si vous voulez bien indiquer le lieu de votre première rencontre sentimentale ou amoureuse ou intime, enfin une rencontre qui a beaucoup compté pour vous.
chez des amis ou au bal, en catimini sans se faire du mal.
En auto en bateau sans se prendre un râteau et que tout soit beau.
A vos claviers les premiers ne seront pas les derniers mais tout le monde a eu droit à des moments à ne pas oublier

PS :

Par extension, si vous préférez , vous pouvez indiquer le lieu dans lequel vous auriez aimé faire une belle rencontre
@ Sosthène : c'est chouette que tu ouvres des forums qui permettent de s'exprimer. Ça commençait à sérieusement manquer.
Ne manque plus que quelque forum où l'on puisse échanger, confronter nos idées...si on sait encore faire...parce que depuis pas mal de temps, on ne sait plus, on en a perdu l'habitude. :wink:

Je venais d'avoir 16 ans, en cette fin juillet. C'était au club hyppique où j'allais 2 fois/semaine, j'habitais à l'époque en Creuse...vacances heureuses ( dit le sloggan), c'est pourquoi ce beau parisien à peine plus âgé que moi y était.
On s'est plu, alors au club, on se bécotait cachés dans les balles de foin :wink:
Le seul endroit tranquille où je pouvais échapper à la surveillance de mes parents ou de mon frère. :lol: Il est reparti à la fin de l'été, emportant avec lui mes rêves de devenir avec lui " enfin femme " ( comme le chantait Nicole Croisille ).
Quelques mois après, au bal de fin d'année où mes parents étaient pourtant présents, j'étais sortie avec Alain, le fils du prof d'histoire-géo qui faisait tourner la tête de bien des filles.
Nous avons fait durer un baiser tout le temps d'un très long slow. Purée, ce qu'il embrassait bien ! Mais nous ne sommes pas allés plus loin : il me trouvait trop jeune pour lui ( il avait 21 ans et moi j'étais mineure ).
Voilà : 2 histoires qui m'ont marquée, parce que j'aurais aimé aller plus loin et que cela ne s'est pas fait. Ce furent des " châteaux de paille "
De ce temps-là, je me suis dit que l'amour était une chose pas si simple, que si ça pouvait faire du bien, ça pouvait aussi faire du mal.
https://www.youtube.com/watch?v=BV2HWNuydOc ( Femme de Nicole Croisille ).
Bonjour Sosthene, un endroit peut commun pour une rencontre, mai 1975 elle a 15 ans moi 20, je suis militaire (marine) et surtout footballeur (gardien de but).Cette jeune fille (que je ne connaissais pas ) était derrière les buts un peut a droite et a reçu dans la poitrine le tir d'un adversaire ...maladroit quoi que! !!! . Bonne ame , entre 2 ballons j'ai engagé la conversation pour savoir si elle n'avait pas trop mal...
Nous nous sommes mariés 4 ans plus tard avant de divorcés en 2005. Comme quoi le destin, si cet avant centre avait été plus adroit , je n'aurais pas connu cette jeune fille qui m'a donnée 2 beaux enfants .....
Une boum chez la fille d'un notable, j'avais 18 ans, il avait les yeux clairs perçants (mdr) et il m'a invitée à danser en se penchant vers moi ... tu danses jolie poupée... mon coeur a chaviré................plus tard il m'a demandée en mariage, j'ai dit non.... oui j'ai eu tort.... ce fut une relation platonique sauf quelques baisers fougueux sur la plage.... souvent .....
J'ai beau chercher, je n'ai pas de lieu extraordinaire de rencontre sentimentale. Cela a été le lieu de travail à chaque fois. C'est d'une platitude.... !!!
Et maintenant, après tout, ce pourrait être enfin un lieu sentimental d'une rencontre sentimentale car franchement j'aime aller dans des lieux où je me sens bien, que j'aime et que les gens fréquentent aussi parce qu'ils s'y sentent bien et qu'ils les aiment... Mais voilà, on m'aime bien. Il n'y a pas de "RENCONTRE".
pareil qu'Amélie ... :(

le lieu de travail . Rien se passionnant .Le meilleur étant pour la fin, dit on toujours ...c'est l'année passée que j'ai fait cette 1er rencontre ... :)

Bise
En déménageant des copains ,on avait une vingtaine d'années on, s'est revu on s'est plu ;;38 ans d'union sans failles Jusqu'à ces fichues maladies pour lui et notre fils , on en sort pas indemnes...Cela reste l homme de ma vie.
Merci Sosthène..

