Loin, de moi me servir de < certaines histoires d'animaux Maltraité dans les cirques> , que racontent, Code -Animal + One-Voice. Tout est Archi Faux , et c'est des "Vidéos montage de propagande>, pour attirer des Dons....Je pensent, etre, Clair-Net -précis.
J'appartient a Une grande Famille de cirque très connue, et je fut éducateur de félins et d'éléphants.je connais mieux ,que ces, Associations ,les Cirques.et comme ont les éduquent
Je veux Juste que les gens réfléchissent à ce genre de spectacle .....Ces animaux n'ont rien a faire dans des cirques, itinérants;
J'ai quitté ce milieu après, avoir réfléchi, parler a des vétérinaires ;des spécialistes de ces animaux;
Mon role est d'informer a Titre Privé, et quand je sais qu'un animal de cirques, est Maltraité par sont dresseur, mes amis Circassiens ,m'informent, et j'accumullent des preuves , avant de monter des dossiers pour les présenter en justice ;
Je tenaient a apporter ces précisions

les cirques- Anar;, "piste aux étoiles ou d'or"; suivant saison et médrano, zavatta , mais, c'est pas des Circassiens ,mais des Agences de spectacle ,qui louent des noms et Chapiteaux et là c'est rentabilité++++++
Je défend et montent des dossiers juridique, avec une avocate, mais sur des bases solides ,<pas des ragots>, de soit disant défenseur de la cause animal .je le fait sous nom - mon propre , et pour l'avocate , je paie rien, elle aussi défend cette cause .
Voila, merci de réfléchir, a cette cause animalière, comme nous sommes ,dans l'échange, le dialogue, la courtoisie;
Voici un article bien intéressant ;

http://www.ledauphine.com/france-monde/ ... es-animaux

J'ai lu aussi qu'il y a bien une histoire de cirque et de noms, questions financières
01.06.2017
Le Cirque Muller interdit au Luc (83) : « On va lâcher les lions et faire couler le sang ! »
--------------------------***C'est ce Cirque en question ,qui a relaché ;l'une de ces Lionnes en Mayenne, le 22 juillet 2017******
Voila le résultat de la pression , sur ces personnes ------Relisez ce que j'ai écrit ,sur ce sujet -----
Je bosse, avec la Gendarmerie de Laval, car **Muller**; était a Avranches (50) et m'a contacté pour me dire qu'ils étaient a bout de Nerfs , avec les association Animalière .............
****ILS, ont mit en place -leurs projets , pour faire Peur aux-autorité*****
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Alors que la commune varoise du Luc a interdit la présence de cirques avec animaux, le cirque Muller aurait décidé de braver cette mesure en s’installant illégalement. Il aurait menacé le maire de semer la terreur en ville avec ses animaux sauvages. La violence des menaces inquiète la Fondation 30 Millions d’Amis.
© Deyan Georgiev -
Le ton monte entre les édiles qui refusent les cirques avec animaux et les professionnels concernés. Il y a 18 mois, Pascal Verelle, maire de Luc, une commune du Var, prenait un arrêté contre les cirques avec animaux sauvages. Une interdiction délibérément bravée par le cirque Muller qui s’est installé de force dans la ville avec une quarantaine d’animaux sauvages comme des lions, des tigres, des zébus ou encore un hippopotame.
UNE MENACE POUR LA SÉCURITÉ PUBLIQUE
Selon le quotidien Var Matin, lorsque le maire et les policiers municipaux sont venus demander au cirque de partir, la situation s’est envenimée. Les forains auraient menacé de « lâcher les lions dans le centre-ville » et de « faire couler le sang »…
En raison de sa proximité avec une école, l’installation non autorisée du cirque brave également le plan Vigipirate et peut constituer une menace pour la sécurité publique. Le maire a donc émis ses recommandations : « Je demande donc aux Lucois de ne pas mettre leurs enfants à l'école et de ne pas aller au spectacle chez des gens qui profèrent des menaces de mort » peut-on lire dans l'article.
UNE ARME PAR DESTINATION
La Fondation 30 Millions d’Amis s’inquiète que des tigres, lions, ou hippopotames aux mains de personnes irresponsables puissent devenir des armes par destination si les menaces étaient mises à exécution. « Utiliser de pauvres animaux qui ont passé toute une vie de souffrance pour faire peur aux gens est intolérable ! » se révolte Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.
Récemment, André-Joseph Bouglione – qui a arrêté les spectacles avec animaux – dénonçait précisément à 30millionsdamis.fr l’attitude de certains cirques qui s’installent sans autorisation dans des communes et attirent malgré tout le public avec leurs bêtes.
cron