FB_IMG_1608545874285.jpg
.
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Il y en a seul qui peut être content: LE CHIEN!!!... :P
...

Gliss ...

Marcel réalise une étude de marché dans les villages aux alentours de Châteauroux pour la compagnie qui fabrique un lubrifiant identique à la Vaseline. Il frappe à une porte et se fait accueillir par une jeune femme ayant trois jeunes enfants accrochés à ses jupes.

Marcel se présente :
– Bonjour, je fais une enquête pour la compagnie « Gliss » qui produit un produit identique à la Vaseline. Avez-vous déjà utilisé notre produit ?

– Bien sûr, mon mari et moi l’utilisons souvent !

– Si ce n’est pas indiscret, j’aimerais savoir pourquoi vous l’utilisez ?

– Nous l’utilisons toujours pour faire l’amour.

– Habituellement, les gens me mentent et me disent qu’ils l’utilisent pour les chaînes de bicyclette ou pour graisser une poulie. Je sais par contre que la majorité des gens l’utilisent dans la chambre à coucher. J’admire votre honnêteté. Vu votre franchise, pouvez-vous me dire exactement comment vous l’utilisez pour faire l’amour ?

– Ça ne me dérange pas de vous le dire, mon mari et moi en enduisons la poignée de la porte de la chambre, ça empêche les enfants d’entrer.

---------------------- Image
...

Pépé et Mémé ... Image

Pépé et Mémé se rendent chez leur médecin traitant pour une petite visite annuelle.

• Alors, Pépé, comment vous sentez-vous ? J’ai vos résultats d’analyses, et tout va bien !!! Vous êtes en pleine forme, dit le médecin. Des questions ?
• Eh bien, en fait Docteur, y’a bien un p’tit truc qui me chiffonne, quand je fais l’amour à ma femme, la première fois, j’ai très chaud et je suis en sueur, et la deuxième fois, je suis gelé, et je tremble comme une feuille !
• Ah bon ? Non, vraiment je ne vois pas ce qui pourrait provoquer ces symptômes, je vais consulter mes revues, et je vous tiendrais informé. A votre dame maintenant.

Pépé sort et Mémé prend sa place avec ce bon vieux Docteur.
Même topo, Mémé est en super forme, aucun souci de santé.

• Tout va bien Mémé, mais j’ai une petite question à vous poser, votre mari m’a expliqué que lorsque vous faisiez l’amour, la première fois il avait très chaud, et la deuxième fois très froid, je vous avoue que cela me laisse pantois, je ne vois d’où peut venir de tels changements de température ?!

Mémé y réfléchit et tout à coup s’écrit :

• Mais quel benêt !!! C’est tout simplement parce que la première fois c’est en juin, et la deuxième en décembre, pardi !!!

---------------- Image
:roll:
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
...

Perdue de vue ...

Un type erre dans un centre commercial. Il court de rayon en rayon et semble totalement perdu. Très troublé il regarde au loin, tourne la tête dans tous les sens et finit par percuter dans son empressement un autre homme qui semble avoir le même comportement.

Le premier type dit :
• Veuillez m’excuser monsieur, je suis un peu troublé. Ça fait deux heures que je cherche ma femme.
• Ah ! Vous aussi ? Moi je cherche la mienne depuis une heure.
• A quoi ressemble-t-elle la vôtre ?
• Elle s’appelle Claire. C’est une belle brune aux yeux verts, elle mesure 1,72 m, des cheveux splendides jusqu’aux épaules, vêtue d’une mini jupe sur des petites fesses pommelées, d’une chemise blanche transparente, d’un bustier en dentelle posé sur une jolie poitrine. Elle a toujours un sourire d’ange.
Et la vôtre, comment est elle ?
• On laisse tomber la mienne, on va plutôt chercher la vôtre ...

---------------- Image
...

Tir au but ...

A l’hôpital : un monsieur est seul, dans sa chambre d’hôpital,
avec la tête enveloppée d’un solide pansement.

L’infirmière entre et lui dit :
• Mon pauvre monsieur, votre femme doit vous manquer ?

L’homme lui répond :
• D’habitude oui, mais cette fois-ci, elle m’a eu ! En plein dans le mille ...

--------------------------- Image
...

Mon plat préféré ...

Un jour j’ai rencontré un gentil Monsieur et nous sommes tombés amoureux. Nous devions nous marier, alors j’ai cessé de manger mon plat préféré ... Les fèves au lard.

Quelques mois plus tard, le jour de mon anniversaire, je suis tombée en panne sur le retour pour la maison. J’ai donc appelé mon mari pour le prévenir que je serais en retard, car il me fallait marcher jusqu’à la maison.

En marchant, je passe devant un petit resto d’où émane une odeur de fèves au lard à laquelle je ne peux résister. Vu les kilomètres qu’il me reste à marcher, je me dis que les « effets » seraient sûrement passés avant d’arriver à la maison. Alors je m’arrête et, sans m’en apercevoir, j’avais bouffé trois grandes portions de fèves au lard.

A mon arrivée, je fus surprise de voir mon mari déjà rentré, tout excité de me voir et qui s’exclame : « Chérie, j’ai une surprise pour le souper ce soir ».

