@ mafell : Admettons ........!!!! Je suis prête à assumer mes erreurs de compréhension .....En fait, tout le problème est la j'ai sans doute loupé une subtilité.
Quoi qu'il en soit , en ce qui me concerne , pas de trace d'animosité ...Sois rassuré.
@biloum je te remercie.
Je n'ai aucune animosité, ni avec toi, ni avec qui que ce soit.
L'autre "clan" aurait pu avoir la même reaction que toi, aussi. Ceci dit ce n'est pas parcequ'on ne marche pas "dans le bon sens", qu'on marche en sens contraire.
Ce qui est dommage, c'est tout le monde marche dans le même sens mais sur des chemins differents...
@ il faut juste apprendre à composer parfois...ce n est pas toujours chose facile ...mais avec un peu de volonté et d intelligence pourquoi pas???

Il faut surtout que cela se passe dans les 2 sens...c est pas toujours bingo !

Bonne soirée
@ biloum oui je suis totalement d'accord avec ce que ecris sur ton dernier post.
@ Mafell : :D . J'ai bien ri avec ton com plein de cette dérision que j'aime, même si je suis aussi épinglée dedans. Bin vi, la dérision, c'est utile : ça permet de dédramatiser des situations vécues comme pénibles et de relativiser ce qui agace. :lol:
Tu as oublié dans ta liste ceusses qui n'aiment que râler, mais ne le leur reprochons pas, c' est tellement frenchie. :wink:
Et ceusses qui aiment provoquer avec une insolence parfois doucereuse, dans l'espoir que les egos tiquent ( jeu de mot que j'emprunte à jacekov dans le forum humour ).
J'avoue que vous m'avez, toi et Biloum, un peu embrouillée avec vos sens et contre-sens. Ici, je trouve qu'on ne marche ni dans le bon sens, ni en sens contraire : on erre sans but réel la plupart du temps ( normal, on est en virtuel me dira t-on ) , donc on ne cherche pas à vraiment communiquer ( sauf quelques rares exceptions ).
Ainsi font font font les petites marionnettes, 3 ptits tours et puis s'en vont.
Et c'est quoi qui leur tient les ficelles ? :roll:
Moi, c'est au chocolat que je me suicide : zénitude assurée. :wink:
marionnettes.jpg
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
J'ai pas trop bien compris vos sous-entendus, vos semblants de querelles. J'ai saisi encore l'envie de manger des figues en passant, d'autres me parlent de châtaignes dans la correspondance ou en blog ou forum. Bref, on était parti d'une information de Gredin qui a sa place ici car tous les avis sont utiles et qui dit "site de rencontre et d'amitié", dit rencontre d'idées et de de preuves d'amitié. Ma foi, vous m'êtes tous amicaux de bon matin. Très belle journée, et encore une fois, le suicide de fin de sénilité n'est pas un débat à saper le moral, il a, je crois sincèrement, sa place ici. Mais bien évidemment entre les 3èmes âges du site et les 4èmes âges, la marge est grande. Or, les discussions sont souvent tenues entre les benjamins et non pas entre les aînés.
@maya, merci pour ton com et désolé si biloum et moi t'avons embrouille avec nos sens et contre sens... quel que soit le sens, ce n'est pas le plus important, ce qui compte c'est avoir du bon sens, sinon, ça n'a pas de sens. (Raymond, sors de ce corps!)
Oui j'ai oublie quelques autres motifs de chamaille virtuelles, mais ma liste n'est pas exhaustive. Et toi, comme biloum vous vous sentez visees, je te rassure, bien d'autres se sont egalement sentis(es) visés(es) mais ne se manifestent pas. Dans mon com, j'englobe tout le monde, moi y compris, puisque je veux parler de tous ces ptits trucs qui nous derangent, aux uns comme aux autres.
Il faut quand même reconnaitre que toutes ces petites guéguerres non aucun sens.
Je ne sais plus qui a dit "aimez vous les uns, les autres".... un sage, certainement. Voilà une belle ineptie, on ne peut pas plaire et aimer tout le monde, mais ce n'est pas une raison pour demolir ceux qu'on aime pas ou ceux qui ne nous aiment pas.

Ps: dans ma liste, je n'ai pas cité les pires : les sous-marins... ceux qui manipulent les autres pour porter leurs coups sans se montrer.