Elle s'appelait Jacqueline. C'était une petite blonde aux yeux bleus, Dès que je l'aie vu à la sortie de l'école des filles, mon coeur s'est embrasé. J'avais à peine 12 ans!. Le soir même, j'ai chipé un collier à ma mère pour l'offrir le lendemain à ma Jacqueline qui l'a accepté.
Petits bibis par ci par là et puis... plus rien
60 ans plus tard je retrouve virtuellement "ma Jacqueline" sur le site "Copains d'avant"...
Elle ne se souvient ni de moi ni du collier... ahahaha!
Elle s'appellait Maguelonne (j'adore ce prénom), mon amour de la maternelle jusqu'au cm2.
Nous le revendiquions, nous avions même tenté un baiser et avions trouvé ça beurk :mrgreen:
Cet amour asexué :wink: connue de tous nos proches était mignon et faisait sourire nos proches et famille.

Nous nous sommes par hasard revue 30 ans plus tard, un choc pour les deux, sa réaction m'a surpris, nous n'avions pas les mêmes souvenirs :!:
C'était il y a 32 ans à l'anniversaire de ma copine à Quesnoy sur Deuil . On était une bande de jeunes autour d'un barbecue. Quand je suis arrivée il était déjà là et s'ennuie un peu. Quand il m'a vu il a eu comme un coup de cœur et nous avons passé le reste de la soirée ensemble. Pour moi le coup de cœur est venu quelques jours plus tard. C'est comme si c'était hier. Nous avions 20 ans et j'ai eu 2 beaux enfants avec lui.
il y a déja 30 ans; pss! timide comme un abruti devant les filles, en amour, mais pas en amitié: si une fille me plaisait, je rougissais et honte de l"approcher et voila qu'une fille cachée ,derriere une porte, qui attendait ,je ne sais quoi, me suis approché et débitait un baratin ,que je m'en suis étonné!
6 mois aprés , o, était ensemble et nous avons eu 3 enfants! :D
Bonjour

J'avais 17 ans...............Je le trouvais tellement beau dans cette cour de récré......(Pas que moi en plus.....Grrr ! ) La concurrence était dure ! Lui, en revanche, il avait pas l'air de trop s'intéresser à ce qui se passait autour de lui.......
Alors, J'ai usé du Plan A, puis du B, puis du C.............Chaque jour, je menais mon enquête pour savoir dans quelle classe il avait cours ...........histoire de me retrouver derrière la porte de sa classe et la jouer très innocente genre " Zut ! je me suis trompée"....Je l'ai même attendu à la sortie........alors que mes cours étaient finis depuis 2 Heures..............Niet ! Rien à faire ...............Hop ! hop ! suis passée au Plan D : j'ai carrément forcé le destin et demandé à un gars de sa classe s'il voulait bien me rencontrer................
Chou blanc ..................Le gars est aussitôt venu me dire .........."Laisse béton..t'as aucune chance.........il est pas trop motivé"................J'ai laissé béton..............et puis, quelques semaines plus tard, le messager est arrivé sans tambours ni trompettes pour m'annoncer que le Beau gosse souhaitait me rencontrer..............Rv à 10 heures à la récré..............devant la salle de Philo......

On a effectivement philosophé ................On s'est mariés....................On a fait le plus beau des Bébés.................et puis l'histoire s'est terminée pas vraiment avec des coeurs.............mais pas non plus avec une hache de guerre...............

Voilà !
Ben, moi, c'était au lycée ! Je devais avoir 14 ans! Un joli blond aux yeux bleus qui faisait du rugby à Toulon... qui m'a donné rendez-vous derrière un mur pour m'embrasser !!! Berk ! Mon premier baiser ! Je suis rentrée pour me laver les dents et ma mère a tout compris ! C'était mon premier amoureux... Et il y en a eu beaucoup d'autres depuis ! :lol: :lol: :lol:
Mon petit voisin, nous avions voulions juste faire comme les grands. Mon premier baiser, pas miraculeux !
Pas de suite ...... et pas de romantisme ........
J'ai attendu le lycée pour vraiment connaitre le vrai baiser, celui qui m'a fait chavirer ..... Je l'ai retrouvé comme collègue 20 ans plus tard, nous en avons bien ri. Comme nous étions gauches .......
Bonjour tout le monde =)


La première rencontre qui a compté pour moi c'était un été. En 1975.
J'avais 15 ans (c'était hier ^^).
Je le croisais souvent et il était toujours avec une fille différente .
Avec ma bande de copines ça nous faisait rire d'ailleurs .
Il habitait dans la même résidence que moi. Il s'appelait Thierry .
Il avait 17 ans . Blond aux yeux bleus . Il avait une ''gueule'' comme on dit.
Le soir nous étions toute une bande de copains copines à nous retrouver en bas des immeubles.
On fumait, on discutait, on écoutait de la musique (certains avaient des voitures et des auto-radio).
Et un soir, je ne sais pas ni pourquoi ni comment., il était là, avec un copain à lui.
On a discuté de tout et de rien . On s'est sourit à plusieurs reprises.
Et c'est arrivé.... On a passé la soirée à s'embrasser (non non Carard pas berck !! rireeeeee).
Notre histoire a durer 3 ans. Puis la vie nous a séparé.... Souvenir souvenir. =)

https://www.youtube.com/watch?v=C_uOBS9kbhI
cron