chats2.JPG
J'ai lu ce matin un article que j'ai envie de partager avec vous !!

C'est Bernard Pivot qui le dit :


« J’aurais pu dire :
Vieillir, c’est désolant, c’est insupportable,
C’est douloureux, c’est horrible,
C’est déprimant, c’est mortel.
Mais j’ai préféré « chiant »
Parce que c’est un adjectif vigoureux
Qui ne fait pas triste.
Vieillir, c’est chiant parce qu’on ne sait pas quand ça a commencé et l’on sait encore moins quand ça finira.

Non, ce n’est pas vrai qu’on vieillit dès notre naissance.
On a été longtemps si frais, si jeune, si appétissant.
On était bien dans sa peau.

On se sentait conquérant. Invulnérable.
La vie devant soi. Même à cinquante ans, c’était encore très bien…. Même à soixante.

Si, si, je vous assure, j’étais encore plein de muscles, de projets, de désirs, de flamme.
Je le suis toujours, mais voilà, entre-temps j’ai vu le regard des jeunes…..
Des hommes et des femmes dans la force de l’âge qui ne me considéraient plus comme un des leurs, même apparenté, même à la marge.

J’ai lu dans leurs yeux qu’ils n’auraient plus jamais d’indulgence à mon égard.
Qu’ils seraient polis, déférents, louangeurs, mais impitoyables.

Sans m’en rendre compte, j’étais entré dans l’apartheid de l’âge.

Le plus terrible est venu des dédicaces des écrivains, surtout des débutants.
« Avec respect », « En hommage respectueux », « Avec mes sentiments très respectueux ».

Les salauds ! Ils croyaient probablement me faire plaisir en décapuchonnant leur stylo plein de respect ? Les cons !

Et du ‘cher Monsieur Pivot’ long et solennel comme une citation à l’ordre des Arts et Lettres qui vous fiche dix ans de plus !

Un jour, dans le métro, c’était la première fois, une jeune fille s’est levée pour me donner sa place…
J’ai failli la gifler. Puis la priant de se rasseoir, je lui ai demandé si je faisais vraiment vieux, si je lui étais apparu fatigué. !!!… ?

– « Non, non, pas du tout, a-t-elle répondu, embarrassée. J’ai pensé que ».
– Moi aussitôt : « Vous pensiez que ? »
– « Je pensais, je ne sais pas, je ne sais plus, que ça vous ferait plaisir de vous asseoir. »
– « Parce que j’ai les cheveux blancs ? »
– « Non, c’est pas ça, je vous ai vu debout et comme vous êtes plus âgé que moi, çà été un réflexe, je me suis levée. »
– « Je parais beaucoup… beaucoup plus âgé que vous ? »
– « Non, oui, enfin un peu, mais ce n’est pas une question d’âge. »
– « Une question de quoi, alors ? »
– « Je ne sais pas, une question de politesse, enfin je crois. »

J’ai arrêté de la taquiner, je l’ai remerciée de son geste généreux et l’ai accompagnée à la station où elle descendait pour lui offrir un verre.

Lutter contre le vieillissement c’est, dans la mesure du possible, ne renoncer à rien.
Ni au travail, ni aux voyages, ni aux spectacles, ni aux livres, ni à la gourmandise, ni à l’amour, ni au rêve.
Rêver, c’est se souvenir tant qu’à faire, des heures exquises.
C’est penser aux jolis rendez-vous qui nous attendent.
C’est laisser son esprit vagabonder entre le désir et l’utopie.

La musique est un puissant excitant du rêve. La musique est une drogue douce.
J’aimerais mourir, rêveur, dans un fauteuil en écoutant soit l’adagio du Concerto no 23 en la majeur de Mozart, soit, du même, l’andante de son Concerto no 21 en ut majeur,
musiques au bout desquelles se révéleront à mes yeux pas même étonnés les paysages sublimes de l’au-delà.
Mais Mozart et moi ne sommes pas pressés.
Nous allons prendre notre temps.
Avec l’âge le temps passe, soit trop vite, soit trop lentement.
Nous ignorons à combien se monte encore notre capital. En années ? En mois ? En jours ?
Non, il ne faut pas considérer le temps qui nous reste comme un capital.
Mais comme un usufruit dont, tant que nous en sommes capables, il faut jouir sans modération.
Après nous, le déluge ?… Non, Mozart. »


Le temps qui passe est une douleur quand on le subit mais un bonheur quand on en jouit. Surtout si les derniers instants se jouent sur quelques notes de musique. En voilà une jolie façon de considérer la vieillesse (même si c’est chiant !).


BisouS Ebbie34
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
merci Ebbie, ce texte correspond bien à ce que pense bon nombre de personnes...
difficile de vieillir quand dans la tête ça ne suit pas et que l'entourage est sans ménagement... même inconscient !
Très belle journée
bisous
Ebbie ! Voilà une idée qu'elle est bonne :D !!Poster ce texte de Bernard Pivot !
Je l'avais lu et trouvé très pertinent et surtout sans apitoiement ni misérabilisme .
Non juste un sain coup de gueule. J'aime beaucoup :)
plus difficile pour une femme je trouve . Passé 30 ans on n'à plus droit au "mademoiselle " déjà . Alors qu'a 10 ans on veut en avoir 20 , à 20 ans on ne réalise pas quelle chance on a de les avoir . A 30 ans, on se dit "vivement que les enfants soient grands et déjà ils le sont . A 50 ans on voit le chemin parcouru mais encore le chemin qui nous reste . A 60 ans on se dit qu'on pourrait bien faire tout ce qu'on aurait aimé faire . On a plus le temps d'en perdre . On voit les jeunes avec un œil bizarre . Savent ils que les années filent aussi vite que les idées qu'on sait ne jamais mettre en pratique ? Puis arrive 70 ans . On ne s'habille plus pareil déjà . On voit le côté pratique partout . On vieillit tout simplement . Alors vient le moment où on pense a ces années qui restent , comme un sursis, si on a la chance d'avoir la santé . Mais pour bien vieillir il faut tout simplement se dire que c'est le lot de chacun et si on mené une vie "tambour battant ", fier d'être ce que l'on était et fier de ce que l'on a fait il est l'heure de céder la place aux jeunes et d'accepter que quelqu'un nous la cède dans un métro . Mais oui ! Vieillir c'est chiant .
J’aime beaucoup Bernard Pivot .
A l’époque de son émission « apostrophes » que je ratais jamais , il a raison, vieillir c’est chiant !
Même si , lui, il vieillit bien . Il a toujours une plume énergique , des neurones vifs et intellectuellement parlant , bien en phase avec notre époque .