Bonne journee à toi.
Agé de 93 ans,je suis au Club depuis plus de 2 ans.Donc,il est faux de dire qu'il n'ya pas de "grand senior" au Club.En fait:Cet ensemble de messages me conduit à 2 conclusions "ressenties".
1/ A partir de l'age ou vous n'ètes plus une tranche de retraite substantielle,on ne vous lit mème plus;transparent vous ètes.C'est,comme tous,c'est un Club de marchands.(autre point annexe, je passe sur l'inévitable "je ne veux pas ètre son infirmière").
2/ Il faut"AVOIR PREPARE SA SOLITUDE EVENTUELLE;s'étre CREE UNE ETOILE;UNE PASSION.Pour moi:recherches historiques. Là,vous voudrez vous
conserver pour travailler, rèaliser......Musique,ecrivain,tout est bon,.........& VOULOIR ,VOULOIR.
Allez !!! Au boulot !!!. Toujourscurieux. Alias:TJC.
...

... @ToujoursCurieux ... Merci !
... TJC : inoxydable intemporel ...

Image
Bjr Toujours curieux, Je pensais que vous étiez depuis plus longtemps sur le site car je vous y ai connu dès mon arrivée ou presque. Vos interventions sont celles de quelqu'un sûr de lui, parfois un peu choquantes, mais tout à fait personnelles, et en cela, je les respecte, car la vérité n'a pas de prix. Peut-être peut-on en dire pareil sur moi, et ma foi, je dois dire que je ne m'en plaindrai pas.
Je relève l'une de vos phrases, où vous dites que une partenaire ne souhaiterait pas être votre infirmière , comme si cela était uniquement une question d'âge. Je vais vous dire : j'aime soigner et mon ex-mari je l'ai connu en le soignant, je l'ai connu .avant qu'il soit handicapé et quand il l'a été, 10 ans après notre mariage qui a duré 39 ans, tant qu'il acceptait mes soins, mon attention particulière sans oublier le bonjour, le sourire essentiels, sans me faire des caprices du style (je mets mes chaussures sur la table parce que je peux pas faire autrement, je suis obligé d'attendre pour que tu me laces mes chaussures), sans devenir tyrannique au point que j'avais envie de le battre et qu'il ne me restait que la fuite... quand elle était possible. Je ne suis pas la seule dans ma famille à avoir accompagné maritalement un homme handicapé. Peut-être y a t -il un gêne familial, comment savoir ? Bref, quand j'ai pris la décision de divorcer , mon amie allemande (qui est sur ce site) m'a dit : en Allemagne, il est interdit de divorcer d'un/e handicapé/e. Cela fut long, je me suis refusé à toute action contre mon mari, je ne voulais pas aggraver sa santé (qui s'est cependant considérablement dégradée car il ne croyait pas que j'allais maintenir ma demande en divorce, et je me demandais jusqu'où cela allait aller, j'étais dans la crainte perpétuelle avec lui et dans la volonté d'aller de l'avant aussi pour moi et ma fille et petite-fille) mais je me devais de sauver la mienne (ma santé). Je dois dire qu'il est celui qui me comprend le mieux, quand je lui téléphone, pour lui dire un problème, et qui va au fond des choses . Il est certainement beau, plus que les hommes de son âge, doté d'un esprit de finesse, tout autant que pas mal d'hommes de son âge et certainement davantage (il n'a que 3 ans de plus que moi), mais cependant, moi, j'avais besoin que ma vieillesse soit celle avec un être qui ne m'envoie pas en pleine gueule sans cesse ses maux, qui se venge en somme de ce qu'il souffre sur la personne la plus proche. Par téléphone, maintenant, je l'écoute, j'essaie de lui trouver des solutions comme lui essaie d'en trouver pour moi. Mais très sincèrement, je ne cherche pas du tout à devenir l'infirmière de celui qui voudrait bien m'accorder confiance et amitié et solidarité. Pas plus que je n'envisagerai qu'il soit mon infirmier. Suis-je anormale ? Je ne crois pas. ...
Bonjour Amélie.Votre réponse à mon commentaire est parfaite;je vais dire "mes regrets si mon texte vous a heurtée".Nous pourrions tous ecrire un roman ( qui
n'intéresserait personne ) avec le déroulé de notre vie.Très "class".Change des
habituels lieux commun. Conclusion:il y a des pépites dans ce Club. TJC.
Bonjour Je découvre ce sujet poignant et tous les coms. Bien sûr que cette issue est "triste" mais c'est le choix de cette personne à ce moment de son existence et quelles qu'en soient les motivations et les causes réelles, si elle n'a pas suivi les bons conseils de proches, etc... (je retrouve là encore cette manie de certains de cataloguer, juger sans connaître -on ne peut pas connaître/comprendre d'ailleurs aussi psy que l'on soit ou se croit, si on ne veut surtout pas écouter les SQS !-) ; cela ne ns regarde pas.
C'est SA décision à ce moment-là et elle est respectable car courageuse.
------- Je voudrais avoir 1 pensée pr quelques anciens membres du Club (fragilisés par 1 vécu inhumain, pas nécessairement étalé sur le site), qui ont évolué de la mm façon, et ce, après avoir subi ici et là,moqueries, humiliations, insultes, sournoiseries etc...(distillées par d'autres.. -de 'belles personnes' !-, en besoin irrépressible de briller ou de se défouler pr exister, en estompant ainsi leur profond mal-être intérieur) alors qu'ils espéraient juste trouver 1 peu de chaleur humaine et certains pt-être, de compassion... or, ici, c'est très souvent : indifférence et... "âmes sensibles, s'abstenir" !!
Le site n'est pas bien sûr un "bureau des pleurs" MAIS... il ne faut pas oublier que beaucoup d'inscrits sont 'en souffrance' à divers degrés, d'1 manière ou d'1 autre (et aussi, que ce n'est pas en cassant/brisant... les autres, tant qu'à faire en meute, qu'on va vraiment aller mieux soi-mm).
Je n'ai pas vraiment ressenti de tristesse et encore moins, de compassion générale envers cette personne qui en est arrivée à ce geste irréversible
J'ai entendu des "je n'y suis pr rien", "elle n'avait qu'à", ... :
"c'est pas mon pbm"... et donc 1 fois de +, l'expression des égos qui sévissent ici : :shock: => :cry: :!: OU :
"MON image, MON petit confort... ET le reste, BASTA" :!:
Oui, TJC, ya du boulot !
En vs souhaitant ...
Mnk
/// :arrow: :arrow: (sans regrets)
@ Minouchka.....