Alors il met un foulard sur mes yeux et me fait asseoir à table. Mais le téléphone sonne juste comme il allait me retirer le foulard. Il me fait promettre de ne pas y toucher avant qu’il ne revienne et va répondre.

Les fèves que j’avais avalées me faisaient toujours effet (du tonnerre) et la pression devient intenable. Alors mon mari n’étant pas dans la pièce, j’en ai profité. Je bougeai mon poids sur une jambe et en échappai un. Non seulement il était bruyant, mais l’odeur était comme celle d’un camion de rebuts passant sur une mouffette !

Je pris ma serviette de table pour faire circuler l’air autour de moi vigoureusement. Balançant mon poids sur l’autre jambe, j’en évacuais trois de plus. L’odeur était pire que le chou cuit.

Attentive à la conversation de mon mari dans l’autre pièce, je continuais ainsi durant quelques minutes. Le plaisir était indescriptible. Alors que les salutations au téléphone signalaient la fin de ma liberté, de nouveau j’aérais autour de moi avec ma serviette, la replaçais sur mes genoux et me croisais les mains, soulagée et fière de moi.

Mon visage reflétait l’innocence au retour de mon mari qui s’excusa d’avoir été aussi long. Il me demanda si j’avais triché et je lui assurais que non.

C’est alors qu’il retira le foulard et que douze invités assis autour de la table crièrent en chœur :

------------ « Bon Anniversaire ! »
...

Entre homme et femme ...

Au lit, l’autre soir avec ma femme, la température montait rapidement.
Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m’arrêta et me dit :
• Non, mon amour, je ne le sens pas bien ...
Puis elle ajouta :
• Je n’ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras. Tu n’es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j’ai envie de satisfaire tes besoins sexuels d’homme !

A mon regard ébahi, elle enchaîna :
• Je voudrais que tu m’aimes pour ce que je suis et non pour ce que je fais pour toi au lit.

Comprenant que rien ne se passerait ce soir là, je n’insistais pas et je m’endormis.

Quelques temps après, comme j’avais des congés à récupérer, je décidais de passer la journée avec elle. Après un déjeuner dans un petit restaurant sympa, je l’emmenais dans un grand magasin de mode où je l’invitais à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé.
Pendant un long moment, elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star. Finalement, deux robes retinrent spécialement son attention. Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissais entendre qu’elle prendrait bien les deux.

A l’étage suivant, se trouvait le rayon chaussures : une paire neuve par robe semblait indispensable. Une jolie paire de boucles d’oreilles lui faisait de l’œil : hop, dans le panier !
Croyez moi, ses yeux brillaient de plus en plus !!!
Je la connais, je voyais monter en elle une forme d’excitation indescriptible.
Elle voulut même me tester, voir jusqu’où j’irai, car elle s’intéressa aux bracelets de tennis. Elle n’a jamais tenu une raquette, mais bon ...
Je répondis oui. Puis il y eu quelques bas, de la lingerie, un foulard, les rayons parfum et maquillage et quelques bricoles.

Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne, et dit :
• Ça va être cher tout ça ... On passe à la caisse ?
Quand je répondis :
• Non, mon amour, je ne le sens pas bien.
Son visage devint béat d’étonnement et sa bouche resta ouverte.
Je lui dis alors :
• Je n’ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi. Tu n’es pas assez en phase avec mes capacités financières d’homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d’achats de femme.

Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j’ajoutais :
• Je voudrais que tu m’aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t’achète.


------------------------- Image
...

Problème de couple ...

Un couple a de très mauvaises relations.
Résultat : quand l’un a quelque chose à dire à l’autre,
il le lui écrit sur un bout de papier.

Un soir, le mari remet un mot à sa femme :
• « S’il te plaît, réveille-moi à sept heures demain matin »

Le lendemain matin, le type se réveille.
• « Tiens ? Elle n’est plus là. Et il est dix heures passées ! »
Il se retourne et trouve un bout de papier sur son lit :
« Réveille-toi, il est sept heures ! »

-------- Image
...

Le conseiller conjugal ...

Après quinze ans de mariage et de fréquentes disputes, un couple se décide à consulter un conseiller conjugal.

L’épouse se lance immédiatement dans une longue tirade passionnée, elle détaille chaque petit problème de couple survenu pendant ces 15 années. Et encore, et encore, et encore : « il ne m’aime plus, il me néglige, il me laisse seule, il ne me donne pas d’affection, etc ... »

Finalement, après l’avoir patiemment écoutée, le thérapeute se lève, fait le tour de son bureau, demande à la femme de se lever et il l’embrasse longuement, avec fougue et passion.

La femme, enfin silencieuse, se rassied calmement, l’air béat, comme sur un nuage.

– « Voilà, dit le thérapeute au mari, ce dont votre épouse a besoin, chaque jour. Et j’insiste : chaque jour de la semaine ! Sommes-nous bien d’accord ? »

Le mari, après quelques instants de réflexion :
– « Du lundi au vendredi, pas de problème, je peux vous l’amener ici chaque matin, mais le week-end ce n’est pas possible : je fais du vélo »


----------- Image
...

StVal-Shopping.jpg

... surtout si elle a sa CB ... et le code ! ...

Image
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Génial ! Merci de nous faire rire!!
152333829_2762214910760242_3189362719291714625_n.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Aïe dommage j aurais pensé une autre réponse surement mon âme trop sentimentale !!!