Mais il a raison sur tout .
On s’aperçoit de son âge dans le regard des âutres sur nous , oui....quand on nous cède la place assise . Je reconnais que ça ....c’est :(
Il faut profiter tant qu’on est en forme . Plus facile à dire qu’à faire j’ai l’impression parfois , car le moral doit toujours être « up » pour avancer dans l’age Avec le sourire .

Quoiqu’il en soit Pivot 83 ans ....est lucide sur la vie qui passe

Belle journee a toi ebbie :)
Merci copine EBBIE....

▪vieillir n' est pas donné à tous.... des personnes que j 'aime sont parties très tôt....
▪vieillir est une philosophie et un beau partage avec les siens...voir évoluer nos enfants et petits enfants...
▪ vieillir est un phénomène naturel.....c'est chiant soit... Mais c est tellement beau de vieillir et puis《 je me sens bien dans ma tête et dans mon corps... en harmonie avec moi -même.》

bonne journée à tous.
bises
Candice34
...

Coucou @Ebbie ... !

Sacré Bernard Pivot ! Quelle lucidité pétillante !

Image


LaCourbeDuSuccès.jpg


... elle est pas belle ...Image ... la vie ! ...
.................. ... ne l'oublions pas : chaque âge a ses plaisirs ...
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Ce blog m a foutu le mouron
Il tombe bien, ce texte. Il répond à plein d'interrogations que nous avons en chaque début de nouvelle année : le sens de la vie, de notre vie, le temps qui passe et qui irrémédiablement nous échappe et nous use un peu plus chaque jour...
Nécessaire repli sur soi hivernal où l'on se recentre sur l'essentiel, où l'on reconstitue notre stock d'énergie malgré tout .
Elle jaillira au printemps, on sera émerveillé de se sentir si vivant.
Elle sera et nous entraînera dans d'autres champs des possibles.
Moins de possibles sans doute, on observe que les champs rétrécissent au fil des années, mais les fleurs y ont des couleurs plus douces...
Oui, vieillir, c'est chiant, mais uniquement quand on perd en autonomie.
Ma grand-mère me disait : " à chaque âge ses plaisirs. Il faut les désirer et les vivre au juste moment, ni avant, ni après ".
Combien sage est cette philosophie !
Pendant encore quelques temps...combien, là n'est pas la question, qu'il en soit encore ainsi ! :D
Profitons du temps présent. ...
Merci pour ce texte Ebbie...
Le terme chiant est parfaitement adapté.
Je n'aime pas la vieille que je deviens...elle me navre..je trouve insupportable cette vie "soldée"
Je reste acteur de ma vie mais si je regarde ma vie avec lucidité...je vis avec des édulcorants dans des tas de domaines....

Et les" petits bonheurs"..les "carpe diem"...et petits conseils divers et variés m'em...dent à un point!!!
Coucou Ebbie..........

Pivot les mots justes..........On ne reste pas insensibles.....CHIANT ! j'adhère totalement

J'avoue ma crainte de vieillir..........surtout celle de devenir acariâtre...d'être en permanence dans la plainte...C'est vrai que la société nous renvoie une image assez désastreuse de l'âge

J'ai une solution ..............As- tu entendu parler des centenaires de l'Ile d'Okinawa au JAPON ??? " La chaleur du coeur empêche nos corps de vieillir " disent-t-ils... Ils vivent heureux parce la population les considèrent comme des trésors..........

Y'a plus qu'à réserver un billet...............pour le pays du Sourire............

BIZATOI !
Bernard Pivot en phase avec son époque ?
Mais il n'a jamais été en phase avec son époque Bernard pivot il est né vieux ,
en plus il n'a jamais bossé de sa vie tout en étant grassement payé
alors qu'il a aucun talent à pars celui de constater ce que tout le monde constate .
À 100 piges il sera encore là avec son fan-club de mémères à Télérama .
Bonjour Ebbie et a tous

c est tellement vrai
quand les enfants nous disent fait attention a toi maman maintenant a ton âge ,ou il n y a pas tres longtemps au supermarché ,une jeune femme qui me dit attendais je vais vous aider a sortir le pack d eau grrrrrrr
le pire c est que dans ma tête ,je ne suis pas la personne que je vois dans le miroir ,quelle horreur et oui c est chiant de vieillir
MEILLEURS VOEUX A TOI EBBIE ET A TOUS
Chaque fois qu'une lumière brille deux fois plus, elle brille deux fois moins longtemps!
Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie! il est temps de mourir...
Répliques cultes dans le film Blade Runner.

Une vieillard qui meurt c'est une bibliothèque qui brûle!
Proverbe africain.
cron