très bien dit ton commentaire.....j'adhère...!

bonne soirée
Ce forum, certes très poignant, m'interpelle. Personne n'a évoqué la fin de vie volontaire. Je parle de l'euthanasie. De celle que je prévoie, si bien sûr je suis en capacité de le faire. J'ai, il y a quelques années accompagné celui avec qui j'ai vécu pendant 40 ans, il m'a annoncé sa décision d'arrêter les traitements, j'ai répondu "je ne serai pas égoïste, je t'aiderai"........... Je vous fais grâce de la suite.

Alors revenons à l'euthanasie, je conçois que cela puisse choquer et je respecte tous les avis. Je ne vous donne que le mien.
Et je l'ai déjà prévue, j'ai prévenu mes proches, j'espère que notre société évoluera et laissera le choix à chacun de sa mort.
Voulant finir dignement, sans acharnement thérapeutique et en laissant à ceux que j'aime un beau souvenir. Donc, je dis "réjouissez vous de mon départ" et non "je vous demande pardon".
marie93 a écrit : Alors revenons à l'euthanasie, je conçois que cela puisse choquer et je respecte tous les avis. Je ne vous donne que le mien.
Et je l'ai déjà prévue, j'ai prévenu mes proches, j'espère que notre société évoluera et laissera le choix à chacun de sa mort.
Voulant finir dignement, sans acharnement thérapeutique et en laissant à ceux que j'aime un beau souvenir. Donc, je dis "réjouissez vous de mon départ" et non "je vous demande pardon".


J'aime bcp ton com @Marie... Je le trouve décent, non larmoyant.
Juste lucide et responsable.

Idéalement, on devrait tous avoir la liberté de cet ultime choix ; j'ai fait le même que toi, j'ai prévenu et informé.. sans aucun état d'âme et sans m'en excuser. Pourquoi devrait-on s'excuser de choisir librement sa fin de vie ?
Je pense que c'est une grande chance de pouvoir, quand c'est possible, s'éviter les humiliations de la souffrance, de la déchéance et de la dépendance.

J'ai suivi hier soir à la TV l'émission de Marina Carrère d'Encausse sur la situation dans les EHPAD.. On y voit tant d'acharnement à maintenir des lambeaux de vies, tant de détresse, de solitude et d'indifférence aux cris du ras le bol et du.. foutez-moi la paix...!
Alors pourquoi ne pas prendre rv avec l'inéluctable.. classer rapidos quelques papiers, s'offrir une jolie robe, prévoir du champagne, embrasser longuement... très longuement.... très très longuement et même davantage...ceux qu'on aime en remerciant cette vie qui nous a tant donné ?
Ton "réjouissez-vous de mon départ" me va comme un gant. :)

cron