aimer 2.JPG
Est ce que c'est possible pour vous ?


Aimer, sans développer un attachement dépendant, n’est pas facile.  Surtout pour nous les femmes...souvent plus sensibles que les hommes !

Aimer sans attachement, sans développer de dépendance, c’est aimer…sans avoir besoin !!

BisouS Ebbie34
Les pièces jointes ne sont visibles que par les membres du Club-50plus.
Oui vu que c'est, a mon avis, la seule manière d'aimer sans S'ainer à travers l'autre
Pardon : S'aimer
ça doit pouvoir se travailler..... :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Ce serait très bien, la dépendance rend malheureux ! Mais voilà... nous ne sommes que de pauvres humains, dès qu'on voit quelque chose d'attractif on a envie de le posséder...et de le garder... le beau gâteau dans la vitrine... de le manger...

Ce mot de dépendance... évoque jalousie, enfermement, enchaînement... tout ce que l'on détesterait subir...

Malgré tout.... c'est très difficile de ne pas tomber dans la dépendance amoureuse... vis à vis de l'autre, mais aussi vis à vis des sensations émotionnelles ressenties... ! :wink:

PROMIS je fais beaucoup beaucoup d'efforts.... ! pour ne pas tomber amoureuse !!!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
une question
les femmes sont elles aussi "amoureuses" qu'elles le disent ! je me demande
En tout cas , je pense que passer une certaine , amoureux amoureuse ne veut plus tout à fait dire la même chose
la vie est passée par là !
Tout à fait d'accord
tu peux déveOlpper solene?
Pourquoi ????
Ché pas développe qu'on rigole
J'ai tout dit. ... :lol:
:lol: AH ouai t as tout dis , rien de plus rien de moins comme d habitute
Et alors. ....
C'est l'hôpital qui se fou de l'infirmerie. ....
Voilà un très beau sujet de débat . Il mérite que je m'y arrête . :)

Bien sur que cela est possible . Cela peut se faire dans une démarche volontaire qui nécessite une gestion de ses émotions bien affirmée . On se retrouve alors effectivement dans la situation bien résumée par @Ebbie : aimer sans avoir besoin .
Cela peut aussi se faire aussi sans le vouloir mais on aime malgré tout . Cependant au cours de la relation, des indices qui mettent en lumière ce "non attachement " se révèlereont et alors le partenaire qui doit vivre cela ( surtout si lui s'est attaché ) en souffrira énormémént .

A mon avis dans la démarche volontaire cela veut just dire : non je ne veux plus souffrir, je me mets un bouclier, tant pis pour l'autre .

Une démarche égoiste ? oui je le pense personnellement car vouloir éviter la soufrance n'évite pas la souffrance et peut provoquer celle des autres . Je suis + dans un lâcher prise des émotions et ensuite, si cela s'avère nécessaire, un formatage mental puissant qui permet une remise à zéro du capital sentimental amoureux .

Voila c'était mon avis éclairé sur le sujet .

Bon week end à tous . :)
@@ solene !
"c'est l'hopital qui se fout de la charité" :D