au point que ça devienne une vraie religion.Je me base pas mal sur les connaissances ayurvédiques parce qu'elles comportent des conseils d'aliments que je consomme, ce qui doit être difficile à interpréter par contre pour les nordistes.  Pour moi, je sais ce que je peux manger ou pas, parce que je surveille un tant soit peu mes analyses et parce que je reste raisonnablement à l'écoute de mon corps et de mes traditions familiales. C'est un tout. Je précise que le rhum blanc ne fait pas partie du patrimoine que j'ai conservé :lol: :lol: :lol:   

Je voudrais également ajouter que nous oublions trop souvent que ce qui nous convenait à vingt ans n'est plus forcément adapté à cinquante, soixante ou plus. C'est une banalité de le dire, mais nous avons tendance à l'oublier. Des intolérances à certains aliments peuvent s'installer: la preuve en est de l'augmentation de l'intolérance au gluten et au lait de vache. La faute à quoi, je n'en sais rien :idea:

Pour en revenir précisément au sujet du forum, j'ai abordé cette question afin que nous puissions mieux équilibrer nos repas, et pas pour faire des listes d'interdits. Je laisse ce genre de pratiques aux "bons" conseils des magazines que je ne lis que lorsque  je vais chez le coiffeur pour évaluer où en est le bourrage de crâne médiatique :lol: .  
Chrissoune a écrit : Eh bien tu vois Didier, on vient de se trouver un point commun ! :lol: :lol: :lol:   Bon appétit !!!!
La semaine dernière j'ai acheté du beurre à ... 60% de MG ! D'habitude je l'achète fabrication locale mais là, il n'y en avait plus et j'ai pas fait gaffe.... Je ne savais même pas que ça,pouvait exister.
Coup de gueule ! Si j'achète du beurre ce n'est pas pour avoir une espèce d'ersatz blanchâtre et dont le goût ne ressemble pas à grand chose . De plus il n'est pas moins cher, bien sûr et les 40% de MG manquants vont aller dans la crème fraîche qui sera elle aussi vendue ... C'est pareil pour tous les laits allégés, demi écrèmés etc...
J'en ai marre qu'ON prenne soin de ma santé à ce point !!! De plus en plus d´interdictions , de mises en garde de toutes sortes, ça me saoule ! Laissez nous VIVRE notre vie comme on l'entend car si c'est pour faire des centenaires qui finiront par crever de faim par manque d'une retraite suffisante, je ne vois pas l'intérêt ..et aurons nous encore le droit au suicide ? 

j'aime bien ton ptit coup de "gueule" chrisso :D u  
tu as raison , de tout , moderemen :lol: :lol: t  
Je viens partager avec vous ce plateau:  Image  .

..juste le temps de cueillir quelques figues de vigne et je vous sers un bon petit rouge ,un niellucciu, par exemple,aux arômes de violette et d'épices...
.....et je me sens pour le coup tout à fait capable de repasser à table :D :D :D  
Je teste tout, le frais et les  petits "cailloux"  :D
D'accord avec toi Anja. La notion de quantité compte aussi bien sûr et on ne mange plus de la même façon à 30 ans qu'à 70...( et à 75 passés, j't'en cause pas  :D )
On doit s'équilibrer avec nos dépenses d'énergie, c'est évident et écouter son corps dans bien des domaines.
Quand je dis que je suis capable de descendre un demi pot de rillettes, ce que j'ai fait hier soir, pour être tout-à-fait sincère, cela à constitué mon repas avec un peu de lentilles qui me restaient de midi . C'est loin d'être gargantuesque !
Je ne suis pas certaine que les personnes qui font continuellement attention à ce qu'elles mangent soient vraiment épanouies dans la vie. Pour moi manger doit rester un plaisir et non un casse-tête chinois. Par contre, je comprends très bien que si certains aliments sont "interdits" en fonction de notre santé, on doit les éviter mais que cela ne devienne pas une obsession pour TOUT ce que l'on mange. 
Merci Magioia ! Sympa ! Ça me rappelle un fromage de chèvre corse qui contenait plus d'asticots que de matière grasse (servi dans un petit resto il y a bien longtemps ...) et dont le propriétaire avait beaucoup insisté pour que nous en reprenions arguant que c'était les meilleurs... :D et en fait, nous avions les protéines en prime !  :lol:
Ce que tu dis sur le choix et le refus de l'obsession alimentaire rejoint tout à fait mon point de vue. Par contre, je peux te dire que les repas en Normandie peuvent être pour moi un pensum dans les restaurants: de la crème PARTOUT!!! Rien que d'y penser, ça me donne des hauts le coeur. Nos choix dans le domaine du goût sont avant tout culturels.
cron